Les Mondes Chimériques

Association de Jeu de Rôle de Mandres les Roses (94)
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 CHRONOLOGIE Ji-Herp

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Montaginois lubrique
Grand Ancien
avatar

Messages : 1584
Date d'inscription : 18/03/2008
Age : 44
Localisation : La chambre de mère Noel

MessageSujet: CHRONOLOGIE Ji-Herp   Sam 22 Mar 2008 - 17:53

Voici une CHRONOLOGIE DES EMIRATS D’YLARUAM ET SES PAYS LIMITROPHES pour bien comprendre les événements:


-1800 Caïn est défait par Seth et banni des royaumes humains.

Des sularites, survivants de l’armée de Caïn, défait dans le désert de Seïr, partent vers l’ouest et s’installent à l’embouchure d’un grand fleuve. Ils fondent le village de Caïna.

-1780 Un jeune berger découvre d’anciennes ruines enfouies de l’autre côté du fleuve, en face de Caïna.
Il vient de découvrir les vestiges d’une très ancienne civilisation disparue, celle des Neretous. Les habitants de Caïna adoptent alors la langue et les coutumes des Neretous, abandonne le latin et les coutumes sularites. Le fleuve est nommé Hapi, le village Mennoufer et le temple des Neretous, Innou Mehret (« le pilier nord »).

-1800/-1650 Développement de la civilisation Kemet le long du fleuve. Fondation de Bouhen et d’Abou. Leur religion prend le model des Neretous, un équilibre entre les cinq inclinations.

Première dynastie pharaonique, les Ménès.

-1650 Découverte des pyramides du site d’AmounhâptRâ par le général Sekhemkhet.
Scission du peuple Kemet en deux royaumes. La basse-kemet des Ménès avec pour capitale Mennoufer et la haute-kemet des Sekhemkhet avec Ouaset comme capitale.

La haute-kemet bénéficie de la haute technologie découverte à AmounhâptRâ.

-1650/-1500 Période d’affrontement entre les deux royaumes.
La haute-kemet est technologiquement plus avancée mais la basse-kemet a une population plus importante.

-1600 Fondation de Helyanwefelya par Gondiavas, petite fille de Thingol venu de l’est d’Asean.
Des relations se nouent entre les royaumes kemetiens et les elfes blancs.

-1500 Regroupement des deux terres sous la IIIème dynastie, les Hatchepsou.
C’est l’apogée de l’empire de Kemet, architecture monumentale, grands complexes urbains. L’empire de Kemet conquiert les territoires voisins et emploie des esclaves éthites capturés dans le désert de Seïr au nord et à l’est.
Kemet se lance sur les mers et fondent des comptoirs commerciaux à Keftiou (l’est d’Asean), à Kouch (royaumes ekashites d’Akapan) et à Ouatouat (royaumes félidés).

Fin des relations entre Kemet et les elfes blancs qui ne supportent pas l’esclavage.
-900 Apparition de la lignée vampirique de Gilgamesh venu du nord. Elle prend progressivement le pouvoir, d’abord, en prenant la place des dieux des ténèbres, ensuite, en contrôlant les grands prêtres des autres cultes, et enfin, en mettant en place la IVème dynastie, les Thoutmosis, faible et dominé par Sethek.

-500 le pharaon Menkheperrê Thoutmosis tente de reprendre le pouvoir mais meurt d’un mal mystérieux. Son fils, AkhenHorus Thoutmosis tente de venger son père et abattre « les dieux du Mal ». Il lève une grande armée à Mennoufer et part vers l’est combattre l’armée des sombres à Bouhen.
L’armée de Sethek écrase celle du jeune pharaon et celui-ci est exécuté des mains même du dieu du Mal. Nefertjety, sa demi-sœur et épouse, conjure Horus pour qu’il le venge de la trahison des sombres et de Kemet tout entier.

La colère des dieux du Chaos mené par Horus (Agonn) est titanesque. La civilisation de Kemet est balayée par une vague de feu gigantesque. Le pays subi un changement climatique, la source du fleuve Hapi est détournée puis disparaît, les survivants kemetiens de la vague de feu périssent sous les coups d’élémentaires. Le royaumes de Kemet, ce qu’il en reste, est finalement recouvert par le sable du désert.

Seuls les esclaves éthites, disciples d’Aton (la lumière), sont épargnés mais les dieux de l’Ordre efface la civilisation de Kemet des mémoires à tout jamais.

Cependant trois kemetiens échappe au massacre :
Nebmosé, grand prêtre de Thot (Anatronack) est exilé dans un royaume élémentaire où il sera connu sous le nom de Trashnor.
Anubis, le dernier de la lignée des Gilgamesh, qui réussit à fuir avec Néfertserquet, grande prêtresse de Selkit. Ses deux personnes avaient quitter l’armée de Sekhmet pour retourner à Ouaset où une armée de félidés et de dragons commandées par de puissant mage attaquait les temples… Ils se rendent en Aséan où Néfertserquet sera connu sous le nom de Velikt.

Les éthites migrent vers les bassins du désert, qui viennent d’être créé, et établissent une culture nomades, les Alasyens.

0 Premières communautés sédentaires le long des plaines côtières et des oasis intérieures.

200 des aruns fuyants les sularites d’Asean débarquent à Terre sainte et fondent le pays de Soderfjord.

210 des sularites fondent l’Empire de Thyatis.

250 Des nomades Yatsuraïs, venus de l’est, s’installent dans la vallée d’Ust-Urt, ils se font appelés makistanais.

350 premières communautés thyatiennes le long de la plaine sud-ouest de l’actuel Ylaruam et des collines bordant les montagnes Altan Tepes. Population alasiyenne chassée dans le désert, réduite en esclavage ou assimilée.
450 Les colonies thyatiennes prospèrent. Premières colonies aruns le long des plaines côtières du nord et du centre. Les alasiyens sont chassés ou réduits en esclavage.

500 Accession au trône d’Helyanwefelya d’Anarlinde fille d’Ore.

501 Anarlinde est assassiné par sa soeur Bereth. Les trois tantes condamne Bereth à l’exile. Ithta, la plus âgée, décide de protéger sa petite nièce, Nimloss fille d’Anarlinde, en l’envoyant à l’abri. Le rituel ne fonctionne pas bien et la jeune Nimloss est perdue dans le temps.
Bereth maudit tous les elfes blancs qui sont pétrifiés. La cité d’Helyanwefelya se peuple progressivement de klotiens, Bereth en devient leur reine.

700 Guerres intermittentes entre les colonies thyatiennes et aruns au cours des trois siècles suivants. Constant combats entre tribus alasiyennes. Déclin des colonies. L’Empire de Thyatis adopte la vision de l’Eglise de Comora.


750 Des elfes-drias, des lutins et des hommes dragons décident de se regrouper pour être plus fort contre l’Inquisition et fondent la république de Darakin. Le gouvernement est élu tous les dix ans.

760 Un groupe de nains fuyant l’Inquisition colonisent les montagnes au nord-est du désert alasiyen. Ils repoussent les klotiens, qui peuplent toute la montagne, à l’ouest et fondent Rocklogis.

812 Des chercheurs/mages darakiniens créent une race d’araignées géantes qui équipera dorénavant la cavalerie de Darakin. Leurs cavaliers seront des elfes-drias plus familier avec la nature. Un rituel est lancer sur tout le territoire de la république créant un climat favorable et par accident les champignon/demeures.

1000 Naissance de Suleiman Al-Kalim.

1025 Al-Kalim s’empare du village d’Ylaruam dont il fait son siège politique.

1026 Al-Kalim conquiert Cisa-Men-Noo, Parsa et Ctesiphon, réunie les tribus makistanaises et alasiyennes sous la bannière de l’Eternelle Vérité.
Soderfjord envoie des renforts pour protéger ses colonies. Un chef de guerre éthite nommé Marduk (ou Mardouk) s’allie à Soderfjord en échanges de terres alasyennes et d’une semi indépendance.

1027 la campagne contre les seigneurs aruns se termine par le siège de Jaboor, éliminant toute présence arun dans la région. Mardouk qui était le général de la garnison de Jaboor est obligé de fuir avec quelques troupes en direction des montagnes du nord. Il se réfugie à Qasaba-Al-Harb (« citadelle de la guerre »).
Révolution à Soderfjord. Profitant de l’absence des hommes partis combattre contre les alasiyens, les femmes prennent le pouvoir et instaurent un gouvernement matriarcal.

1028 Mardouk fait un pacte avec s’Arn, le dieu de la guerre. Celui-ci le transforme en puissant diable du Chaos, un génie élu de S’Arn. Les quatre meilleurs guerriers de Mardouk, Adad, Nergal, Tiamat et Ishtar sont transformés en puissants élémentaires. Avec eux, Mardouk unifie les tribus klotiennes des montagnes.

1028-1030 La campagne contre les seigneurs thyatiens se termine par le siège victorieux de Taméronikas, chassant toute influence thyatienne dans la région.

1030 Profitant que la guerre contre les thyatiens ait éloigné les armées éthites loin au sud, Mardouk s’empart de Surra-Man-Raa et Cinsa-Men-Noo.
Cependant Al-Kalim revenu précipitamment du sud arrive à battre les troupes de Mardouk à Telal Kebib grâce à l’intervention d’une armée d’éthites habillés en noirs.
Adar, Nergal et Tiamat sont enfermés dans des lampes magiques par Al-Kalim mais Ishtar et Mardouk parviennent à s’enfuir. Ishtar disparaît et Mardouk est finalement vaincu, et enfermé dans une lampe, à Qasaba-Al-Harb.

1031 Fondation des tribus confédérées des Emirats d’Ylaruam.

1035 Pèlerinage d’Al-Kalim auprès de Dieu. Il commence sa quête sur la voie du Dynaste (Al-Kalim passe le plus clair de son temps à méditer dans le désert, n’en sortant que pour terrasser les ennemis des Emirats).

1036 Un nécromancien nommé Anouar Al-Mosh-Bikair lève une armée de morts vivants à partir d’une très ancienne cité du sud des Emirats. Il progresse rapidement dans l’Emirat de Dythestonie mais est tué par Al-Kalim. Une fois de plus, il a été aidé par une mystérieuse armée d’hommes en noirs. Leur Maître, Hassan Ibn Al-Sâbbah met ses Farisiyyûn (« chevalier du sacrifice ») ou chevalier du Kriss au service des Emirats et d’Al-Kalim. Il jure fidélité éternelle à Al-Kalim et à ses descendants pour la gloire des Emirats.

1038 Al-Kalim terrasse un sphinx nommé Shamash qui terrorisait l’oasis de Sulba à l’aide d’un artefact appelé « flûte du fléau ».

1039 La sorcière Ishtar refait parler d’elle en attaquant des navires dans la Baie des requins (actuellement la mer d’Al-Kalim). Al-Kalim s’enfonce seul dans l’océan à Jaboor et nombreux pensent qu’il est mort.
Pourtant les attaques cessent et Al-Kalim réapparaît 7 mois plus tard. En son honneur la baie des requins est renommée.

1040 Début des relations commerciales entre les Emirats et les nains de Rocklogis, après qu’Al-Kalim parvienne à tué un groupe de nagas qui menaçait le roi Drorin Rocklogis.

1042 Al-Kalim terrasse un géant de feu nommé Akhad dans l’Emirat de Nicosténie.

1043 Al-Kalim tue un cyclope nommé Ba’al au Pic-du-Dragon.

1046 Un balrog nommé Aamon terrorise tous les Emirats. Il semble pouvoir se déplacer très vite d’un lieu à un autre. Finalement, il est rattrapé par Al-Kalim qui lui coupe les deux pieds, siège de son pouvoir, à Arrawiyyah, un village du sud de l’Emirat d’Alasiye.

1047 Un vampire nommé Jordmungand prend le pouvoir à Tûrak, la capitale de Soderfjord. Il redonne le pouvoir aux hommes et entreprend de conquérir tout le pays.
Les femmes du clan des armurières invoquent des néréides pour terrasser les hommes de Tûrak en échange de la cité si elles parviennent à tué Jordmungand.
Finalement, c’est Al-Kalim, appelé par les femmes du clan des poétesses, qui parvient à le tuer.
Le clan des armurières bannit les néréides sans leur remettre Tûrak parce qu’elles n’ont pas tué le vampire (surtout parce que c’est un homme qui l’a fait).

1055 Composition du Nahmeh.

1058 Etablissement de l’Université Eternelle et du Conseil des Précepteurs à Ylaruam.

1060 Al-Kalim se retire de la vie publique.

1100 Mort d’Al-Kalim.

1200 Période moderne des Emirats, sous le gouvernement de sultans choisis par une faction des descendants d’Al-Kalim : les Précepteurs. Culture et économie florissante.

1250 Ylaruam tombe sous la domination de sultans appartenant à la Famille. La culture et l’économie sont toujours florissantes mais les valeurs déclinent et on assiste à une résurgence des inimitiés tribales traditionnelles.

1400 Croisade de l’Inquisition. Sionh vient aidé ses frères de Thyatis à reprendre ses anciennes colonies. La république de Darakin et Rocklogis s’allient aux Emirats pour repousser l’envahisseur. Le grand duché de Karameikos quitte l’empire de Thyatis, devient indépendant et s’allie aux Emirats.

1420 L’Empire de Thyatis est vaincu. Son économie et celle de Sionh sont ruinées après 20 ans de guerre. L’Empire de Thyatis est obligé, pour éviter d’être envahie, de reconnaître l’indépendance de Karameikos et de signer un traité garantissant « l’amitié avec les Emirats et ses alliés pour l’éternité ».

1800 Torin Rocklogis devient roi des nains.

1983 Un bébé elfe est retrouvé devant la demeure des Feudenfer. La petite fille nommé Nimloss est élevé par le clan comme une naine.

1992 Juloz Boutentrin, un lutin, est élu président de le république de Darakin pour dix ans.

1998 Hossein Al-Rashid devient sultan d’Ylaruam avec le soutien des Précepteurs.
Culture et économie florissante.

_________________
Algar Pulla, le pilote de l'YT2400 qui vient de sortir de l'hyperespace, n'est pas très rassuré. Le petit vaisseau cargo se trouve tout seul au beau milieu d'une flotte de l'Empire. Son copilote, allume la radio et leur dit : "Ici le Sisyphe, de la Nouvelle République. Rendez-vous, vous êtes cernés..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montaginois lubrique
Grand Ancien
avatar

Messages : 1584
Date d'inscription : 18/03/2008
Age : 44
Localisation : La chambre de mère Noel

MessageSujet: Re: CHRONOLOGIE Ji-Herp   Sam 22 Mar 2008 - 17:56

Voici ensuite la CHRONOLOGIE à partirde l'entrée en scène de mes joueurs :

1999 Août : Le pirate éthite, Abdul Alhazred, recherché mort ou vif à Ganissa et dans les Emirats, est coulé avec son navire, ainsi que tout son équipage. La récompense de 1000 solars n’est pas réclamée par les responsables.
Son camp de base est découvert par l’armée de Jaboor au sud de la ville. Les prisonniers qui y sont découverts sont libérés.

Septembre : Un groupe de dangereux bandits, surnommé Tariqa Al-Harb, est retrouvé éradiqué, chevaux compris, au nord-est de Jaboor. Les victimes se trouvaient dans leur repère, une ancienne forteresse, et celle-ci semblait avoir été dévastée. Les responsables ne se font pas connaître mais les prisonniers survivants parlent de mages très puissants.

2000 Mars : le lutin Greko s’installe à Hedjazi et ouvre une entreprise de vente d’animaux exotiques.
Il devient assistant du Cadi, L’imam Anouar Al-Farabi pour bien être accepté dans la communauté.

Novembre : L’imam Anouar Al-Farabi, cadi d’Hedjazi, est assassiné par un démon. Son assistant, Greko, résout l’enquête, détruit le démon et évite aux autres imams d’Hedjazi de subir le même sort que le cadi.
L’imam Sherif Al-Djamal, le nouveau cadi, expulse Greko et ses compagnons, dont un dragon, de l’oasis d’Hedjazi à cause de la destruction de la grande mosquée (par le dragon).

2001 Juillet : Le duc d’Exeter signe des accords commerciaux avec les Emirats d’ Ylaruam. Le sultan Hossein Al-Rachid soutient financièrement le duché d’Exeter en échange d’accords commerciaux privilégiés après la guerre. L’émissaire du duc Bruce, le chevalier Shiva, reste dans les Emirats.

Octobre : Greko offre un couple de licornes au sultan Hossein Al-Rashid. Celui-ci le fait Faris, puis, bey d’Umm et cadi de l’oasis de Derran.

Novembre : le village de Dirs, dans l’oasis de Derran est attaqué par une vingtaine de klotiens. Ils dévastent ensuite le clan des Feudenfer et enlève une jeune elfe nommé Nimloss.

Le cadi Greko envoie le Faris Jaffar Al-Hassan et une petite armée poursuivre les klotiens.

Décembre : Les envoyés de Greko parviennent à libérer Nimloss prisonnière à Helyanwefelya. Ils tuent Bereth et parviennent à faire fuir le peuple klotien de la cité.
Après que les nains réussissent à briser la malédiction, le peuple elfe-blanc est libéré. Nimloss devient reine d’Helyanwefelya et signe une alliance avec les nains de Rocklogis venus au secours de son peuple.

2002 Janvier : Helyanwefelya devient officiellement un allié des Emirats et un échange d’ambassadeurs est organisé avec tous les alliés des Emirats. Le cadi Greko Al-Kulord est félicité personnellement par le sultan.

Massacre de la communauté du croissant, par une armée klotienne, au nord de l’oasis de Sulba.

Février : l’armée klotienne attaque Afif au sud de l’oasis de Derran. Une météorite, qui tombe à ce moment là, décime l’armée toute entière et creuse un cratère au sud du village.

Mars : Le Cadi Grecko, Jaina et Aban-Fir-den déjouent les plans d’un agent de S’Arn, le dieu de la guerre, visant a provoquer la guerre entre les clans de nomades de Derran après avoir assassiner la seconde épouse de l’Atabeg Kaloum Al-Siddiq de Derran.

Avril : Un nécromancien nommé Mufta Al-Agrab attaque Unayah à la tête d’une armée de morts vivants. L’armée et leur chef sont battus par le Cadi Grecko, Selin-Mar-Den, Deitrice, Aban-Fir-den, les marabouts Ravi et Mizra, les Faris Muktar Ibn Walid et Jaffar Al Hassan, le derviche Jusif Al Lintaul et 500 soldats des Emirats.

Une zone de 80 km de rayon autour de l’ancienne forteresse de Ribât-Al-Hawa est enfermée dans une barrière d’énergie bleue infranchissable.

_________________
Algar Pulla, le pilote de l'YT2400 qui vient de sortir de l'hyperespace, n'est pas très rassuré. Le petit vaisseau cargo se trouve tout seul au beau milieu d'une flotte de l'Empire. Son copilote, allume la radio et leur dit : "Ici le Sisyphe, de la Nouvelle République. Rendez-vous, vous êtes cernés..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montaginois lubrique
Grand Ancien
avatar

Messages : 1584
Date d'inscription : 18/03/2008
Age : 44
Localisation : La chambre de mère Noel

MessageSujet: Re: CHRONOLOGIE Ji-Herp   Sam 22 Mar 2008 - 17:58

Voici les événements du futur alternatif que mes joueurs ont évité (voir le résumé de la campagne "la Prophétie des Ténèbres") :

CONQUETE DES EMIRATS PAR MUFTA AL-AGRAB ET MARDOUK
2002-2004


2002

Jeudi 25 avril :

Unayah est conquise par l’armée de Mufta Al-Agrab, ainsi que Ribât-al-asad.

Vendredi 26 Avril :

Mardouk et les guerriers du Kriss s’affrontent dans les catacombes de Jaboor.
Mardouk parvient à libérer un de ses généraux, un djinn nommé Adad et les deux disparaissent à bord d’un navire arun parti vers l’ouest.

Samedi 27 Avril :

Une zone de 80 km de rayon autour de Ribât-Al-Hawa est enfermée dans une barrière bleue infranchissable.

Dimanche 5 mai :

Sarataân, le lieutenant d’Al-Agrab, conquiert Ribât-Al-Hamana.

Lundi 6 mai :

Mufta Al-Agrab conquiert Ulah.

Mardi 7 mai :

Al-Agrab conquiert Epidaure et Ribât-Al-Taur.

Mercredi 8 mai :

Le duc Patros de Mezamis envoi son armée reprendre Epidaure mais celle-ci est décimée, agrandissant du même coup l’armée d’Al-Agrab.

Al-Agrab conquiert Lajj et envoi une armée occuper les ruines de Ribât-Al-Malik.

Jeudi 9 mai :

L’armée de l’oasis de Ctesiphon est arrêtée à Ribât-Al-Malik, l’empêchant de venir au secours de Kenetz qui est conquise par Al-Agrab.

Vendredi 10 mai :

L’armée d’Al-Agrab décime l’armée de Ctesiphon à Ribât-Al-Malik.
En même temps, Sarataân attaque l’oasis de Ctesiphon par l’est, à Hariq.

Samedi 11 mai :

L’Emirat de Dythestonie est aux mains d’Al-Agrab après la chute de la cité de Ctesiphon et la mort de l’Emir Idris Ibn Hosni.

Vendredi 17 mai :

Les Emirats de Nicosténie et d’Alasiye mobilisent leurs armées et marchent vers l’armée des morts.

L’Empereur Philippe de Thyatis mobilise son armée et marche à sa tête pour combattre les morts sous la bannière de l’Eglise de la Vraie Lumière (Eglise orthodoxe affiliée à l’Eglise de Gomora).

Samedi 25 mai :

L’armée de Nicosténie est écrasée par l’armée de morts à Tamerodrikas.

Jeudi 30 mai :

L’Emirat de Nicosténie est conquise par Al-Agrab.

L’armée d’Alasiye est arrêtée par l’armée des morts au village de Ras Tannurah.

Vendredi 31 mai :

Après une journée de combat acharné, le général Urabi Ibn Said est tué.
L’armée d’Alasiye est pratiquement décimée mais le Faris Jaina parvient à rallier les survivants et à se replier avec eux à Hedjazi. Celle-ci est nommé général par l’Atabeg Mohammed Ibn Hazm d’Hedjazi.

Samedi 1er juin :

Mardouk, accompagné de deux de ses généraux, le djinn Adad et la troll des profondeurs Ishtar, conquiert Suna-Man-Raa à la tête d’une armée d’élémentaires (Nayades, nixes, tritons, hommes lézards et océanides), qui surgit des profondeurs de la mer d’Al-Kalim.

Mardi 4 juin :

Philippe de Thyatis est tué, ainsi que tous ses soldats, à Mezamis.
L’armée des morts commandée par un nosfératu nommé Inpu-Mes-Se occupe la cité dont la population a été décimée par une peste virulente.

Lundi 10 juin :

Alexandre de Thyatis, âgé de 10 ans, monte sur le trône de l’Empire.
Sa mère Olympias, régente de l’Empire, demande de l’aide au grand duché de Karameikos.

Le Sultan Hossein Al Rashid demande de l’aide à ses alliés suivant les termes du traité de 1420.

Samedi 15 juin :

Le Grand Duc Ulysse de Karameikos rassemble deux armées, l’une part vers le nord ouest soutenir Thyatis, l’autre au nord est soutenir les Emirats.

La sorcière Ishtar conquiert Tûrak à la tête d’une armée de néréides.

Dimanche 23 juin :

L’armée de Mardouk est arrêtée à Cinsa-Men-Noo par l’armée de l’Emirat de Nithie et l’armée de la République de Darakin venu en renfort.

Samedi 29 juin :

L’armée d’Inpu-Mes-Se est stoppée par les armées de Thyatis et de Karameikos.
L’armée d’Al-Agrab est stoppée par les armées des Emirats et de Karameikos à Hedjazi.
Les armées des morts stoppent leurs progressions sur tous les fronts. Les Emirats et ses alliés en profitent pour fortifier leurs positions et rassembler des renforts.

Les armées de Soderfjord reconquièrent Tûrak mais la cité est pratiquement détruite ravagé par un raz de marée.

Lundi 3 juillet :

Sarataân attaque l’oasis de Paradimi par le sud à la tête d’une armée de morts vivants.

Mardi 4 juillet :

L’armée de Sarataân est pratiquement détruite par l’action combinée des armées de Karameikos et du Makistan, mais la situation s’inverse quand Sarataân parvient à libérer un des généraux de Mardouk, une méduse nommé Tiamat. Celle-ci invoque une armée d’élémentaire de terre, ainsi que des tremblements de terre accompagnés de failles s’ouvrant sous les pieds des humains. Avec cette aide, l’armée des morts parvient à repousser les armées du Makistan et de Karameikos sur le plateau.

Mercredi 5 juillet :

Sarataân occupe l’oasis de Paradimi et campe sur ses positions.

Tiamat disparaît de la région.

Samedi 20 juillet :

Sarataân attaque l’Emirat du Makistan par le passage sud en même temps qu’une autre armée de morts par le passage nord commandé par une momie nommé Bak. Cependant l’attaque est repoussée et Bak est tué.

Des élémentaires d’air et de terre commandés par Adad et Tiamat attaquent Waroa, au sommet du plateau Makistanais, et libère Nergal l’effrit, dernier général de Mardouk. Les trois généraux parviennent à disparaître.

Vendredi 30 août :

Une armée de morts vivants est arrêtée à l’oasis de Sulba par une armée de Klotians commandés par deux elfes blancs. Leur chef, une femme elfe, se présente sous le nom d’Izraigotha (Maîtresse du sexe en démonique).
L’Atabeg de Sulba, Selim Ibn Nuri, demande la protection de la servante d’Asmodée et lui livre l’Oasis.

Vendredi 13 septembre :

Al-Agrab arrive à la tête d’une immense armée combattre l’armée du Sultan à Hedjazi.

Dimanche 15 septembre :

Après deux jours de combats acharnés, la bataille d’Hedjazi est remportée par les Emirats grâce à l’arrivée des armées du nord en renfort.

Au même moment, Karak Bâtim, la forteresse des guerriers du Kriss, est attaquée par une armée de mort commandé par Sarataân. La forteresse, vidée de la majorité de ses combattants à cause de la guerre est finalement conquise. Hasan Ibn Al-Sâbbah, le seigneur des Kriss est tué par Sarataân.
Celui-ci parvient à ouvrir la porte des Anciens se trouvant sous la forteresse. Le passage ainsi ouvert crée une porte donnant directement sur la forteresse de Baphomet, à Goiara, sa capitale.
Le Seigneur des monstres exécute alors un puissant rituel transformant le passage créé en porte démoniaque permanente. Le choc de l’ouverture, en plus de provoquer la destruction de la forteresse, crée une onde de choc magique qui s’étant jusqu’au royaumes de Gomora et même jusqu’à Ganissa de l’autre côté de l’Océan.
Une armée de démons déferlent alors de la porte, pendant que des nuages noirs et verts zébrés d’éclaires commencent à s’étendre sur les Emirats. Sur le passage de ces nuages les morts se relèvent d’eux-mêmes et attaquent toutes créatures vivantes (à part les démons).

L’armée d’Hedjazi est obligé de se replier sur la capitale Ylaruam, poursuivit par des milliers de morts.

Samedi 21 septembre :

Mardouk et ses généraux, enfin réunis, lancent une grande offensive dans l’Emirat de Nithie. Les troupes des Emirats et de Darakin déstabilisés par l’ouverture de la porte démoniaque sont repoussées.

Dimanche 22 septembre :

Mardouk conquiert Cinsa-Men-Noo.

Al-Agrab, que l’on croyait mort à Hedjazi, conquiert Fabia.

Mercredi 25 septembre :

Mardouk conquiert Telal Kebib.
Désormais Mardouk n’attaquera plus les Emirats, ses forces se tournant vers la République de Darakin et Soderfjord.

Mercredi 2 Octobre :

Izraigotha propose une alliance au Sultan mais celui-ci refuse.

Jeudi 3 octobre :

Début de la bataille d’Ylaruam.
Le Sultan a fortifié les défenses de la cité à l’aide de la science des nains de Rocklogis, cependant, dès le début des combats, il est clair que les forces des Emirats vont être balayé par l’armée des morts et des démons.
Le Sultan Hossein et le Grand Vizir décident de rester à Ylaruam avec un fort contingent pour retarder les ennemis afin que son héritier et la population civile puissent se mettre à l’abris dans les cités encore libre d’Abbasham, Jaboor et Derran.
Le général Jaina escorte le roi Torin Rocklogis et l’Atabeg de Derran à l’est jusqu’à Derran.
L’héritier du sultan, Calib Ibn Hossein, part vers l’ouest en direction d’Abbasham, escorté par le général Lana.

Samedi 5 octobre :

Ylaruam est conquise par l’armée d’Al-Agrab. Celui-ci transforme le Sultan Hossein et le Grand Vizir en mort vivant pour le servir.

Jeudi 10 octobre :

Le roi Torin Rocklogis, l’Atabeg de Derran et le général Jaina parviennent à revenir sain et sauf à Derran.

Vendredi 11 octobre :

Le nouveau Sultan, Calib Ibn Hossein, parvient sain et sauf à Abbasham, capitale de l’Emirat du même nom. Mais celle-ci subit alors une attaque par le sud d’une armée des morts commandée par Sarataân et par le nord d’une armée de démons commandée par le Prince démon Abigor, général des armées de Baphomet.
La cité est pratiquement rasé et le sultan Calib ne doit la vie qu’à l’arrivée inopinée d’un dragon, se disant l’ami du roi de Ganissa, et du sacrifice du général Lana.

Mardi 29 octobre :

Jaboor, assiégé par Sarataân et Abigor, est sauvé par l’arrivée d’une immense flotte venue de l’ouest de navires de Ganissa, Barn, Varnant et Antiria commandé par Le roi Harold de Ganissa.

Jeudi 7 novembre :

Mardouk, qui a conquis tout l’Emirat de Nithie franchie les montagnes du nord et s’empart de la cité de Grad.

Décembre :

La Grande Reine de Barn, Galice Aydano, part avec ses troupes soutenir le Matriarcat de Soderfjord au nord.

L’Amiral Alator de Varnant fait le blocus maritime de la mer d’Al-Kalim.

Le roi Harold de Ganissa et l’Evêque Philippe de Valance d’Antiria parviennent à repousser les morts et les démons jusqu’au village de Bishah. Ils décident alors de fortifier le front pour éviter toutes avancées de l’armée démoniaque à l’avenir.

2003

Mercredi 8 janvier :

Une flotte de navires venue des royaumes de l’Eglise de Gomora (Sionh, Enedris, Anantar, Mether et Luciana) accoste à Thyatis pour aider « leurs frères » de l’Empire de Thyatis.

Mercredi 15 janvier :

« La rencontre des Quatre Eglises »
Valkor de Puttman (général des armées de Sionh et actuellement chef des armées de Gomora), l’Evêque-prélat Rombiack Altor (Représentant du Pape Eurastius II), la reine mère Olympias de Thyatis, le Grand Duc Ulysse de Karameikos, le Sultan Calib Ibn Hossein et le roi Harold de Ganissa se rencontrent à Pefkaria. Ils se mettent d’accord pour remettre à plus tard leurs « différents théologiques » pour se concentrer sur la lutte contre les morts et les démons.

Dimanche 2 mars :

Une expédition est menée depuis Derran pour libérer les âmes de l’ancien Sultan Hossein et de son Vizir Najid.
Cette expédition commandée par le général Jaina est composée de 50 guerriers du Kriss et de 20 artificiers de Rocklogis.
L’expédition est un échec « mitigé ». L’ancien Sultan Hossein est bien libéré de sa vie de mort vivant mais la trahison du vizir Najid, qui semble bien avoir garder toutes ses facultés, provoque la morts de tous les soldats à part Jaina qui parvient miraculeusement à revenir à Derran. L’ancien Grand Vizir, agent d’Al-Agrab est tué par Jaina.

Vendredi 6 juin :

Bombardement intensif des côtes de Nithie par la flotte de Varnant.
Une grande partie de l’armée de Mardouk est anéantie mais la tentative de débarquement est un échec.

Jeudi 14 Août :

Les derniers guerriers du Kriss (une centaine environ) se sacrifient en faisant une diversion pour permettre au général Jaina, au marabout Maroof (dernier des marabouts des Emirats), et au vizir Iznogoud Al Jafar de tenter de refermer la porte démoniaque. Ils sont accompagnés de 5 lutins de Darakin et de 2 mages elfes blancs d’Helyanwefelia.
La tentative échoue et toute la troupe est massacrée à l’exception de Jaina et d’Iznogoud sauvés par l’intervention du Dragon de Ganissa chevauché par une voyante nommé Virandelle-sait-tout.
Le vizir parvient à récupérer un grimoire de rituels de puissance dans les ruines de Karak Bâtim.

Mardi 23 septembre :

Tentative de conquête de l’oasis de Derran par Sarataân et Abigor. Virandelle-sait-tout, qui a eu la vision de cette attaque, a permis la préparation de la défense de Derran.
C’est une grande victoire des troupes de Derran et de Rocklogis qui voit la mort de Sarataân, de la main de jaina, et la défaite d’Abigor face au dragon.
Abigor, grièvement blessé parvient à retourner à Ylaruam.

Jeudi 18 décembre :

Jaina et le dragon de Ganissa s’allient avec la Servante d’Asmodée, Izraigotha, pour essayer une nouvelle fois de refermer la porte.
La tentative échoue encore une fois, cette fois ci, trahie par le Messager d’Asmodée qui n’était venu que pour terrasser Abigor et lui prendre son cœur. Son forfait accompli, celle-ci repart pour Sulba laissant les deux autres en fâcheuse posture.
Jaina et le Dragon parviennent finalement à retourner à Derran plus mort que vif.

2004

Lundi 12 janvier :

Une flotte de navires venus d’Alkinjal (Théocratie de S’Arn) attaque la cité de Soderfjord d’Osmandad. Celle-ci est prise avec le soutien de Mardouk.
Au même moment la flotte de Varnant est occupée par une autre flotte d’Alkinjal qui se sacrifie jusqu’au dernier pour permettre à la première flotte de s’emparer d’Osmandad.

Mardi 20 janvier :

Les troupes de Soderfjord et de Barn commandées par La Grande Reine Aydano attaque Osmandad pour la reprendre mais celle-ci résiste grâce à l’intervention de néréides commandées par Ishtar.

Dimanche 15 février :

Un rituel démoniaque accompli à Sulba se ressent dans tout les Emirats. D’après Virandelle-sait-tout le cœur d’Abigor est utilisé.
Dans toutes les terres des morts les démons deviennent fou et massacre les morts.
Finalement, il faut l’intervention d’un autre Prince Démon, Baël, pour que les effets du rituel soient stoppés.

Vendredi 20 février :

A Aséan, le Royaume d’Antiria, soutenu par l’Alliance, rentre en guerre contre le royaume d’Alkinjal.

Vendredi 10 Avril :

Virandelle-sait-tout a une vision dans laquelle elle voit l’arrivée « d’amis venus du passé » qui pourront être trouvés à Hariq le 20 Avril.

Dimanche 19 Avril :

La barrière bleue entourant Ribât-Al-Hawa s’effondre.

Lundi 20 avril :

Le Cadi Grecko, Selin-Mar-Den, Deitrice, Aban-Fir-den, les marabouts Ravi et Mizra, le Faris Muktar Ibn Walid, le Faris Jaffar Al Hassan, le derviche Jusif Al Lintaul et 500 soldats des Emirats sont récupérés par Jaina et le Dragon de Ganissa à Hariq.

_________________
Algar Pulla, le pilote de l'YT2400 qui vient de sortir de l'hyperespace, n'est pas très rassuré. Le petit vaisseau cargo se trouve tout seul au beau milieu d'une flotte de l'Empire. Son copilote, allume la radio et leur dit : "Ici le Sisyphe, de la Nouvelle République. Rendez-vous, vous êtes cernés..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
CHRONOLOGIE Ji-Herp
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chronologie du Quatrième Âge !
» Problème sur la chronologie
» .:: Chronologie, histoire et esprit ::.
» Chronologie
» La chronologie des Pandémies

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mondes Chimériques :: Représentation publique :: Contes et Légendes à achever :: Autres jeux-
Sauter vers: