Les Mondes Chimériques

Association de Jeu de Rôle de Mandres les Roses (94)
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Campagne royaume d'acier, Bois du veuf.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Montaginois lubrique
Grand Ancien
avatar

Messages : 1536
Date d'inscription : 18/03/2008
Age : 44
Localisation : La chambre de mère Noel

MessageSujet: Campagne royaume d'acier, Bois du veuf.   Lun 28 Avr 2008 - 18:28

LES ROYAUMES D’ACIER : Bois du veuf, Episode 1.

Corvis, le 4 Donard d’Octesh.
6h30
En ce matin d’été, la ville s’éveille sur une nouvelle journée chaude et moite. Cependant, le temps lourd n’empêche pas les habitants de vaquer à leurs occupations, principalement commerciales. Le port de cette cité, au carrefour des deux plus grands fleuves de l’Immoren occidental, grouille d’activité malgré l’heure matinale. Des marchandises sont débarquées ou embarqués, des nombreux navires qui accostent, par la centaine de scaraciers qui s’activent dans un vacarme de pistons et de rouages, pendant que les visiteurs qui débarquent sont assaillis par d’innombrable insectes venus du marais voisin, et d’innombrable odeurs (sueurs, produits anti-insecte, huile de machine à vapeur…etc.).
Au sud de la cité, c’est une tout autre histoire. A l’université, une réunion vient de commencer avec les autorités de la cité et de l’université. Sont donc présent, le père Pendor Dumas, prélat de Corvis, Ulfass Borloch, magistrat et représentant du conseil municipal, ainsi que le doyen de l’université, Dunley Tolbert (vieillard vénérable de 80 ans) accompagné des deux assistants du célèbre zoologiste Viktor Pendrake, Lynus Wesselbaum et Edrea Lloryrr. Le but de cette rencontre est d’envoyer une expédition de secours pour retrouver les professeurs Sunflower et Pendrak disparu dans le bois du veuf depuis 3 semaines. En effet, Triphon Sunflower a mis quatre mois pour traduire le journal de Num-Naal, récupéré dans les souterrains de Brainmarché. Il a ainsi appris la position approximative de Kaminaljuyú, une ancienne cité Orgoth inconnue. Il a donc décidé de monter une expédition de recherche : « Si je découvre Kaminaljuyú, je serais le plus grand historien de tous les temps et même Lorent Neci (ordique célèbre et concurrent de Triphon) en sera vert de jalousie ! Fascinant n’est-il pas ? ». Il s’est d’abord rendu à Corvis demander l’aide de son vieille ami Viktor Pendrake, le célèbre zoologiste. Celui-ci ne s’est pas fait prié pour l’accompagner, d’autant plus qu’il échappait ainsi à la correction des copies de ses élèves (on était en pleine période d’examen). Il a chargé ses deux assistants, Lynus Wesselbaum et Edrea Lloryrr (qui aurait bien voulu l’accompagner) de le remplacer. Ils ont ensuite embarqué avec un guide Morridanois, Deegan Mac Keehan et deux porteurs, Retho et Rowe Denby deux frères jumeaux, sur « la licorne », une goélette à vapeur. Elle appartient au chevalier Archibald Haddock, un ami des deux universitaires. Cet ancien capitaine de la marine de Cygnar, fait maintenant du transport de marchandises entre Corvis et PortBourne (bien qu’à la retraite, il est encore obligé de travailler pour éponger ses dettes de boisson). Il les a déposé au village marécageux du lac du dracodile, le 2 Gorim de Glaceus, et a continué sa route vers PortBourne. Depuis, on n’en a plus entendu parler. Les universités de Caspia et de Corvis ont donc engagé le grand détective, Herkulaporalogrel, dit « Herk », pour mener à bien cette recherche. Celui-ci a engagé une équipe d’aventurier. Il s’agit d’un rôdeur morridanois, Kamlim Melianme, d’une mage-balisticienne elfe Ios, Dallia Lyorys, d’une roublarde morridanoise, et d’un mékarcaniste thurien, Kael Thas, lui-même élève diplômé de l’université de Corvis.
Une fois la réunion entre l’équipe de secours et les autorités de la cité et de l’université se finit, Herk emmène les quatre aventuriers jusqu’aux quais de Corvis où les attendent le chevalier Haddock et son équipage. Le navire du capitaine est une frégate trois-mâts goélette dont son grand mât a été remplacé par une chaudière à roue. Le navire possède 80 membres d’équipages, tous humains sauf les préposés à la chaudière, deux énormes trollkins, Kolor Delleb et Kollor Delled, qui se ressemblent comme deux goûtes d’eau mais se disent n’appartenant pas au même kith, sans lien familial (leur tartan est proche mais différent). Le capitaine leur donne 1 heure pour faire des derniers achats s’ils veulent, comme, par exemple, des encens de polype sanglant, des répulsifs à sangsue de canne, ou de l’asphodèle, une fleure anti-insectes et autres vermines.

8h00
« La licorne » quitte Corvis, prenant la direction de l’ouest et s’engageant dans le fleuve de la langue-du-dragon.
9h30
« La licorne » arrive au village marécageux de Peck. Le capitaine Haddock s’y arrête pour questionner les locaux pour savoir s’ils n’ont pas aperçu l’expédition de Pendrake. C’est quelques maisons de bois autour d’une grande bâtisse sur pilotis, qui est à la fois la mairie et l’auberge du coin. Le maire/aubergiste, Larkin Rathleagh ne les a pas vu et ne sais rien.
14h00
« La licorne » arrive au deuxième village marécageux, Drad. Il ressemble beaucoup à Peck et son maire/aubergiste s’appelle Eithne Melroane. C’est une énorme matrone qui dirige son établissement et son village d’une main de fer. Elle n’a pas eu, non plus, de nouvelle de l’expédition de Pendrake et Sunflower.
14h30
Lyoris, Thas, Melianme et la roublarde quitte le village, à pied, par le nord accompagné par quatre porteurs Morridanois, Gralan Lynch, Colm Kaddock, Olan Moriarthy et Hogan Ryland, chargé de transporter le gros de la nourriture et un canoë. Quant à Herk, il reste sur le navire jusqu’à Ruissepêche. Il connaît le capitaine Phineas Montfort qui commande la cité et celui-ci lui doit un service. Il compte lui demander d’envoyer un régiment ou une unité en renfort. Il devrait arriver à Ruissepêche le lendemain et l’unité mettra environ trois jours pour se rendre au point de rendez-vous, sur l’ornière au nord de Drad. Il ne pense pas que l’unité restera plus d’une semaine sans nouvelles mais les Pjs pourront emporter des fusées de détresses pour l’alerter en cas de besoin.
Environ 16h.
En fin, d’après-midi, après avoir parcouru une dizaine de kilomètre, Melianme, qui guide le groupe, aperçoit des bulles qui percent les eaux du marais (qui longent le petit chemin qu’ils empruntent). Il prévient tout le monde et c’est la panique car les bulles semblent se rapprocher d’eux. Thas, qui se trouve à l’arrière, court se réfugier à l’avant. Le rôdeur et la roublarde préparent leurs arcs. Lyoris observe le phénomène et les morridanois se cachent derrière le canoë (2 le tiennent et 2 préparent leurs fusils). Puis, les bulles disparaissent, et le silence règne… quand soudain, un crocodile jaillit de l’eau et mord violemment l’elfe au niveau du torse qui perd connaissance sous le choc. Melianme tire sur le crocodile, mais la flèche le touche sans lui faire mal. La roublarde rate son tir. Lynch tire au fusil mais rate la bête et le fusil de Kaddock lui explose dans les mains. Heureusement pour Lyoris, le crocodile apeuré par le bruit et l’agitation, lâche sa proie et fuit le combat. Thas soigne l’elfe, grièvement blessée, ainsi que Kaddock, et le groupe repart.
Environ 18h.
Le groupe s’arrête pour la nuit sur une petite colline rocheuse découvert par la morridanoise. Thas, qui a décidé d’être le chef, organise le camp, ordonne énergiquement à l’elfe de faire le repas et organise les tours de gardes entre les porteurs. Finalement, le repas est fait par la roublarde après que l’elfe ait commencé à faire la cuisine avec l’eau croupie du marais. Puis tout le monde se couche. Melianme accroche son hamac, se couche, puis…dévale la pente avec, avant de plonger dans le marais (il est mauvais en noeuds). L’elfe, réveillée par le bruit, va prévenir Kaddock (plongé profondément dans ses pensées alors que c’est son tour de garde) qui ne réagit pas, puis Thas. Finalement, après de longes secondes de confusion, Melianme (qui a eu du mal à se dépêtrer de son hamac) parvint à sortir de l’eau. Mais, horreur, il est recouvert par sept sangsues cannées, longues de 40 centimètres chacune. La morridanoise parvient à les arracher (avec quelques morceaux de peau) avec sa dague et le reste de la nuit se passe sans incidents.
Le 5 Donard d’Octesh, environ 8h.
L’équipe, qui est reparti très tôt le matin, pénètre dans une grande clairière qui montre des traces de bataille. Entre autre, le corps du guide Deegan Mac Keehan planté par trois javelots de petite taille dans le tronc d’un arbre. Melianme, qui n’a pas remarqué que le corps (accroché depuis plusieurs jours et bizarrement intacte) bouge de l’intérieur. Et soudain, trois scarabées-busards attaquent le rôdeur qui s’est rapproché. Après un bref combat et la mort des insectes gros comme une tête d’ogrun, les aventuriers fouillent la clairière. Il semble que l’équipe de Sunflower ait combattu des trolls pygmées et qu’il y ait deux pistes pour quitter la clairière. La première piste, qui part à l’ouest, a été empruntée par des trolls pygmées pieds nus. La seconde, qui part à l’est, a été empruntée par des petits humanoïdes avec des chaussures. Lyoris, Thas, Melianme et la roublarde décident de partir à l’est…

_________________
Algar Pulla, le pilote de l'YT2400 qui vient de sortir de l'hyperespace, n'est pas très rassuré. Le petit vaisseau cargo se trouve tout seul au beau milieu d'une flotte de l'Empire. Son copilote, allume la radio et leur dit : "Ici le Sisyphe, de la Nouvelle République. Rendez-vous, vous êtes cernés..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montaginois lubrique
Grand Ancien
avatar

Messages : 1536
Date d'inscription : 18/03/2008
Age : 44
Localisation : La chambre de mère Noel

MessageSujet: Re: Campagne royaume d'acier, Bois du veuf.   Mer 10 Déc 2008 - 11:41

LES ROYAUMES D’ACIER : Bois du veuf, Episode 2 (LE RETOUR DU ROI).

Kamlim Melianme a suivi la piste des bogrins sur 8km avant d’être surpris par un brouillard très épais. Après quelques centaines de mètre, il avait perdu de vue ses compagnons, la mage-balisticienne elfe Ios, Dallia Lyorys, la roublarde morridanoise, et le mékarcaniste Thurien, Kael Thas, ainsi que les quatre porteurs Morridanois, Gralan Lynch, Colm Kaddock, Olan Moriarthy et Hogan Ryland.
Ne pouvant plus avancer au risque de se perdre, il est obligé de stopper et attendre que le brouillard se lève. Cependant, il peut entendre à l’est des rugissements inquiétants qu’il ne parvient pas à identifier. 2 heures après alors que le brouillard se lève, il voit surgir sur la piste un trollkin et un gobber…
Yoklomdaramunano, le gobber et Gurluk Soukalar, le trollkin ont été engagés par le chevalier Ghislain Fatten. Il a organisé une expédition dans le bois du veuf afin de découvrir un ancien laboratoire qu’un aïeul à lui aurait construit durant la guerre contre les Orgoths, Sir Larkin Fatten. Il pense que les trésors technologiques qui y reposent feront sa fortune (il vaut mieux car il a englouti ses dernières ressources dans cette expédition et il n’a même pas de quoi payer les hommes qu’il a engagé !!). Yok a été engagé pour prendre soins de la machine à café Mékamagique du chevalier (c’est un gadget lourd et inutile mais elle fait un excellent café) et le trollkin est là comme garde. Il a engagé de plus un guide/rôdeur Fergus Doyle et deux autres Morridanois comme porteur, Hagan Sorcail et Brosnan Dubarr.
Il a débarqué de La Fortune, un navire à vapeur commandé par un humain nommé Bigleux, sur les berges de la langue du dragon et est parti en direction du nord ouest à pied avec son équipe. Le navire et son équipage quant à eux doivent attendre sur place pendant une semaine.
C’est à l’aube du deuxième jour que l’attaque eu lieu. Un brouillard épais s’était levé. Yok qui avait entendu des poules sauvages étaient parti voir s’il ne pouvait pas trouver des œufs frais. Gurluk, quant à lui, montait la garde. Quand, soudain, un grand cri se fait entendre passant au dessus du gobber. Le camp est attaqué par un grand Drake des marais (Cette créature, plus grande que la moyenne, peut étrangement volé contrairement à ses congénères). Il commence alors à massacrer les humains. Yok, qui veut absolument sauvé la machine à café, dans un acte héroïque (fou diraient certains) parvient à attacher la queue du Drake à un arbre l’empêchant de partir. Finalement la machine à café est détruite, les quatre humains sont mort (Yok a réussi à récupérer une montre aux armes du chevalier, identifiant par là son cadavre méconnaissable après la boucherie) et les deux non humains n’ont plus qu’à fuir vers le nord ouest (Yok veut continuer la « mission » et trouver le laboratoire). Quelque temps après ils tombes sur un humain…
Les trois nouveaux compagnons décident de suivre la piste des traces de petits pieds chaussés, car après une recherche infructueuse, Kamlim ne parvient pas à retrouver la piste de ses anciens compagnons. 8km plus loin (environ 7 heures), ils tombent sur des bogrins. Ils sont rapidement encerclé par un groupe de bogrins très content d’avoir trouver de la nourriture fraîche à côté du village (« c’est moins fatiguant quand nourriture vient à toi », « toi troll géant pas bouger ! Si toi arracher bras à toi, toi mort ! »).
Il sont ensuite « présenté » au chef du village Rakganazomak et son shaman, Poonterehokgana. Ceux-ci veulent les faire rôtir à la broche mais sont sauvé par l’arrivée de Victor Pendrake. L’aventurier a trouvé refuge chez les bogrins après l’attaque de son expédition par les trolls pygmée. Il essaye d’unifier les villages pour aller délivrer son ami Typhon Sunflower des griffes des trolls pygmée (ils ont enlevé les autres membres de l’expédition et seul Pendrake a pu réussir à fuir grâce à l’intervention des bogrins).
Malheureusement, les chefs bogrins ne veulent rien savoir. Et un seul village est trop faible pour les attaquer à cause des rejetons que les trolls pygmée peuvent créer à volonté. A chaque fois que Victor leur parle d’alliance, les chefs bogrins lui répondent que seul le roi pourrait faire ça. Les quatre autres villages sont dirigés par Natgrendvorgaken et son shaman, kugarakanhdara pour le premier. Lokwaluadgarda et son shaman Aznandaggekan pour le deuxième. Kanhatrabertkam et sa guérisseuse Uggaulataklel pour la troisième. Et Ozselerakanek et sa guérisseuse Marikategunuren pour la quatrième. Tous sont d’accord de ne pas se mêler de l’affaire de l’humain sauf si le « Roi » leur ordonnait…
Une seule fois les cinq villages furent unis. Unis sous la direction du roi Gortaramouluk du sixième village, un roi puissant. Les bogrins des villages alentours du bois du veuf, avait « découvert » que le goût des œufs d’alligates leur était délectable. Ainsi, régulièrement, ils faisaient des raides sur le lieu de nidification Alligate, jusqu’à l’année 230 AR (« il y a 4836 lunes blanches»). En effet cette année là, pour une unique fois (et la dernière) les cinq tribus bogrins s’unirent pour un grand raide. Gor réussit à les unir sous son commandement. Il put ainsi réunir 60 guerriers bogrins qui fondirent sur la pyramide et emportèrent 30 œufs. Cependant, seulement 20 bogrins purent repartir (ce fut le prix de la disparition d’une génération Alligate qui failli provoquer la disparition de la cité) et Gor faisait parti des victimes (ainsi que ses propres bogrins). Les alligates, furieux poursuivirent les survivants jusqu’au village de Gor qui fut rasé (les 20 bogrins purent ainsi échapper à la vengeance des Alligates par cette ruse pendant que le village était ravagée…).
Cependant le village de Gor était particulier. Il était construit au dessus du laboratoire secret d’un mékarcaniste humain. Celui-ci était mort depuis 170 ans et les bogrins avaient pu s’emparer des merveilles technologiques de l’humain (d’où la supériorité du roi Gor au niveau armement). Cependant, il semble que les alligates furent repoussés par un serpent géant. Ce dernier fit fuir les alligates (de toute façon il n’y avait plus de bogrins vivants) et depuis empêche tout être vivant de pénétrer dans l’ancien village bogrin.
L’histoire du roi Gor est devenu une légende et une « tradition ». Le bogrin qui deviendra chef du village de Gor sera le roi des bogrins. Mais comme personne ne veut être roi, et surtout combattre le serpent géant, il y a peu de chance que les cinq derniers villages soient unifiés.
Yok, Gurluk et Kamlim décident de se rendrent au laboratoire. Une fois le serpent géant vaincu, Yok pourra devenir le roi des bogrins. Pendrake décide d’aller voir les autres chefs bogrins pour leur annoncer le futur retour de leur roi.
Les trois « héros » partent en début d’après midi car le laboratoire est à peu près à une journée de marche et ils ne veulent pas arriver sur place au couché du soleil. Le soir, ils bivouaquent près de la route de l’Ornière qui traverse le marais. Yok et Gurluk tombent sur des poules sauvages et leurs œufs et Kamlim sur des traces de crocodile. Ne voulant pas risquer une attaque nocturne, Yok et Kamlim s’installent dans un arbre et Gurluk reste à dormir près du feu de camp qui a servit à cuir les poulets. La nuit se passe relativement sans incident, à part un malheureux crocodile qui eut la malheureuse idée de vouloir manger Gurluk. Ce dernier le découpe promptement sans être inquiété.
En fin de matinée, le lendemain, Yok, Gurluk et Kamlim arrivent enfin sur la colline où se dressait le village de Gor. Ils trouvent, dans les ruines de la demeure du chevalier Larkin Fatten, un escalier qui descend dans des souterrains. Dans la première salle qu’ils découvrent, ils font tellement de bruits (discussion à voie haute, dispute…) qu’ils attirent le serpent géant. Celui-ci est en fait un ver mécanique, une créature mékamagique qui n’a qu’un seul but, détruire les intrus. Après un combat où Gurluk se fait littéralement déchiqueté par les mâchoires du monstre, Yok parvient à immobiliser la créature mécanique grâce à ses talents de rafistoleur, devant un Kamlim impuissant sur le point d’être lui aussi déchiqueté. A force d’immobilisation, de sabotage et d’explosif, ils parviennent à vaincre le gardien des souterrains.
Une fois le ver mécanique neutralisé, les Pjs peuvent visiter la tour de Fatten. Quant à Gurluk, il est soigné par une potion de soins de Yok. Il ne reste pas grand-chose à part des squelettes de bogrins et d’Alligates (surtout près du laboratoire). Les seules choses intéressantes (à part le fait que Yok peut se proclamer ROI) c’est la salle du laboratoire proprement dite. Il sembles que les bogrins de Gor n’avaient jamais osé toucher au laboratoire fortifier (sûrement la présence de son gardien). Mais les alligates fous de colère ne firent pas attention et défoncèrent la porte et libérèrent son gardien, le ver mécanique. Ce dernier fit fuir les alligates (de toute façon il n’y avait plus de bogrins vivants) et depuis empêchait tout être vivant de pénétrer dans l’ancien village bogrin.
Elle n’a jamais été pillée et les trois compagnons y trouvent 5 bombes à retardements, 2 vieux fusils à perceplate avec 10 cartouches, 3 tromblons, 2 vieux pistolets à perceplate avec 5 cartouches, 2 tonneaux de poudre rouge (40 livres chacun), 2 tonneaux de poudre noire (40 livres chacun), l’équivalent de deux trousses d’entretien pour armes à feu, des dizaines de réveil, 5 fusils à perceplate fixé côte à côte sur une barre, le tout sur un affût et actionnés par une seule gâchette et de quoi fabriquer des dizaines de vers mécaniques.
De retour au village de Rak, ils font part de la nouvelle, le serpent géant est mort et le village est à eux. Il ne reste plus qu’à organiser une réunion entre tous les chefs bogrins au village de Gor. Yok est le nouveau roi. Son retour annonce l’unification des bogrins et la guerre contre les trolls pygmées…

_________________
Algar Pulla, le pilote de l'YT2400 qui vient de sortir de l'hyperespace, n'est pas très rassuré. Le petit vaisseau cargo se trouve tout seul au beau milieu d'une flotte de l'Empire. Son copilote, allume la radio et leur dit : "Ici le Sisyphe, de la Nouvelle République. Rendez-vous, vous êtes cernés..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montaginois lubrique
Grand Ancien
avatar

Messages : 1536
Date d'inscription : 18/03/2008
Age : 44
Localisation : La chambre de mère Noel

MessageSujet: Re: Campagne royaume d'acier, Bois du veuf.   Ven 25 Mar 2011 - 18:01

LES ROYAUMES D’ACIER : Bois du veuf, Episode 3.

7 Donard d'Octesh
Tous les chefs bogrins, Oz, Kanh, Lok, Rak et Nat, pour honorer leur nouveau roi (en fait surtout pour le lier à eux), lui donne une fille chacun en mariage. Celles-ci, deviennent par là même une garde d'élite pour le gobber (et les premiers habitants bogrin de son nouveau village).
2 Gorim d'Octesh
Les préparatifs sont terminés et le roi Yok part en campagne contre les trolls pygmées. Il emporte avec lui des bombes à retardements et les fusils sur affûts. Toute la troupe du roi Yok se dirige donc vers le village bogrin du chef Nat, village le plus près du village troll. C'est là que l'armée bogrin doit se réunir. Cependant en traversant la route de l'Ornière qui traverse le bois du veuf, le roi Yok, ses épouses et Kamlin Melianme rencontrent un moine escorté par un guerrier nain. Le moine, frère Aidan de l'ordre de Morrow est venu évangélisé (plus de manière musclé qu'avec diplomatie) les peuplades primitifs du bois du veuf. Il est accompagné de Lofar, que l'Église de Morrow a engagé comme garde du corps. Les deux compères décident d'aider le gobber et l'humain dans leur « croisade » afin de libérer Tryphon Sunflower des mains des trolls pygmées.
4 Gorim d'Octesh
Yok, Melianme, Aidan et Lofar, accompagnés de Viktor Pendrake et des gobbers arrivent à encercler le village Troll. Nos héros parviennent à placer des bombes à retardements et Yok va en émissaire parler au chef troll afin de faire diversion. Mais quelle n'est pas sa surprise en constatant que le chef des trolls pygmées n'est autre que Dexer Brismatel revenu d'entre les morts sous forme d'élémentaire de terre. Ce dernier lui annonce que Sunflower n'est plus son prisonnier mais celui des alligates de la cité de Kaminaljuyù. Le sorcier réincarné, était en train de dire à Yok qu'il avait un marché à faire quand les premières explosions ébranlent le village et donnant aux troupes bogrins le signal de l'attaque. Les trolls sont rapidement balayés par les bogrins supérieur en nombre et même leur capacité de création de rejetons à partir de leurs membres coupés ne change l'issue de la bataille. Durant la bataille, cependant, Brismatel parvient à s'enfuir en se fondant dans la terre, abandonnant lâchement ses alliés. Le village troll dévasté prend rapidement feu mais Yok réussi à récupérer quelques papiers dans le bureau de la demeure de Brismatel. Les bogrins grâce à leur roi Yok ont réussi à se débarrasser de leurs ennemis ancestraux, les trolls pygmées...

_________________
Algar Pulla, le pilote de l'YT2400 qui vient de sortir de l'hyperespace, n'est pas très rassuré. Le petit vaisseau cargo se trouve tout seul au beau milieu d'une flotte de l'Empire. Son copilote, allume la radio et leur dit : "Ici le Sisyphe, de la Nouvelle République. Rendez-vous, vous êtes cernés..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montaginois lubrique
Grand Ancien
avatar

Messages : 1536
Date d'inscription : 18/03/2008
Age : 44
Localisation : La chambre de mère Noel

MessageSujet: Re: Campagne royaume d'acier, Bois du veuf.   Ven 25 Mar 2011 - 18:01

INTERLUDE

« Le professeur Tryphon Sunflower, habillé d'une longue robe jaune et d'une couronne à plumes, regardait le peuple alligate rassemblé au pied du grand temple de Kaminaljuyù. Tout cela l'enchantait. Constater que cette tribut alligate ait ajouté autant de coutumes orgoths à leurs propres coutumes alors que les féroces envahisseurs les avaient réduit en esclavage, était pour lui très intéressant. En se penchant un peu, Sunflower pouvait apercevoir le Dracodile affamé de 10m de long qui attendait qu'on le nourrisse, dans le bassin au pied du même temple. Ayant longuement observer le grandiose panorama qui l'entourait, Sunflower se tourna vers le grand prêtre alligate qui haranguait la foule : « Peuple Elu de Kaminaljuyù ! Voici revenu le temps du sacrifice au grand Chinan, pour apaiser la démone Ix Chel. Dans quelques jours, la lune rouge sera la reine de la nuit et cet humain sera alors livré au dragon rampant ! » A ces mots une grande clameur monta de la foule, salué par le professeur Sunflower : « Fascinant ! » Dit-il... »

_________________
Algar Pulla, le pilote de l'YT2400 qui vient de sortir de l'hyperespace, n'est pas très rassuré. Le petit vaisseau cargo se trouve tout seul au beau milieu d'une flotte de l'Empire. Son copilote, allume la radio et leur dit : "Ici le Sisyphe, de la Nouvelle République. Rendez-vous, vous êtes cernés..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montaginois lubrique
Grand Ancien
avatar

Messages : 1536
Date d'inscription : 18/03/2008
Age : 44
Localisation : La chambre de mère Noel

MessageSujet: Re: Campagne royaume d'acier, Bois du veuf.   Ven 25 Mar 2011 - 18:02

LES ROYAUMES D’ACIER : Bois du veuf, Episode 4.

Revenons un peu en arrière :
Gorushk Machoire d'Airain et Jonhot Maseacrem, enrôlés dans l'armée de Brainmarché par le vicomte Wolf Blackwood depuis l'affaire Brismatel, sont chargés, le 2 Malleus de Cinten, par celui-ci, d'enquêter sur une rumeur de fantôme dans les mines. Des mineurs auraient aperçu des formes traversants les murs et s'attaquant aux filons d'opale. Certains parlent de spectres d'orgoths, de montagnes vivantes voulant s'emparer de leurs âmes. Le vicomte en a assez de ses fadaises qui ralentissent la production. Cependant, le guerrier ogrun et le mekacarniste trollkin ne trouvent rien et l'enquête piétine, d'autant plus que les apparitions de fantôme s'arrêtent au début du mois de Rowen, sans explication. Le vicomte pourrait être satisfait si ce n'est que la presse a révélé l'affaire, montrant en première page les deux non-humains menant l'enquête sans succès. Il ne veut pas que cette ridicule affaire de chasse aux fantôme s'ébruite en dehors de sa cité et envoie les deux compères très reconnaissables (les seuls ogrun et trollkin de l'armée de Brainmarché) à Ruissepêche, sous le commandement du capitaine Phineas Montfort, une vieille connaissance du vicomte.
6 Donard d'Octesh
Alors que Gorushk et Johnot sont en train de faire une ronde sur les quais quasiment désert de Ruissepêche, ils voient arriver une goélette à vapeur nommé « la Licorne ». Gorushk reconnaît le gobber qui descend en premier d'un pas rapide, Herkulaporalogrel le détective privé qu'il avait rencontré à Brainmarché en début d'année. Il semble très content de le rencontrer et l'invite avec son ami à le suivre dans le bureau du capitaine. Herk leur annonce la disparition de Sunflower et de Pendrake et des renforts pour l'expédition de secours que le gobber est venu chercher auprès de son ami Phineas Montfort.
6 Gorim d'Octesh
Le sergent Gorushk et le caporal Jonhot ont été envoyés avec 10 hommes en avance afin de rentrer en contact avec l'expédition de secours, à l'aide de fusées de signalisation. Ils précédent le gros de l'armée (50 hommes, 2 scarack de combat léger et 2 canons) qui devrait arriver 2 à 3 semaines plus tard. Ils envoient le signal lumineux et attendent...
Au même moment, Yoklomdaramunano et frère Aidan se remettent péniblement de la fête qui à suivi la victoire bogrin sur les trolls pygmées (surtout de l'alcool local très très fort...). Les chefs bogrins et leurs hommes ont déjà quitté le village du roi et ne restent que Yok, ses 5 épouses, Aidan, Viktor Pendrake et une dizaine de bogrin des deux sexes laissés en cadeau par les chefs des autres villages (Kamlim Melianm, et Lofar sont partis au sud rechercher Dallia Lyorys, Asther et Kael Thas perdus dans les marais depuis une semaine...). Un bogrin vient prévenir le roi qu'il a aperçu une grosse lumière lumineuse envoyés depuis la grande route du marais par des « zumains bleus » (des militaires de Cygnar). Yok renvoi le bogrin et Pendrake chercher les soldats et les ramener au village.
Yok, Aidan, Gorushk et Johnot, enfin réunis décident de se rendre d'urgence à la cité de Kaminaljuyù délivrer Sunflower qui, d'après les parchemin de Brismatel découvert par yok lors du combat contre les trolls pygmées, doit être sacrifier à un dieu orgoth le 7 Malleus de Katesh (dans deux semaines).
A quelques kilomètres de l’ancienne cité orgoth, Yok, Aidan, Gorushk et Johnot, Pendrake et les 10 soldats se font encercler par une troupe d’alligates. Après des pourparlers, le chef de la patrouille alligate accepte d’escorter Yok, Aidan, Gorushk, Johnot et Pebdrake auprès du Sul-haal, leur chef. Dans la cité, ils sont amener devant le Sul-haal qui accepte de leur parler. Celui-ci ne veut pas relâcher Sunflower, sacrifice indispensable pour les protéger des démons orgoths. Après des pourparler entre le roi Yok et Sul-haal, le professeur Sunflower est échangé contre 10 troll pygmées (des rejetons) et bien que le roi alligate refuse que des étrangers approchent de la Grande Pyramide des démons Orgoths, il veut bien que ceux-ci l’aide contre le démon Brismatel.
Yok, Aidan, Gorushk, Johnot, et Pendrake fouillent alors les ruines inoccupées du nord de la cité où ils pensent que le sorcier se cache. Pendant ce temps là les alligates préparent la défense du temple où sont entreposé les œufs des alligates (le troisième temple qui serait mentionné dans les notes de Brismatel découvert par Yok dans le village Troll). Ils finissent par trouver l’entrée d’un souterrain mais alors une horde de rat en jaillit (des milliers de rats qui foncent vers la pyramide/nid des alligates).
Les alligates et leurs alliés sont submergés par le nombre mais Yok et Aidan parviennent a envoyés une bombe dans l’escalier qui fait écroulé les ruines du temple en surface et bouchant la sortie des rats.
Quant à Gorushk, il court vers le Grand Temple pour arrêter Brismatel qui a profité de la diversion (comme il l’avait prévu) pour gagner le sommet et l’entrée du temple. Heureusement, l’élémentaire de terre que Brismatel est devenu est très lent, alors que l’ogrun est très rapide. Gorushk, après un bref combat, mais néanmoins difficile, parvient a vaincre le sorcier qui tombe en morceau au pied de l’Ogrun, alors qu’une fumée en forme de couatl en jaillit et s’évapore dans l’air dans un cri de rage et de douleur. Le sorcier n’est plus qu’un monceau de pierre, au pied de l’ogrun, dans lequel dépassent 8 petites opales en forme d’œil…

_________________
Algar Pulla, le pilote de l'YT2400 qui vient de sortir de l'hyperespace, n'est pas très rassuré. Le petit vaisseau cargo se trouve tout seul au beau milieu d'une flotte de l'Empire. Son copilote, allume la radio et leur dit : "Ici le Sisyphe, de la Nouvelle République. Rendez-vous, vous êtes cernés..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Campagne royaume d'acier, Bois du veuf.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Campagne Mantel d'Acier : cherche un/une joueur(euse) !
» La Campagne "Royaume des Cieux"
» Le Royaume perdu d'Arnor
» Première Pub de la campagne d'obama ou Le rêve américain
» Obama fait campagne sous la pluie alors que McCain annule...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mondes Chimériques :: Représentation publique :: Contes et Légendes à achever :: Donjons & Dragons :: Royaume d'Acier : Bois du veuf.-
Sauter vers: