Les Mondes Chimériques

Association de Jeu de Rôle de Mandres les Roses (94)
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Carnevale di Morto

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Torei Enki
Admin
avatar

Messages : 2061
Date d'inscription : 11/11/2007
Age : 44
Localisation : Entre 2 rêves

MessageSujet: Carnevale di Morto   Ven 4 Sep 2009 - 11:32

Voici le premier Post "Venice by night" / Vampire DARK AGE.

La campagne initiale est prévue sur une période d'environ 350 ans.

Je vous invite à lire l'histoire de Venise (Wikipedia = très bien pour le coup), histoire de vous plonger dans l'ambiance "humaine" qui va nous servir de contexte. Vous découvrirez plus tard l'aspect "World Of Darkness" de la Cité.

L'histoire de la Cité n'est pas figée. Il ne s'agit pas de la Venise Réelle. Vous pourrez donc être surpris. Mais ...

Je vous invite à penser votre personnage dans l'optique suivante :

Vous jouez des vampires "jeunes" entre la 12ème et la 9ème génération.
Vous êtes ou non originaires de la cité.
Vous vivez dans cette ville depuis plus ou moins longtemps, donc, mais vous n'êtes pas de passage. Vous allez y rester un moment. Vous devrez donc y avoir des intérêts pour nourrir cette volonté de rester (descendance humaine, intérêts commerciaux, sources de richesse diverses, raisons politiques, ennemi, peur...).

D'une certaine manière vous oeuvrez tous pour un but commun : la préservation de la Cité et ses intérêts. Mais vous ne serez pas pour autant dans les mêmes factions.
Nous verrons ensemble cette notion de faction, indépendante de la notion de clan.

Bonne réflexion.

_________________
Warau kado ni fuku kitaru(Chez qui sait rire, la fortune vient - proverbe japonais)


Invité, le monde se divise en deux catégories : ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses!”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesmondeschimeriques.forums-actifs.net
Torei Enki
Admin
avatar

Messages : 2061
Date d'inscription : 11/11/2007
Age : 44
Localisation : Entre 2 rêves

MessageSujet: Re: Carnevale di Morto   Mer 9 Sep 2009 - 14:07

La campagne Vénitienne commencera en 1261.

Je vous invite à réfléchir à votre futur personnage.

Posez-vous les questions suivantes :
Humain: âge apparent, nationalité d'origine, personnalité, centres d'intérêts
Etreinte: époque, lieu, circonstances, clan souhaité (envisager jusqu'à 2 possibilités svp)
Vampire: objectif, intérêt.

Quel clan choisir ?

Recommandés
Ventru, Toreador, Brujah, Cappadocien

Possibles
Malkavian, Lasombra, Nosferatu, Gangrel

Interdits
Setites, Tzimice, Baali, Salubri, Giovanni et autres lignées mineures.

Quelle faction vénitienne choisir?

Je vous propose ici de vous insérer dans la géopolitique locale.
Ces factions sont distinctes des sectes (Inconnu, Anarch, Manu Nigrum ...)
Vous trouverez 4 factions résumables dans les termes suivants, que chacun peut cherche à intégrer :

Les Nobile (Prononcer Nobilé): Libertins et insulaires. Fiers de leur origine insulaire et de leur position dans la société vampirique (de naissance ou de fait), l'humain est utile, il faut préserver les ressources. Principalement Toreador, Ventru et Malkavian.

Les Urbanii : Citadins et insulaires
Aiment la vie citadine, aiment l'être humain comme compagnie.
Principalement Brujah et Nosferatu & Caitiff.

Les Cacciatore (prononcez Cachiatoré): campagnard & chasseur.
Aiment l'humain comme un animal domestique (au sens féodal du terme, pas moderne). Si l'humain doit mourir, tant pis. Principalement Cappadocien, Gangrel.

Les Schiavista (prononcez chavista): Exploiteurs & Meurtriers ou esclavagistes
L'humain est une ressource utile, mais remplacable. Et si la mort peut-être un spectacle, et bien ce sera tant mieux. Principalement Lasombra, Toreador

_________________
Warau kado ni fuku kitaru(Chez qui sait rire, la fortune vient - proverbe japonais)


Invité, le monde se divise en deux catégories : ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses!”


Dernière édition par Torei Enki le Ven 30 Oct 2009 - 14:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesmondeschimeriques.forums-actifs.net
Torei Enki
Admin
avatar

Messages : 2061
Date d'inscription : 11/11/2007
Age : 44
Localisation : Entre 2 rêves

MessageSujet: Re: Carnevale di Morto   Ven 30 Oct 2009 - 14:38

Venise possède une classe patricienne importante avec notamment 2000 d’entre eux, élus au grand conseil. Les patriciens sont les citoyens masculins de la classe noble de la cité. Ce titre est hérité des patriciens romains.
1 Maison Patricienne regroupe souvent sous un même toit un chef de famille, de 1 à 7 patriciens de tout âge, plusieurs femmes (épouse, sœurs, cousines, tantes, mères, nièces…), une suite nombreuse constituée de suivants libres, de protégés, de domestiques des deux sexes et d’hommes d’armes affiliés ou payés par le chef de famille.

La résidence de la famille regroupe plusieurs bâtiments à même d’héberger ses membres. La résidence est séparée en plusieurs parties, dont la première partie du rez-de-chaussée abrite les magasins et la seconde les entrepôts complémentaires ou les communs. Le premier étage abrite les lieux d’accueil du public ainsi que des annexes militaires.
La famille patricienne réside dans les étages supérieurs de la maison, entre le deuxième et le troisième étage. Enfin, l’étage sous les toits assure l’hébergement des domestiques.

La construction s’organise souvent autour d’1 ou 2 cours qui assurent l’aération des bâtiments, ainsi que l’entrée de la lumière dans les différentes parties du logis.
Des balcons donnent sur la ou les cours. Ils abritent parfois de petits jardins aménagés à travers les différents étages. Les balcons sont le plus souvent couvert d’une avancée de tuiles ou de toile pour protéger celui-ci de la chaleur ou de la pluie.

En façade de rues, d’eau ou pavées, les maisons n’ont aucun balcon, seulement des fenêtres plus ou moins étroites, mais toujours hautes, destinées à assurer l’entrée de la lumière tout en protégeant ses habitants.
Enfin, un jardin complète souvent la deuxième cour ou est situé en complément des bâtiments réservés à la famille.
Certaines maisons possèdent des terrasses aménagées de jardin ou simplement destinées à la défense de la maison.

Il s’agit d’une Venise "idéalisée" ou imaginaire. Ne vous fiez pas à la Venise que vous connaissez.

Le grand canal n’est traversé que du Rialto.
L’ensemble des quartiers répartis de chaque côté sont parcourus de canaux secondaires en plus des rues et ruelles.
L’essentiel du transport de marchandises se déroule via ces canaux, à partir des maisons situées proche du port principal.

La cité est protégée au sud par 3 îles aménagées sur lesquelles on trouve :
- une monastère fortifié
- une citadelle fortifiée, abritant un port militaire
- une île cloîtrée dédiée aux loisirs des gens bien nés


Un peu de vocabulaire "Local" :

Campo : place (ancien champs)
Campiello : petite place (pluriel campielli)
Riva : rive
Fondamenta : rive piétonne d’un canal
Calle : rue étroite (Calli)
Viuzza/stradina : ruelle
Salizada : rue étroite (salizade)
Rio : petit canal et quai
Piazzetta : petite place qui longe le palais des doges, face au bassin de st Marc.
Canalazzo : le grand canal
Ponte : pont

Palazzo : palais/hôtel particulier

_________________
Warau kado ni fuku kitaru(Chez qui sait rire, la fortune vient - proverbe japonais)


Invité, le monde se divise en deux catégories : ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses!”


Dernière édition par Torei Enki le Sam 23 Juil 2011 - 15:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesmondeschimeriques.forums-actifs.net
Torei Enki
Admin
avatar

Messages : 2061
Date d'inscription : 11/11/2007
Age : 44
Localisation : Entre 2 rêves

MessageSujet: Re: Carnevale di Morto   Dim 14 Nov 2010 - 11:21

Les 4 joueurs sont :
Le Baron Archibaldo Di Galate, Malkavian
L'Arlequin, Raphaelo Dasilva barilla, Toreador
Le Chevalier Marco Salieri, Toredaor
Le Chevalier Farid Kolstoï von Medelsohn, Tremere


La nuit du mercredi 23 février 1261 commence par une invitation à se présenter auprès du Primogène Ventrue : Thetys, chez La Comtesse, avant l'heure de son Bal.

Une fois apprêtés, les 4 invités se retrouvent à faire le pied de grue dans l'anti-chambre tapissée. Et les chevaliers Marco Salieri et Farid Kolstoï von Medelsohn vont amplement connaissance, superbement ignorés par les deux autres qui ne comprennent goûte à la langue utilisée, notamment par l'Arlequin.

Alors qu'ils entrent enfin pour présenter leurs respects à Thetys, chacun fit étalage de sa personnalité pour paraître au mieux devant le primogène.

Celui-ci leur annonce la possible arrivée d’un Assamite récente en ville, via le Lido di Venezia

Marco Salieri + Farid Kolstoï von Medelsohn + Baron Archibaldo Di Galate cherchent à rencontrer les Nosferatu.
Ils partent pour le Bal de Lucrezia qui est le bal de la soirée donné par les vampires.
Nos 3 compères tâchent de se présenter au bal de Lucrezia, par l’entremise du Malkavian. Mais celui-ci se fait honteusement rabrouer par Le Carnevale lorsqu’il osa s’immiscer entre Lucrezia et lui-même. Renvoyé prestement par le Carnevale, le Baron fit signe de soumission la plus basse, reculant précipitamment parmi les autres invités. Le Tremere ainsi que le Toredaor font prestement demi-tour pour se fondre dans l’assemblée attendant patiemment leur tour pour se présenter. Le Chevalier en profita pour faire preuve de son érudition en matière de mode vénitienne, faisant admirer au Tremere toutes les subtilités des tissus employés et les prouesses des costumiers de Venise pour répondre aux exigences exubérantes des Vénitiens, et notamment concernant la mise en valeur de la peau claire des vénitiennes.
Une fois les présentations faites, chacun vaqua à ses occupations.
Le Chevalier Farid Kolstoï von Medelsohn est présenté au Nosferatu Ambro par l’entremise d’une récente connaissance, le Brujah Africanius. Ambro semble bien informé sur le sujet qui les intéresse, y compris sur la zone du Venezia Senestriere Castello, où le soi-disant Assamite débarqua d’un navire modeste destiné à assurer la liaison avec le Lido di Venezia. Le Chevalier Marco Salieri interroge la Toreador Nasreen qui ne souhaite pas s'y intéresser plus que de raison, et souhaite au contraire se tenir au large d’un tel individu.

Pendant ce temps, Raphaelo Dasilva Barilla s’en va interroger Giorgio Ventura, au Lido Di Venezia, le témoin de cette discrète arrivée, pas si discrète dailleurs.
Il obtient le nom du bateau qui aurait pu assurer le transport : La Perle de Minuit, via le passeur qui sauva sa vie en donnant cette piste, sans savoir que le prix demandé pour le passage aurait pu la lui coûter, compte tenu de la nature de son passager.
Raphaelo Dasilva Barilla profite d’un instant de répit, une fois arrivé sur le port du Lido pour se tailler un pieu avec un rame qui gît dans un bateau, avant de rechercher à rencontrer le capitaine de La Perle de Minuit.
Après quelques discussions, il réussit à se fermer admettre à bord de La perle de Minuit dans la cabine du capitaine Vicenzo. Au terme d’une discussion sans honneur, ils s’assurent mutuellement de la loyauté de chacun en accomplissant un pacte de sang. En fait, seul le vampire est lié par ce pacte. Ils deviennent « frères de sang ».

A la sortie du Bal de Lucrezia, les 3 compères partent en direction du Venezia Senestriere Castello en commençant par le port.
Ils retrouvent la victime d'Ahmès dans le quartier du port. Il a été visiblement agressé par Ahmès ou l’un de ses complices et transporté ici après, dans une ruelle près d’un carrefour. Il s'agit d'Umberto Illianotti, que Marco Salieri transforme provisoirement en goule pour 2 points de sang, afin d’espérer lui donner quelques informations sur son agresseur. Ils apprennent que l’homme qui participait à un bal sur une campiello voisine a rencontré deux amis, dont il ne se souvient ni du nom ni de l’apparence, mais il est certain que c’était deux amis, sur le chemin du retour, puis aucun souvenir précis ne lui permette de dire où il alla ensuite.

Ils sont rejoints par l'Arlequin Raphaelo dans une des ruelles donnant sur le port, après qu'ils aient fouillé sans succès le coin, grâce aux efforts inutiles et contraires à tous les talents mis en œuvre du Baron Archibaldo.

Ensemble ils retrouvent la demeure dissimulée du seigneur Ahmès, après que l’Arlequin fit preuve d’une déduction et d’une mémoire sans faille.
Après une courte confrontation verbale, les uns devant la porte à 03h00 du matin, leur interlocuteur, à la fenêtre au second étage, les messagers du Prince s’en vont assurés que celui-ci viendra présenter ses hommages au Prince, dans les plus brefs délais dès que les convenances l’exigeront. Ils en oublient l'adresse du seigneur Ahmès et ils sont certains de sa parole. Présence a fait son œuvre. Fiers de la réponse obtenue et le sentiment du devoir accomplis, ils vont porter le fruit de leur nuit à Thetys, toujours présent chez Lucrezia.

La nuit se solde et ils s'endorment sur leurs 2 oreilles au petit matin, après avoir tenté de se nourrir pour certains.

_________________
Warau kado ni fuku kitaru(Chez qui sait rire, la fortune vient - proverbe japonais)


Invité, le monde se divise en deux catégories : ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses!”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesmondeschimeriques.forums-actifs.net
Torei Enki
Admin
avatar

Messages : 2061
Date d'inscription : 11/11/2007
Age : 44
Localisation : Entre 2 rêves

MessageSujet: Re: Carnevale di Morto   Mer 17 Nov 2010 - 17:19

Petit éclairage sur le lien entre les turcs et les perses, suite à la question :
Les turcs sont-ils des perses ?
Il en ressort qu'a priori les différentes tribus qui constituent le peuple turc moderne ne sont pas des perses, même s'ils ont adoptés la langue persane en arrivant sur la région. Maintenant, parmi les Turcs, il y a de fortes chances qu'il y ait tout de même une origine Perse, puisque lorsque une Faction/peuple... en remplace une autre, la précédente est rarement éradiquée. La précédente se fond souvent dans la suivante. La nouvelle faction prenant en main le pouvoir au détriment de l'autre, mais intègre la précédente dans sa culture, voire même utilise les cercles du pouvoir précédent pour constuire/installer/légitimer sa prise de pouvoir (alliance, mariage, reprise de nom ....)


Seldjoukides : http://fr.wikipedia.org/wiki/Seldjoukides
Oghouze : http://fr.wikipedia.org/wiki/Oghouzes

Petit résumé sur l'origine des Oghouzes qui fondèrent l'empire ottoman.

Le nom Oghouze, qui dériverait de ok, « flèche », et uz, « tribu », a été écrit pour la première fois au plus tôt au VII ème siècle, dans les inscriptions de l'Orkhon en langue turque (sous la forme de l’union tribale des Altı Oğuz, « les Six Oghouzes ») sur les bords du fleuve Ienisseï en Mongolie. Elles indiquaient que six tribus s’étaient intégrées et avaient formée une union tribale turque appelée Oghouze. Cependant, des sources antérieures comme celles des Chinois mentionnent une tribu appelée O-kut et datant du IIe siècle av. J.-C. dans la région centre-asiatique de Tabargatay-Kobdo au Kazakhstan.

_________________
Warau kado ni fuku kitaru(Chez qui sait rire, la fortune vient - proverbe japonais)


Invité, le monde se divise en deux catégories : ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses!”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesmondeschimeriques.forums-actifs.net
 
Carnevale di Morto
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mondes Chimériques :: Représentation publique :: Contes et Légendes à achever :: Le Monde des Ténèbres-
Sauter vers: