Les Mondes Chimériques

Association de Jeu de Rôle de Mandres les Roses (94)
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 01 - Souillure à Toshi sano Kanemochi kaeru par Torei Enki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Torei Enki
Admin
avatar

Messages : 2059
Date d'inscription : 11/11/2007
Age : 44
Localisation : Entre 2 rêves

MessageSujet: 01 - Souillure à Toshi sano Kanemochi kaeru par Torei Enki   Sam 15 Mar 2008 - 12:55

Nous sommes en l'an 970.

L'ancien clan de la Kririn est revenu depuis parmi 25 ans.

Mais les Clans ont du mal à reconnaître ces nouveaux arrivants comme leurs cousins. D'ailleurs, ils se font appelés clan de la Licorne !!

Comment peut-on croire que ces barbares soient les descendants de ceux qui accompagnèrent Dame Shinjo?

Leurs moeurs sont tellement étranges...

--------------------

Alors que le festival des fleurs de Chrysanthèmes vient de se terminer, les invités s'en sont allés sur les routes de l'Empire.

Un certain nombre d'entre eux se sont arrêtés à Toshi Sano Kanemochi Kaeru (Cité de la Grenouille Riche ou Kanemochi wa Tobiuhane no machi).

Mais le gouverneur a édité un interdit de circulation, alors que les samouraï se reposaient ici quelques jours. Aucune sortie ou entrée n'est autorisée en raison d'une étrange épidémie qui sévit depuis peu dans les campagnes et qui semble se rapprocher.

Les samouraï s'ennuient, la température est lourde en ce mois de la Lune, aussi dénommé mois du dragon par les heimin. Les bains sont une excellente distraction.

Des rumeurs circulent.
On y parle de créature maléfique, de souillure ...
L'eau de la rivière elle-même semble entâchée.

Et le gouverneur à l'apparente incompétence...


--------------------

En cette septième journée du mois du Dragon,
Shiba Masanori, chef de la délégation de l'honorable clan du Phénix, accomapgné du jeune et emporté shugenja Shiba Masahiro, se rendit pour la seconde fois auprès du gouverneur de la cité, Asako Sukemasa. Cette visite avait pour but de convaincre le gouverneur à autoriser le jeune shugenja à rechercher des élements quant à l'origine de l'épidémie dans la campagne avoisinante. A force d'arguments, Shiba Masanori réussit à convaincre le gouverneur.

Persuadé qu'un jeune shuegenja courrait de grands risques en menant une telle enquête seul, il choisit de faire accomapgner ce prêtre par d'autres samouraï dont les compétences martiales pourraient protéger le jeune homme. Il désigna ainsi les jeunes Kaïu Amashi et Mirumoto Ashitaka qui s'étaient précédemment porté volontaire pour aider le gouverneur dans sa lourde tâche à diriger la cité dans le climat de tension qui régnait dans les rues.
Par ailleurs, informé du duel qui s'était précédemment déroulé dans une des ruelles à la sortie du quartir des fleurs, il choisit de limiter les risques de représailles dans ses murs en invitant Daidoji Nami, "duelliste nocturne", ainsi que Kakita Batu à participer à ce voyage d'investigation dans les villages de la région.

Par ailleurs, la délégation du crabe qui a récupéré le corps du jeune Matsu, était confronté à un autre problème. Le poisson proposé pour le repas laissait présager qu'il avait été en contact avec la souillure. Une enquête s'imposait auprès du monde des pêcheurs et des poissonniers pour retrouve rl'origine de cette souillure.

Tandis que les samouraï du Lion Matsu Akaïdo et Ikoma Koshin découvraient que seule de la truite semblait avoir été souillée et qu'en même temps, les seuls autre clients du fournisseur étaient une maison de thé, une auberge, des maisons de marchands ainsi que la maison de la délégation de la Grue, nos enqêteurs errants découvraient des villages déserts, dont les cadaves des habitants gisaient ici et là dans les demeures. Il décourirent par chance un enfant d'à peine 5 ans qui pleurait sa mère, auprès de celle-ci agonisante, terrassée par la maladie.

Il apprirent ainsi que les derniers visiteurs à avoir séjourné dans le village avait été une troupe de saltimbanque dont l'enfant se souvenait avoir vu un signe et un cracheur de feu.

Au second jour de leur voyage, au troisième village découvert, que Shiba Masahiro estimait être le lieu d'origine du mal, il ne découvrit aucune trace d'incantation faisant appel à la maho, mais le kami du feu lui révéla qu'en effet, la souillure avait bien été laissée par une troupe de saltimbanque qui s'en était allé en direction de la Cité de le Grenouille Riche.

Les voyageurs repartirent donc en direction de la cité immédiatement.

Pendant ce temps, les samouraï du Lion surveillaient le marché afin de repérer des indices quant à la souillure, dans la seconde moitié de l'heure du Tigre. Matsu Akaïdo entraperçu un petit signe habillé comme un homme en train de voler un poison plat en se glissant au milieu des nasses pleines d'eau des étals. le signe semblait travailler avec un enfant. Il disparurent avant qu'il puisse intervenir.

La délégation du Lion informa le gouverneur afin d epouvoir enquêter officiellement dans la cité sur la souillure et les poissons livrés aux habitants de la cité.

Le soir même, Shiba Masahiro et ses acolytes arriva à la cité et chercha à rencontrer les membres du Lion dont il apprit l'investigation.

Il se rencontrèrent au sein de la maison ou était hébergée la délégation de la Grue.
Il s'en suivit une discussion houleuse alors que chacun avait informé l'autre partie des informations recueillies.
Matsu Akaïdo choisit, sous le coup de la colère, provoqué par Shiba Masahiro de s'en retourner, brusquement.
Daïdoji Nami, également concernée par les remontrances faites par Shiba Masahiro, devant le reste de l'assemblée, exprima ouverytement son désaccord quant à l'ingérence du shugenja du phénix vis à vis de son affaire avec le clan du Lion.

Alors que les sabres furent sur le point d'être tirés, les yojimbo de Kakita Koetsu, chef de la délégation du clan de la Grue, jaillirent dans la pièce afin de préserver l'intégrité de chacun. Il s'en suivit un rappel à l'ordre par celui-ci.

Ceux encore présents se mirent d'accord pour se retrouver sur le marché aux poissons afin de retrouver ce singe fureteur qui visiblement pouvait être le même que celui apaprtenant aux saltimbanques, à l'exception de Daïdoji nami qui préféra se ménager en vue d'une action d'enquête au sein du quartier des fleurs où elle espérait trouver des traces de la troupe de saltimbanques.

Matsu Akaïdo passa la nuit à bord d'une barque avec un pêcheur afin de déterminer si la souillure ne venait pas tout de même de la rivière.

De nouveau, à l'heure du tigre, nos samouraï se positionnèrent sur le marché. Rapidement, ils repérèrent le signe et l'enfant, mais aucun ne vit un homme, qui agissait de concert avec leur cible, s'avancer vers Mirumoto Ashitaka, avant qu'il ne soit trop tard, à l'exception de Shiba masahiro qui tenta de prévenir le shugenja du Dragon.

L'homme, d'une apparence quelconque, dégaina une lame hors de sa flûte sakahachi, engoncée dans son obi et la logea dans les reins de Mirumoto Ashitaka. Il s'en suivit une lutte sur le marché alors que tous fuyaient la zone de combat. Kakita Batu vint en renfort de Murumoto Ashitaka et à deux, ils résussirent à abattre l'homme alors que lui-même, essayait de terminer son oeuvre sur le shugenja du Dragon.

Pendant ce temps, Kaïu Amashi coinçait l'enfant repéré avant qu'il ne s'enfuit pour l'enfermer dans une nasse, l'assenant de coups pour l'assommer.

Bilan :
- Un homme mort, un enfant capturé et un singe qui s'était évadé dans la confusion.
- le shugenja Mirumoto sérieusement blessé.

_________________
Warau kado ni fuku kitaru(Chez qui sait rire, la fortune vient - proverbe japonais)


Invité, le monde se divise en deux catégories : ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses!”


Dernière édition par Torei Enki le Ven 6 Juin 2008 - 17:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesmondeschimeriques.forums-actifs.net
Torei Enki
Admin
avatar

Messages : 2059
Date d'inscription : 11/11/2007
Age : 44
Localisation : Entre 2 rêves

MessageSujet: Re: 01 - Souillure à Toshi sano Kanemochi kaeru par Torei Enki   Dim 20 Avr 2008 - 13:53

Après avoir manoeuvrés habillement en interrogeant l'enfant les samouraï, chargés de l'enquête par le gouverneur Isawa, réussirent à piéger dans leur repaire, une maison abandonnée dans les faubourgs de la cité, la troupe de saltimbanques responsable a priori de cette épidémie.

Les heimins furent ramenés manu militari, par les miliciens accompagnant les enquêteurs, à l'exception de Kenji, le chef et doyen des saltimbanques, dont les talents suprirent tous ses adversaires. Les autres saltimbanques ne furent pas en reste, mais leurs talents moindres ne leur permirent pas d'échapper aux enquêteurs, compte tenu notamment des talents magiques et impulsifs de Shiba Masahiro.

Les saltimbanques furent interrogés durement par les hommes du gouverneur Isawa, sous la direction de Shiba Masahiro, qui n'eu de cesse d'esayer de calmer certains esprits en désaccords avec lui, alors qu'il n'était pas lui-même complètement maître de ses actes.

Il s'en suivit qu'ils apprirent que les saltimbanques visitèrent un petit château, de la famille Imyushida, branche mineure de la famille Agasha de l'éngimatique clan du Dragon.

Les saltimbanques succombèrent à la torture, tandis que leur chef Kenji, fut rattrapé et interrogé à son tour, avant qu'il ne se donnat la mort devant les enquêteurs éberlués d'un tel comportement d ela part d'un heimin.

Malgré les soupçons de certains sur l'origine du mal, et comtpe tenu de la fin de l'épidémie, le gouverneur concluea que les saltimbanques étaient les seuls coupables, au grand dam de certains enquêteurs, à commencer par le principal investigateur, Shiba Masahiro.
A l'inverse, les samouraï du Lion et du Dragon se rangèrent à la décision du gouverneur qui annonca une décision destinée à calmer certains esprits, basée sur les éléments à disposition.

_________________
Warau kado ni fuku kitaru(Chez qui sait rire, la fortune vient - proverbe japonais)


Invité, le monde se divise en deux catégories : ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses!”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesmondeschimeriques.forums-actifs.net
 
01 - Souillure à Toshi sano Kanemochi kaeru par Torei Enki
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gisei toshi
» ? MENS SANA IN CORPORE SANO ? EVENT VI ? Groupe VII
» Mens sana in corpore sano (21.05 - 11h09)
» ? MENS SANA IN CORPORE SANO ? EVENT VI ? Groupe IV
» Avis sur les Sorciers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mondes Chimériques :: Représentation publique :: Contes et Légendes à achever :: Légendes des 5 Anneaux :: Torei Enki no Oni to Bakemono-
Sauter vers: