Les Mondes Chimériques

Association de Jeu de Rôle de Mandres les Roses (94)
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 03 - Héritage d'Emeraude par Torei Enki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Torei Enki
Admin
avatar

Messages : 2080
Date d'inscription : 11/11/2007
Age : 44
Localisation : Entre 2 rêves

MessageSujet: 03 - Héritage d'Emeraude par Torei Enki   Sam 15 Mar 2008 - 12:50

Nous sommes en l'an deux de l'Ere Tanjô - Renouveau - sous le règne de l'Empereur Toturi 1er.

Son règne a démarré sous le signe de la reconstruction de l'Empire, les clans bâtissent de toute part, les paysans tentent tant bien que mal de reconstruire leurs villages.
La famille Hiruma a reconquis récemment sa forteresse perdue.

Pendant ce temps, Shinjo Bichi, daimyo de la province d'Izuma, cherche à distraire son épouse qui s'ennuie.

Alors que le Palais d’Hiver du Daimyo Shinjo Bichi bat son plein, le seigneur des lieux semble s’intéresser particulièrement vivement à l’une de ses invités, dame Yogo Akane, une jeune comédienne aux talents prometteurs.
Quelques jours ont passé, quand la dite comédienne quitte précipitamment le château où se déroule le palais d'hiver du dit daimyo, le laissant dans un profond embarras. Naît alors rapidement des rumeurs évoquant une raison sanglante de son départ : interruption brutale d’une grossesse , magie du sang… Nul ne sait plus à quelle fortune se vouer. Le château est en émoi.
Alerté par un tel remue ménage, Toturi Ujiyori, Prince Héritier du Trône d’Emeraude convoque le daimyo. Que se dirent-ils ? Nul ne le sait. Mais des hommes et des invités du daimyo partent précipitamment à ch!eval!. A la poursuite de Dame Yogo ?
Pendant ce temps, la délégation du monastère d'Osano-Wo repart, écourtant ainsi une visite qui se devait de durer a priori plus longtemps.
Quoi qu’il en soit, quelques jours plus tard, alors que les personnes partis à la recherche de la dame ne sont pas revenues, le Prince Toturi Ujiyori disparaît durant la nuit.

A suivre dans le prochain épisode ...


Eventails nerveux
Silence – regards anxieux
Jugement fatal

----------------------------
Pendant ce temps...

La disparition du Fils Héritier de l'Empereur Toturi 1er est découverte par les Yojimbo impériaux et le Daimyo Shinjo Bichi apprend la nouvelle avant les premières lueures de l'aube.
Maître encore de ses émotions, le Daimyo se précipita dans le pavillon contruit à l'attention de l'Heritier par des passages discrets.

Son émotion est d'autant plus vive lorsqu'il constate de ses propres yeux l'effective disparition de son invité. Connaissant les talents de ses amis Toritaka san et Shinjo Sensôda, celui-ci les fit appeler immédiatement dans les appartements du disparu. Prévenus de la prompte l'invitation de leur ami, les deux hommes se précipièrent au bain pour se présenter, lorsqu'un deuxième messager survient pour mieux leur faire comprendre de l'urgence de l'affaire. Les deux amis, chacun de leur côtés soupçonnent alors la gravité de quelconques événements pour que leur compagnon d'aventure et néanmoins hôte fisse ainsi appel à leur présence.
Une fois arrivés sur place, ils découvrent sans conteste un seigneur inquiet dont l'agacement aussi transparaît dans les cent pas qu'il ne cesse de faire sur l'engawa (coursive extérieure) du pavillon.

Une fois tous à l'intérieur, le daimyo demande à Toritaka san et Shinjo san de procéder à quelques vérifications pour mieux trouver quelques débuts d'indices. Rapidement le Comédien Shinjo san remarque des traces discrètes salissant le tatami. Une fois soulevé le plancher révèle sans conteste un puit relié à un tunnel, creusé bien à l'évidence récemment.

Toritaka san, précédé alors d'un assistant, s'engage dans le passage pour se retrouver au bout de quelques mètres dans le passage secret du château, permettant une évacuation discrète en cas de besoin.
Faisant alors appel à son ami Shinjo Bichi, ils partent avec quelques hommes à ch!eval!, à la poursuite des ravisseurs qui se sont enfuis a priori également avec ce moyen durant la nuit.
Shinjo Sensôda enquête alors sur place parmi la garde qui surveillait le pavillon depuis l'arrivée de l'héritier au château.

Non loin de là ...
Kuni san et Kuni Amachi, parti la veille à la poursuite de Dame Yogo Akane ont la surprise de trouver à la frontière de la province d'Izuma un campement militaire, destiné à recevoir des hommes de la 3ème légion d'émeraude, dirigée par le général Bayushi Keizan.
Là ils apprennent que le général va épouser sur le champs Dame Yogo Akane, alors qu'eux-mêmes sont chargés de la ramener afin de démontrer la pureté de son âme suite aux rumeurs circulant quant aux raisons véritables de son départ précipité du château.
Une fois rassuré par le moine Tozen qui dirige la cérémonie et qui a veillé durant la nuit aux actes de purification rituelle de la future mariée, ceux-ci découvrent à la fin de la célébration que Dame Bayushi Akane est enceinte! Alors que jusqu'ici personne n'avait remarqué ce détail.
Dame Bayushi se retire d'ailleurs rapidement pour mettre au monde un garçon, aussitôt reconnu par le Général!
Les deux samouraï du clan du Crabe ne peuvent que constater l'étrangeté des événements.
Alors qu'ils patientent en attendant de partir avec le moine Tozen afin de le ramener auprès de Toturi Ujiyori pour confirmer de la pureté de Dame Bayushi Akane, voici que surgissent une vingtaine de cavaliers, dont le meneur n'est autre que Shinjo Bichi en personne.
... les traces qu'il suivait en compagnie de Toritaka san ne faisaient rien d'autre que de les mener droit au campement !

La rencontre entre le Daimyo de la province d'Izuma et le Général n'en n'est que plus surprenante et le daimyo fini même par inviter le général et son épouse aux festivités données au château.
Le général ne peut qu'accepter, désireux d'honorer le daimyo en compagnie de son épouse dès qu'elle sera remis de l'accouchement.

Pendant ce temps, les trois samouraï du Crabe s'appuient sur leur expérience pour retrouver les chevaux qui ont porté les ravisseurs durant la nuit. Expérimentés, ils arrivent à en retrouver au moins un avec certitude, mais ils apprenent également que des chevaux sont également repartis le matin même peu après.
Se lance alors une course poursuite en direction du Sud Est.

De son côté Shinjo Bichi s'en retourne à son château tard le soir, tandis que son épouse occupe les invités et les détourne de toute tentative d'en savoir plus sur les événements survenus récemment.

....

----------------------------
Je m’appelle Mirumoto Akoda Toki, je suis un Moine Ise Zumi du clan du Dragon. Je suis né il y a 16 ans.
Aujourd’hui, je sers depuis 3 mois l’Empereur Toturi 1er au sein de la 3ème Légion d’Emeraude dirigée par le Général Bayushi Keizan. Nous avons reçu peu avant l’hiver, l’ordre de rejoindre la frontière occidentale de l’empire pour nos quartiers d’hiver à proximité du lac des Chrysanthèmes. Un ordre tardif pour une destination surprenante en cette saison…
Ce fut par courrier spécial, aux couleurs de la très honorable famille Seppun que nous vint cet ordre. La maison impériale nous destinait à une mission particulière dans un !object!if discret dont j’ignorait tout.
D’après mes compagnons au sein de mon unité, il n’est pas rare qu’un ordre de mouvement provienne directement d’une des familles impériales, au lieu du Champion d’Emeraude.
Nous nous sommes mis en marche.

Alors que nous ne sommes plus qu’à quelques jours de marche, j’ai fait un rêve, une nuit.

Alors que je me tiens à l’orée d’un bois, par une belle journée d’hiver dans une vallée encaissée inconnue, j’observe une Licorne blanche mâle courir dans le pré enneigé. La Licorne s’abreuve tranquillement avant de s’ébrouer. Soudain, une ombre apparaît en haut de l’une des deux montagnes, à contre-jour. Un Lion à la crinière fleurie de Chrysanthème apparaît et descend en direction de la Licorne.
Les deux animaux semblent parler entre eux, mais je n’entend pas leurs propos.
Ensuite, alors que le Lion s’éloigne de la Licorne, celle-ci s’agite, secoue sa crinière dont la couleur change, devenant scintillante. Deux petits dragons multicolores s’en extraient et s’envolent dans le ciel. Alors qu’ils grossissent pour atteindre une taille gigantesque, ils s’affrontent dans le bleu azur des cieux, baignés de lumière de Dame Amateratsu, se cachant parmi les quelques nuages éparses.
Les deux Dragons semblent identiques, à l’exception que l’un brille plus vivement que son « jumeau », plus terne, mais non moins magnifique, dont le visage semble caché ou doublé d’un masque collant à ses écailles de couleur gris métallique.
Bientôt, le combat se solde par la défaite et la chute de l’un des deux dragons. Le lumineux semble avoir perdu, et la vivacité de ses couleurs s’en est allé avec lui. Mais le terne resplendit à son tour, son masque à disparu. Est-ce celui qui a chu qui a repris le masque. Cela semble certain à mes yeux.

Alors que la Licorne s’éloigne, un minuscule scorpion s’échappe à son tour de la crinière de la Licorne.


Un rêve bien étrange…

----------------------------

_________________
Warau kado ni fuku kitaru(Chez qui sait rire, la fortune vient - proverbe japonais)


Invité, le monde se divise en deux catégories : ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses!”


Dernière édition par Torei Enki le Ven 6 Juin 2008 - 17:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesmondeschimeriques.forums-actifs.net
Torei Enki
Admin
avatar

Messages : 2080
Date d'inscription : 11/11/2007
Age : 44
Localisation : Entre 2 rêves

MessageSujet: Re: 03 - Héritage d'Emeraude par Torei Enki   Sam 15 Mar 2008 - 12:52

… Au retour au de château Shinjo Bichi sama, accompagné de son vassal Shinjo Sensôda, tint un conseil afin d’organiser l’entrevue qui ne devait pas tarder à se tenir le lendemain. Après de longues discussions pour organiser la journée qui s’annonçait difficile, les deux samouraï se couchèrent fort tard, chacun de leur côté, le comédien rejoignant son amant et diplomate du clan de la Mante Yoritomo Dosuke Mitsukuni.
Les deux hommes se réveillèrent fatigué dans la seconde moitié de l’heure d’Hantei.
Apprenant, que le général Bayushi Keizan de la 3ème Légion venait pour l’heure de Doji, mais pris par d’autres obligation demanda à son épouse de recevoir comme il se devait le Général , tandis que lui-même s’entretenait dans un premier temps avec les représentants présents des familles Otomo et Myia pour évoquer les événements futurs immédiats, avant de rejoindre l’Officier et son épouse. En parallèle, le comédien Shinjo Sensôda se préparait à recevoir dans le temple du château situé dans les jardins, sous les traits du Prince Héritier Toturi Ujiyori, le moine Tozen qui devait lui signifier de la pureté de dame Bayushi Akane anciennement connue sous le nom de Yogo Akane.
Or Kuni Amachi sama, époux du daimyo de la famille Kuni et ami de Shinjo Bichi sur un malentendu fit patienter le moine dans le dit temple afin qu’il ne rencontrasse pas le général. Le comédien et sa troupe improvisèrent en catastrophe un espace privé délimité par un tissu aux couleurs du daimyo du château Shinjo Bichi, destiné à cet entretien aux lueurs des bougies à l’heure de Shiba. Shinjo Sensôda joua à la perfection, utilisant l’ensemble de son savoir pour incarner le Prince et simuler son rôle d’un jeune samouraï de la cour, âgé de 14 ans.
Le Moine ne comprit pas que la silhouette aperçut en contre-jour derrière le paravent était une personne bien plus âgée qu’il ne pouvait le supposer.
Pendant ce temps, deux silhouettes observaient la scène à partir d’une fenêtre du donjon. Otomo Kogin, représentante de la famille Otomo et tutrice du Prince disparu, ainsi que le représentant de la famille Miya.

Alors que la journée se terminait aux yeux de tous par ces événements riches d’émotions pour leurs intervenants, un fait nouveau claqua comme un coup de tonnerre aux oreilles du Daimyo. Le Prince Héritier était de retour, par le souterrain, sur une civière, accompagné du gouverneur Toritaka sama et du chasseur de sorcière Kuni Masamune san de l’école du même nom, et de leur escorte.
Le Prince semblait au plus mal, de nombreuses blessures dues semblait-il à des coups de lames tranchantes et à des griffes parcouraient son corps. De nombreux ecchymoses dissimulaient son visage tuméfié. Son kimono déchiré avait été remplacé et son chignon refait par les bons soins du gouverneur, avant de le ramener. En effet, le gouverneur avait trouvé au petit matin du même jour, le Prince, seul survivant de ce qui semblait être une attaque de créatures mi-hommes mi-rats, dont trois cadavres avaient été laissés gisant par leurs camarades. N’écoutant que son honneur et son devoir, le gouverneur avait alors engagé le voyage du retour, informé qu’a priori, il manquait une partie des ravisseurs parmi les corps étendus dans la neige.
Pendant deux jours, le Prince resta silencieux, ses fidèles vassaux veillant sur lui.
Le Seigneur Shinjo Bichi fut alors invité à recevoir le Prince à la place d’honneur lors d’une entrevue où tous les hommes et les dames de haut rang de la cour furent invité à y assister.
Là, alors que le Prince Toturi Ujiyori resta assis silencieux, une fois encore, son porte parole Dame Otomo Kogin lut l’écrit suivant :
« Compte tenu, de mon retour malgré les épreuves difficiles de ces derniers, moi Toturi Ujiyori remercie officiellement le gouverneur Toritaka san et le chasseur de sorcières Kuni san. Par ailleurs, compte tenu des bons et loyaux services, alors que les événements récents ont montré l’incompétence du Seigneur Shinjo Bichi, il lui est donné le délai d’un an pour assurer la continuité de son nom. Après cela, il devra entrer en religion. Il gardera cependant, titre, château et responsabilités ».

Un silence se fit, tous se prosternèrent devant la sortie du Prince dont la pâleur laissait peine à voir. La décision énoncée laissa pantois un nombre conséquent d’hommes et de femmes dans la salle.

--------------------

Dans les appartements privés de la famille Toturi au Palais, à Otosan-Uchi

- Mon Prince ?
- Mmm ?
- Le Prince Ujiyori a disparu. Il semble qu’il a été enlevé dans le château de Shinjo Bichi par une bande de ravisseurs durant son sommeil dans ses appartements.
- Sait-on qui a osé porter la main sur le Prince Héritier ?
- Nous n’avons aucune information à ce sujet mon Seigneur.
- L’Empereur mon père est-il informé ?
- A l’heure actuelle, j’ai cru comprendre qu’il donnait les ordres nécessaires.
- Bien.

Plus tard dans les mêmes appartements

- Mon prince ?
- Oui ?
- Le Prince Ujiyori a été retrouvé par le Gouverneur Toritaka san.
- Déjà ? Décidément cet homme semble plein de ressources et de surprises.
- Cela fait souvent que l’on croise cet homme dans les événements qui concerne le Prince Ujiyori.
- Contactez Kitaro. Il devra surveiller cet homme. Pas d’intervention pour le moment.
- Oui mon Seigneur, ce sera fait immédiatement. D’autres ordres ?
- Avertissez le Lieutenant des Ecuries de la Gauche du Palais Seppun Kanemitsu de la situation actuelle. Nous pourrions nous retrouver dans une situation d’alerte plus tôt que prévu.
- Ce sera fait mon Seigneur.
- Sinon, tout est-il prêt pour le mariage ?
- Le Grand Chambellan Impérial y pourvoit mon Prince. L’événement pourra être réglé pour le printemps prochain. Les familles devraient être prêtes pour ce moment.
- Peu de mois encore à attendre…


--------------------

_________________
Warau kado ni fuku kitaru(Chez qui sait rire, la fortune vient - proverbe japonais)


Invité, le monde se divise en deux catégories : ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses!”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesmondeschimeriques.forums-actifs.net
Torei Enki
Admin
avatar

Messages : 2080
Date d'inscription : 11/11/2007
Age : 44
Localisation : Entre 2 rêves

MessageSujet: Re: 03 - Héritage d'Emeraude par Torei Enki   Dim 16 Mar 2008 - 11:55

Après cette cérémonie officielle au château de Shinjo Bichi, alors que la délégation impériale s’était retirée autour du Prince Ujiyori, le daimyo visita son épouse pour discuter avec celle-ci sur le destin qui les frappaient tous les deux. Dame Shinjo renouvela son soutien à son époux et seigneur.
Pendant ce temps, chacun des quatre amis réfléchissait sur les possibilités qui s’offraient à eux et tous convinrent qu’une enquête plus approfondie devait être menée sur les lieux où le prince avait été retrouvé. Dérangé par le général Bayushi Keizan alors qu’ils étaient sur le point de partir, ils choisirent de repousser au lendemain après le départ du Prince et de sa suite leur propre escapade, dont ils cachèrent le but véritable à l’exception d’Otomo Kogin.
Ils chevauchèrent dès la fin de matinée et n’arrivèrent qu’au milieu de l’après-midi sur les restes de l’agression. Hélas, des prédateurs étaient déjà passés par là et les corps des samouraï qui avaient kidnappés ainsi que ceux des créatures mi-hommes mi-rats étaient très sérieusement mutiliés ou absents.
Ils découvrirent néanmoins quelques menus objets personnels, tels que des objets faisant référence notamment à des mon du Scorpion ou du Dragon, mais rien de bien certain.
Toritaka Kyonori se proposa alors à camper la nuit même sur place, afin que lui-même puisse espérer entrer en contact avec les esprits torturés de ces hommes qui avaient été agressés. Il choisit alors d’allumer un feu, de s’asseoir à côté et ferma les yeux, faisant le calme en lui-même tenant dans ses mains un petit pendentif.

Alors que les étoiles disparaissaient de sa vue, que le feu semblait disparaître derrière un voile translucide, un fantôme lui apparut.
- Toritaka san ! Vous détenez un objet qui m’appartient. Or cet objet doit revenir à mon épouse. Je ne pourrai pas trouver le chemin de la paix si cet objet ne lui revenait pas.
Haï, mais qui dois-je chercher ?
- Mon épouse se nomme Seppun Hisae, vous la trouverez au Palais Impérial, Toritaka san.
- Savez-vous qui vous a attaqué Seppun sama ?
- Mon Cousin Otomo…. C’est lui qui a commandé l’attaque sur mes hommes et moi.
- Pourquoi vous ont-ils attaqué ?
- Parce que l’Empereur l’a demandé.
- L’Empereur, Seppun sama ?
- Plus exactement, la Main Droite de l’Empereur. La Main Droite a voulu capturer la Main Gauche. Car elle a besoin de la Main Gauche et elle l’a fait disparaître dans la manche du Kimono de l’Empereur. Or pour cela je devais mourir et j’ignorai ce point.

Un silence s’installa quelques instants entre Toritaka Kyonori et le fantôme.

- Mais la Main Gauche a été retrouvée, Seppun sama.
- La main Gauche a disparu et une autre Main Gauche est apparu à la place
- Seppun sama, quel est le lien de parenté entre Otomo Hideo et Otomo Kogin sama ?
- Otomo Kogin sama est la tante d’Otomo Hideo

Toritaka Kyonori observa longuement le fantôme.

- Ne me décevez-pas Toritaka san.
- Je n’en ai nullement l’intention, Seppun sama, vous serez vengé. Et pour vos hommes ? Dois-je aussi rapporter leur daïsho à leur famille ?
- Ils ne sont que des hommes de circonstances, ne vous inquiétez pas pour eux.

Alors que l’entretien se terminait et que Toritaka Kyonori revenait à la réalité, Celui-ci prit conscience de la situation. Il était à une distance certaine de ses compagnons, à côté d’un feu mourant. La nuit était claire, et les sons portaient loin. Quand un bruit sourd se fit entendre. Très clairement on marchait avec précaution dans la neige, dans la forêt environnante, derrière lui. Lentement, il se décala de l’autre côté du feu, s’assurant de la mobilité de son sabre dans son saya. Et scruta les ténèbres.
Un fauve bondit sur Toritaka Kyonori, tout deux frappèrent, le fauve s’écroula, atteint mortellement au flanc. Toritaka Kyonori s’écroula également, atteint sévèrement par le fauve au torse qui y avait planté ses griffes. Soigné par Shinjo Bichi, il s’endormit au campement, épuisé par sa longue veille.

Le lendemain, en fin de matinée, tous informés par Toritaka Kyonori, encore faible, ils choisirent de s’engager à la poursuite des assaillants qui avaient en leur possession le Prince.
Ce voyage s’avéra plus difficile qu’ils le craignaient. Ils suivirent une maigre piste à travers la montagne, se basant plus parfois sur leurs connaissances de la région, plus que sur la piste elle-même, la perdant parfois. Ils parcoururent difficilement pendant plusieurs jours la montagne, n’avançant que lentement, avec pour seule consolation que les kidnappeurs devaient subir les mêmes contraintes, leur loyauté les tiraillant d’avancer toujours et encore malgré leur épuisement. Ils dormirent parfois dehors, évitant les insalubres maisons de charbonniers, se protégeant comme ils purent de la morsure du froid. Ils se réchauffèrent comme ils purent lorsqu’ils trouvèrent des villages, profitant une nuit de la maison d’un pauvre ermite, à moitié fou qui affirmait avoir vu passer une nuit des oni, sur des chevaux. Ils franchirent ainsi les montagnes du toit du monde, utilisant trois cols et quelques maigres et hautes vallées.

Au bout de quatre jours, ils descendaient de l’autre côté de la montagne, en direction du fleuve. Tandis qu’ils réfléchissaient au moyen de retrouver la trace des fugitifs, ils aperçurent sur le fleuve, un bac et de l’autre côté, un poste de douane fortifié assurant la protection de cette entrée du clan du Lion. Ce chemin était-il celui que les kidnappeurs avaient choisi ?

_________________
Warau kado ni fuku kitaru(Chez qui sait rire, la fortune vient - proverbe japonais)


Invité, le monde se divise en deux catégories : ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses!”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesmondeschimeriques.forums-actifs.net
Torei Enki
Admin
avatar

Messages : 2080
Date d'inscription : 11/11/2007
Age : 44
Localisation : Entre 2 rêves

MessageSujet: Re: 03 - Héritage d'Emeraude par Torei Enki   Dim 16 Mar 2008 - 12:08

La Délégation venait de quitter le château de Shinjo Bichi.

Ce Palais d'hiver était une vaste comédie, indigne d'elle!

On s'était joué d'elle tout au long de ce séjour. Le seigneur des lieux était un rustre ignorant, puant le cuir et la sueur, même en plein hiver. Encore un de ces cavaliers qui se croyait un samouraï parce qu'il portait le daisho.

Et son vassal, un ex membre du clan de la Grue qui avait l'audace de se faire passer pour le Prince Ujiyori, et sous ses yeux encore.
Pour tromper un moine, soi-disant. Ou pour espérer lui donner le change?

Et cette idée d'enquête pour retrouver le véritable prince... étrange. Ou ils sont de mèche et il faudra songer à les éliminer, ou ils sont capables de négligence et alors ... ils ne sont pas digne de servir l'Empereur.

Otomo Kogin reprit son éventail qu'elle agita nerveusement, avant se saisir sa couverture pour se protéger du froid mordant.
Voyager en hiver ! Quel autre choix s'imposait à elle ? Aucun. Arrivée à la capitale, elle ferait appel à ses agents pour éclaicir la situation.

Ceux qui agissaient dans l'ombre ne pouvaient espérer la tromper bien longtemps.

La situation s'arrangerait une fois arrivée. Peut-être même avant.

_________________
Warau kado ni fuku kitaru(Chez qui sait rire, la fortune vient - proverbe japonais)


Invité, le monde se divise en deux catégories : ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses!”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesmondeschimeriques.forums-actifs.net
Torei Enki
Admin
avatar

Messages : 2080
Date d'inscription : 11/11/2007
Age : 44
Localisation : Entre 2 rêves

MessageSujet: Re: 03 - Héritage d'Emeraude par Torei Enki   Dim 6 Juil 2008 - 21:05

Shiro Kiyowasa :
Un petit château construit dans la plaine alluviale non loin d'un poste frontière construit au bord de la rivière aux trois rives. Un château discret replié sur lui-même au milieu des quelques collines environnantes.
Ikoma Kiyowasa kenichi, daimyo local, a organisé un modeste palais d'hiver dans son refuge, afin d'agréementer la longue période au blanc manteau.
Ses invités principaux sont Hiruma Jurô, du Crabe, Daïdoji Bunjirô, un homme de théâtre de la Grue, Isawa Tenki, un jeune shugenja, à la réputation étonnante et Otomo Hiroshi, un noble de la cour impériale.
Parmi sa famille sont principalement présent son intendant Kiyowasa Amane et son Gardien de la Porte Kiyowasa Kumanosuke.

Le palais d'hiver se déroule ennuyeusement jusqu'à l'arrivée d'une délégation Impéraile escortant le Prince Héritier Toturi Ujiyori, menée par Otomo Mirimasa et Seppun Shuzen.

Pendant ce temps, Nos voyageurs hivernaux, le gouverneur Toritaka Kyonori, l'époux du seigneur Kuni, Kuni Amachi, accompagnant le daimyo Shinjo Bitchi et le chasseur de sorcières Kuni-san, traversent la rivière à bord du bac, renseignés par le modeste passeur, toujours à la poursuite des mystérieux cavaliers. Hors ceux-ci semblent avoir été attendus par un groupe de voyageurs portant deux palanquins.

Enfin, alors que tous avaient quitté le château de Shinjo Bitchi, un régiment de la 3ème légion, mené par le capitaine Otomo Hidenaga et le sergent Bayushi Etsuya, au sein duquel officie le moine Mirumoto Akodatoki, pris la direction de l'Est, soi-disant en direction de la Capitale, mais par des voies autres que la route habituelle. Au grand étonnement du moine du Dragon.

Et c'est toutes ces surprenantes personnalités qui arrivèrent les unes après les autres en deux jours à shiro Kiyowasa.

_________________
Warau kado ni fuku kitaru(Chez qui sait rire, la fortune vient - proverbe japonais)


Invité, le monde se divise en deux catégories : ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses!”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesmondeschimeriques.forums-actifs.net
Torei Enki
Admin
avatar

Messages : 2080
Date d'inscription : 11/11/2007
Age : 44
Localisation : Entre 2 rêves

MessageSujet: Re: 03 - Héritage d'Emeraude par Torei Enki   Lun 7 Juil 2008 - 13:13

Le Daimyo Kiyowasa Kenichi se sentit dans l'obligation d'organiser un repas avec l'ensemble de ses invités afin d'honorer les nobles impériaux récemment arrivés. Tous répondirent à l'invitation à l'exception du Prince Ujiyori et du Daimyo Shinjo Bichi, tous deux allités suite à leur voyage éreintant dans des conditions climatiques peu favorables aux déplacements.

Après le repas, alors que le moine ise zumi Akodatoki, se recueiillait afin de veiller sur la personnalité du Prince et que le shugenja Isawa Tenki méditait au temple du château, trois samouraï partageaient quelques jares de saké en guise de retrouvailles après ne plus s'être croisés depuis la bataille du Col de Beiden, appelé aussi la Bataille du Toit du Monde.

Chacun sonda le coeur de ses anciens compagnons vis à vis de la nouvelle situation de l'empire : un Empereur Toturi, un héritier au trône surprenant, une famille Akodo non rétablie dans les archives, un clan du Scorpion réhabilité au sein de l'Ordre Céleste...

Des avis divergents furent exprimés.

Bien après que les amis d'autrefois se furent séparés, et que la nuit bien avancée s'enfuyait, le temps fut soudain arrêté par des cris dans le donjon.
- AU FEU, AU FEU !! AMENEZ DES SEAUX D'EAU !! SAUVEZ LE PRINCE !!

Le Gardien de la Porte Kiyowasa Kumanosuke se précipita à la tête de ses hommes pour secourir le Prince et la Délégation Impériale.
Très rapidement tous évacuèrent le donjon, trouvant refuge dans les pavillons construit autour du donjon. Le Prince apparaissant afaibli, soutenu par des membres de son escorte, et protégé par des Yojimbo au sens exarcerbés par l'incendie.

Le Gouverneur Toritaka Kyonori interpella le Prince pour s'assurer de sa santé dont le regard trahissait une fatigue et aussi visiblement encore un état d'endormissement malgré l'agitement nocturne environnant.
Il ressenti la confirmation de ce qu'il soupçonnait. Le véritable Prince Ujiyori était devant lui. Mais un fait étrange l'intriguait et il en parla à son fidèle ami Kuni Amachi.

Kiyowasa retrouva le lendemain le coupable : un heimin étranger au territoire de la famille Kiyowasa, un humble marchand ambulant réfugié dans un modeste village voisin et qui fut sommairement exécuté après être passé aux aveux.
Le jugement du daimyo avait été suivi à la lettre. Pas de crime impuni sur ses terres.
Kiyowasa Kumanosuke pouvait être fier de lui.

_________________
Warau kado ni fuku kitaru(Chez qui sait rire, la fortune vient - proverbe japonais)


Invité, le monde se divise en deux catégories : ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses!”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesmondeschimeriques.forums-actifs.net
 
03 - Héritage d'Emeraude par Torei Enki
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Que fera Préval pour protéger son héritage politique ?
» Célébrons la mise à jour 1.2 : Héritage
» Voyage vers Dol Amroth, l'héritage d'une lignée
» Alléara, future élève d'Emeraude.
» Allons-nous un jour trouver la sortie ? [Pv Pelage d'Emeraude]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mondes Chimériques :: Représentation publique :: Contes et Légendes à achever :: Légendes des 5 Anneaux :: Le Lotus et le Katana par Torei Enki-
Sauter vers: