Les Mondes Chimériques

Association de Jeu de Rôle de Mandres les Roses (94)
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 02 - Tournoi sanglant à Shiro Tadatsume

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Torei Enki
Admin
avatar

Messages : 2080
Date d'inscription : 11/11/2007
Age : 44
Localisation : Entre 2 rêves

MessageSujet: 02 - Tournoi sanglant à Shiro Tadatsume   Dim 20 Avr 2008 - 14:27

3 mois plus tard,

A la fin du mois d'Akodo, en pleine été.

Le seigneur Akodo Tadatsu, seigneur d'un important fortin, organisa un tournoi d'épreuves martial, dont la principale épreuve était un tournoi de sabre, dont l'enjeu était un sabre du forgeron Akodo Okamori, un forgeron de talent, sans être le meilleur du clan du Lion.

A cet événement, un certains nombre de samouraï répondirent à l'invitation, espérant briller suffisamment pour attirer les regards de protecteurs éventuels. Ce modeste tournoi ne vit pas arriver les meilleurs sabreurs, compte tenu de la jeunesse et la renommée modeste de cette lignée mineure de la famille Akodo, mais néanmoins l'événement attisa l'esprit de quelques samouraïs prometteurs au sein de tous les clans majeurs, désireux de prouver leur valeur et celle de leur école respective.

Ainsi répondirent au sein des clans majeurs pour le clan du Lion, Akodo Motonobu et Matsu Akaïdo, pour la Grue, Doji Seishiro et Daidoji Hirokazu, pour le Crabe, Hida Bunke et Hida Toyozo, pour le Scorpion, Bayushi Ietsuma et Bayushi Kinnosuke, pour le Dragon, Mirumoto Yoshinobu, Mirumoto Shigenari et Kitsuki Oyuki, pour le Phénix Shiba Gozuke et enfin pour la Licorne Otaku Akiko et Shinjo Yasutoki.
Pour les clans mineurs, seuls répondirent Usagi Kenjin pour le Lièvre et Yoseï Utemaro pour la Mante.

Il étaint également prévu un tournoi de tir à l'arc, ainsi que des représentations théatrales, poétique et autres moments destinés à distraire les invités, afin d'apporter apaisement aux adversaires et moments de détentes pour l'ensemble des spectateurs.

Le premier jour, eu lieu l'épreuve au sabre. Les adversaires firent preuve de vivacité, cherchant à prouve rleur valeur et la supériorité de la technique de leur école sur celles de leurs antagonistes. Les sabreurs furent organisés en deux camps, le camp du nord et le camp du sud. Ce fut le camp du nord qui fut déclaré vainqueur, mené par Doji Seishiro, sabreur de talent de l'école Kakita non encore confirmé, face à Matsu Akaïdo, lui-même légèrement surpris d'êtrearrivé jusqu'en finale, malgré un talent et un sens de la tactique hors pair pour un aussi jeune bushi.

Lors de ce tournoi, se distinguèrent également Kitsuki Oyuki, jeune et fier bushi du mystérieux clan du dragon, ainsi que Mirumoto Yoshinobu et Bayushi Ietsuma qui résista avec ferveur et talent en affrontant celui qui allait être déclaré vainqueur.
Néanmoins, un incident marqua tous les esprits lorsque Matsu Akaïdo l'emporta contre Mirumoto Yoshinobu en le blessant très sérieusement à la jambe gauche, le mettant en danger, mais surtout en le rendant ainsi infirme à vie.
Un tournoi fut ainsi entâché de sang.

Chacun vaqua ensuite à ses occupations pendant deux jours, entre performance sociale, séduction et conversations diverses pendant les 12 heures qui suivirent (soit une journée car 2h occidentales = 1 heure japonaise).
Mais le repas du soir du lendemain fut marqué par la mort brutale et prématurée de Shinjo Yasutoki.
Le corps fut rapidement enlevé du lieu où les convives dinaîent pour être examiné par le médecin du château ainsi qu'Akodo Koze, prêtre affecté au château et poète.
Les conclusions qui furent communiqués aux invités pour calmer ceux-ci attribuaient la cause à une origine a priori naturelle, attachée au port des bottes en cuir, associées visiblement à une allergie dont l'origine pouvait être d'une provenance possible en accord avec les plantes. Laquelle? Mystère.

Bien évidement, Kitsuki Oyuki, ainsi que Mirumoto Ashitaka, Shugenja et forgeron du Dragon n'en crurent pas un mot, tout comme les samouraï du clan du Lion, Matsu Akaïdo et Ikoma Koshin, pour qui la thèse de l'empoisonnement était visiblement une hypothèse beaucoup plus crédible et envisageable compte tenu de la brusquerie des événements.

Chacun commença donc à s'intéresser aux différents invités présents aux festivités.

_________________
Warau kado ni fuku kitaru(Chez qui sait rire, la fortune vient - proverbe japonais)


Invité, le monde se divise en deux catégories : ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses!”


Dernière édition par Torei Enki le Ven 6 Juin 2008 - 17:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesmondeschimeriques.forums-actifs.net
Torei Enki
Admin
avatar

Messages : 2080
Date d'inscription : 11/11/2007
Age : 44
Localisation : Entre 2 rêves

MessageSujet: Re: 02 - Tournoi sanglant à Shiro Tadatsume   Dim 1 Juin 2008 - 15:05

Le tournoi d’archerie prévu le 3ème jour se déroula sans incident, les concurrents faisant preuve d’une grande adresse.
Matsu Akaïdo-san surpris l’assemblée lorsqu’il remporta de justesse mais avec beaucoup de talents l’épreuve face à des adversaires a priori plus expérimenté. Néanmoins les fortunes furent cette fois avec le jeune Lion, contrairement à l’habitude.

Le concours de poésie qui se déroula le soir même intéressa de nombreux adeptes.
Ainsi Akodo Koze-sama, l’intendant du Seigneur Akodo Tadatsu-sama initia l’épreuve en évoquant le thème de l’été comme point de départ.
Se joignirent notamment à lui successivement, Doji Seishiro-san, Bayushi Ietsuma-san, Asahina Senhime-sama, Isawa Onshi-san, Ikoma Koshin-san, Hida Bunke-san, Mirumoto Ashitaka-san et Akodo Keisuke-san.
Alors que le poème ainsi créé gagnait en ampleur, assez rapidement celui-ci sembla aussi gagner en gravité. Les références à des événements passés ou futurs possibles semblèrent se multiplier au détriment de l’atmosphère bienveillante qu’essayait d’instaurer Akodo Koze-sama, l’intendant du château.
Une joute poétique et politique eu lieu devant les yeux éberlués de certains des spectateurs. Les concurrents firent preuve d’une virtuosité surprenante pour ce qui devait être au départ qu’un modeste et distrayant concours de poésie.

La tension devint presque palpable parmi l’assistance. Et Akodo Koze-sama fut récompensé pour ses tentatives adroites d’apaiser le concours lors de ses différentes et heureuses passes rhétoriques, alors que le seigneur Akodo Tadatsu-sama concluait de manière définitive le concours par une dernière strophe, après les interventions plus funestes de messires Doji et Bayushi:

- Printemps incertain,
Herbes néfastes, brûlées
Sous les sabots ;

- Printemps incertain,
Herbes néfastes, nourries
Par le sang versé ;

- Eté, rassuré
Arbres vieillis, nourris
Par l’eau apaisée.

Akodo Tadatsu-sama, le daimyo hôte, sentant la tension de ses festivités, choisit d’annoncer une deuxième épreuve d’escrime au bokken.

Chacun de leurs côtés, les membres de l’assistance se retirèrent.
Certains d’entre eux en profitèrent pour discuter des événements néfastes et récents vécus au château, y compris de cette annonce d’une deuxième épreuve surprise.

Les spéculations avancèrent bon train.

Le lendemain matin, alors que certains tentèrent d’aborder certains sujets avec le médecin Kitsu Matsuyari, Daïdojo Nami-san et Kakita Batu-san choisirent d’étudier les derniers vêtements portés par Shinjo Yasutoki-san, ainsi que ses armes. Ils trouvèrent des résidus d’un produit gras sur la garde de son grand sabre.
Pendant ce temps, Mirumoto Ashitaka-san choisit lui de s’isoler sur le lieu de la crémation où il chercha à entrer en communion avec l’Esprit de la terre.
Sur le retour, son apparence cendreuse, les yeux rougis, alors qu’il se dirigeait vers les bains, il croisa Ikoma Koshin-san, lui-même intrigué par les mouvements du jeune shugenja du dragon de ces derniers du jour.

Le tournoi démarra sans anicroche et avec une certaine surprise, la jeune Daïdoji Nami-san qui n’avait pas participé au premier tournoi réussit à se hisser jusqu’à la finale où elle défendit âprement son école. Mais Shiba Gozuki-san, plus talentueux ou chanceux finit par l’emporter sur elle et Hida Bunke-san.

Pendant ce temps, alors que le tournoi se déroulait sous leurs yeux, parmi l’assistance, une rumeur monta. Otaku Akiko-san, agacée de voir que le seigneur Tadatsu semblait plus soucieux du bon déroulement de ses festivités que de s’inquiéter de la véritable raison de la mort de son cousin Shinjo Yasutoki-san
Otaku-san trouva en Bayushi Itesuma-san un soutien inattendu dans la requête exprimée auprès du Lion. Alors que l’assistance retenait son souffle face dans la situation désagréable où se trouvait Akodo Tadatsu-sama, Doji Seishiro-san renchérit en évoquant la relation entre Akodo Motonobu-san, auteur possible d’une action néfaste sur la personne de Shinjo Yasutoki-san, et son amant, le médecin Kitsu Matsuyari-sama.
Devant une attaque verbale aussi ouverte, le seigneur Akodo Tadatsu en appela au jugement des kami, invitant tout samouraï à venir soutenir leurs propos accusateurs, sur le terrain dégagé récemment par les protagonistes du tournoi de sabres, face à lui.
Nul ne releva le défi du seigneur Akodo Tadatsu.

Et répondant au départ de la délégation Lion, chacun des spectateurs se retira.

Il advint ensuite qu’au repas, les Clans de la Licorne, la Grue et le Scorpion déclinèrent l’invitation, laissant le Lion avec le Phénix, le Crabe, le Dragon ainsi que la Mante et le Lièvre.

La soirée et la nuit furent marquées par des rencontres discrètes successives entre plusieurs samouraï de clans différents, alors que le château dormait.
Un courrier accusateur était découvert dans les appartements d’un samouraï du château. L’honneur exigeait sa condamnation, même si la supercherie, non prouvée était très largement envisageable.
Le lendemain, l’ensemble des convives furent incité à quitter expressément le château, alors que dans les jardins, sous les frondaisons, un jeune homme vêtu de blanc, coiffé et rasé fraîchement lisait son dernier poème.
Le soleil, réchauffait les corps frissonnants, mais pas les cœurs.
Une situation laissant affamé de vérité nombre de samouraï.
Néanmoins, parmi les invités, certains appréciaient à sa juste valeur cette chaude journée d’été. Une nouvelle journée vers un avenir plein de promesses.

Douces illusions
Ephémères destinées –
Déceptions amères,

Un samouraï sert son maître ;
Vers sa mort, il s’avance.

_________________
Warau kado ni fuku kitaru(Chez qui sait rire, la fortune vient - proverbe japonais)


Invité, le monde se divise en deux catégories : ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses!”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesmondeschimeriques.forums-actifs.net
 
02 - Tournoi sanglant à Shiro Tadatsume
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010
» Liste pour tournoi 1500pts avec resctriction
» Tournoi CE le 21 Novembre 2009 à Rôle Games Marseille
» Un rendez-vous sanglant. [Faith]
» WAB : "tournoi" de Survilliers des 26 et 27 février 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mondes Chimériques :: Représentation publique :: Contes et Légendes à achever :: Légendes des 5 Anneaux :: Torei Enki no Oni to Bakemono-
Sauter vers: