Les Mondes Chimériques

Association de Jeu de Rôle de Mandres les Roses (94)
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Complot sur Malignatus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Montaginois lubrique
Grand Ancien
avatar

Messages : 1604
Date d'inscription : 18/03/2008
Age : 44
Localisation : La chambre de mère Noel

MessageSujet: Complot sur Malignatus   Sam 22 Mar 2008 - 15:41

Cette rubrique concerne le scénario introduit par l'explosion de la navette de transport du « glace de feu » relaté dans l'article « MONSTRUEUX ATTENTAT» de « la voie de Viliouïsk », du mercredi 27 septembre 4999, journal de Malignatus (voir Nouvelles des Mondes connus).

Lors de la séance du 18 mars de Fading Suns, j'ai introduit une partie narrative qui avait pour but de donner un aspect mystérieux et mystique à l’enquête que menaient les PJs. Plus ils en savaient sur les causes et les coupables de l'attentat, plus ils entendaient parler de cette mystérieuse entité…
Ce n’est pas exactement la même version, car je ne me suis pas enregistré mais cela a gardé le même esprit…

"Il fait noir, il n’arrive pas à s’imaginer autre part que dans cette noirceur. Pourtant, des fois il a des rêves, pour autant qu’il sache ce qu’est un rêve. Il se voit, ou est-ce quelqu’un d’autre, courir sur une plaine herbeuse, pour autant qu’il sache ce qu’est une herbe. Les notions et les idées se bousculent dans son esprit sans qu’il sache d’où cela vient. Pourtant, il n’est pas seul, il perçoit d’autre esprit autour de lui. Quatre semblent semblables à lui, pour autant que la notion de nombre lui dise quelque chose, perdu comme lui dans la noirceur. Les autres esprits, en dehors de ses « frères » semblent plus chaotique mais en même temps dirigé dans une même direction, servir le Créateur…Il ne sait pas qui est le créateur, il ne sait même pas s’il n’imagine pas tout ça. Pourtant, il y a LA VOIX, celle qui lui fait imaginer des immenses choses éblouissantes, celle qui lui demande de repousser les ennemis. Mais les ennemis de qui, de quoi ? Il se pose des questions mais ne trouve aucune réponse dans les esprits qui l’environnent, encore moins dans les esprits perdus comme lui dans la noirceur, qui ne semblent pas agiter des mêmes interrogations. Oh, il a bien appris certaine chose, comme le fait qu’il semble relié avec les quatre autres esprits par des excroissances organiques et synthétiques, encore deux notions dont il n’est pas sure de bien saisir le sens. Et puis un jour, il a perçu d’autres esprits, différents, beaucoup plus chaotique, avide de richesse et de pouvoir, d’étranges concepts pour un esprit privé de tout repère. Il les a effleuré, suivi et ainsi il a découvert d’autre chose. Qu’il se trouvait sous la terre, car les esprits avides le concevaient ainsi. Qu’il existe un grand espace infini et glacé en dehors. Ça, il l’a appris d’un petit esprit primitif et basique concentré sur la notion de recherche de nourriture. Et puis un jour il a appris qu’il existait de grandes structures avec des milliers d’esprits. Un jour, les esprits avides étaient venu sous terre discuter avec la Voix, ils étaient content car leur projet avait abouti et la deuxième phase aller pouvoir commencer. Il ne comprenait pas bien ce qu’était leur grand projet et cela ne l’intéressait pas vraiment et c’est alors qu’il les vit. Où plutôt qu’un esprit basic les vit car étrangement ils étaient invisibles, leurs esprits ne pouvaient être détectés. Ils étaient trois et semblait observer les esprits avides et la Voix sans que ces derniers ne le remarque. Normalement, ils étaient « les ennemis » et il aurait du prévenir la voix, mais il n’en fit rien. Il était très curieux, bien que ce concept soit nouveau pour lui, de les connaître mieux. Pour cela, il avait besoin de ses frères. Il leur interdit de prévenir la voix et avec leur aide pu traverser la barrière qu’ils semblaient posséder. L’un n’aimait pas ce qu’il voyait et maudissait tous ses hors monde, le deuxième se rendait compte qu’il était tomber sur un trop gros poisson, et le dernier trouvait cela très existant et se voyait promu personnellement par l’empereur pour ce qu’il lui révèlerait. Un des esprits servants prévint alors la voix et les esprits avides de la présence éventuelle d’espions. S’ensuivit une course poursuite où plusieurs fois les esprits servants faillirent capturer les trois esprits mais l’esprit dans le noir les aida, sans se faire voir, car il était curieux de connaître par l’intermédiaire des trois esprits la grande structure pleine d’esprits d’où ils venaient. C’est là qu’il les perdit. Deux d’entre eux disparus dans de grandes explosions et le dernier se perdit dans les grandes pleines glacés. C’est la disparition brutale des deux esprits qui le perturba le plus car la mort était un concept nouveau et étrange pour lui, bien qu’au fond de lui cela lui rappel quelque chose. Alors il observa les esprits de la grande structure, étudia leur vie, découvrit les liens existants entre chaque esprit. Il découvrit les liens existants entre les esprits avides et la voix, entre la voix et un autre esprit comme celui-ci, très lié à lui et commandant les esprits avides. Il su qu’ils recherchaient un esprit lié aux deux esprits morts qui l’avait conduit vers la grande structure. Alors il l’aida, car cet esprit était le lien entre lui et la grande structure, il fit en sorte que les esprits qui le cherchaient ne le trouvent pas. Et l’esprit chassé trouva alors l’étrange esprit, l’esprit double, l’esprit synthétique lié étroitement à l’esprit organique…"

« Il y a eu un grand flash de lumière après que l’esprit qu’il suivait et l’esprit double se soient rencontrés. Le premier esprit a alors disparu tandis qu’il était entraîné par l’esprit double. Il n’avait jamais connu ce genre de phénomène. Tout d’un coup, il était partout à la fois, il connaissait tous les secrets de l’univers et il savait qui il était. En une fraction de seconde il a partagé ce phénomène avec l’esprit double. Puis, ça l’a quitté, mais son identité est restée. Il sait qui il est et depuis combien de temps il est prisonnier de la VOIX. Il veut s’en libérer mais sait qu’il ne pourra le faire seul. Alors il se tourne vers l’esprit double mais celui-ci semble malade, chaotique. Il cherche quelqu’un d’autre et il trouve un esprit puissant qui rôde à l’endroit où est mort l’esprit qu’il suivait, avant l’expérience qu’il vient de vivre. Il essaye de rentrer en contact avec cet esprit mais celui-ci résiste, il ne peut lui dire que son nom… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montaginois lubrique
Grand Ancien
avatar

Messages : 1604
Date d'inscription : 18/03/2008
Age : 44
Localisation : La chambre de mère Noel

MessageSujet: Re: Complot sur Malignatus   Sam 22 Mar 2008 - 16:04

Voici maintenant le résumé de mon scénario qui s’est étalé sur trois séances. Dans ce résumé (certes assez long), qui est en gros ce que les joueurs ont découvert, je donne aussi l’identité du mystérieux individu cité précédemment.

L’histoire commence il y a un siècle, en 4893. Le régent, Rafael Li Halan, désirait restaurer le rêve d’une théocratie. Pour cela il avait besoin d’une flotte de vaisseaux capable de s’opposer aux autres maisons nobles et à la ligue. C’est pourquoi il subventionna un groupe de chercheur dirigé par le gouverneur impérial Sarek Nimoy, un ami à lui. Leurs recherches furent cachées dans les sous-sols d’Olg. Le rêve du régent ne se réalisa pas et plusieurs événement et surtout la guerre des symbiotes en 4900 firent oublier l’existence de se projet. Cependant, à cause d’une erreur administrative, les subventions ne furent jamais arrêtées. Les chercheurs continuèrent à travailler dessus, puis leurs descendants à leur tour.
En 4940, pendant un essai d’un nouveau type de moteur, un incident se produit. Le vaisseau et tout son équipage disparaissent du système de Malignatus sans laisser de traces. Le vaisseau revient sur Malignatus 3 mois plus tard. Certain membres d’équipages manquent à l’appel et ceux qui reviennent semblent changés. Clément Nimoy, le fils de Sarek, semble avoir un nouveau projet, un projet qui s’étend sur tout l’empire. Pour un si grand projet, Clément Nimoy se rend compte qu’il a besoin de plus de moyen. Il arrive alors à convaincre un groupe d’extrémiste pro républicain de l’aider dans son œuvre en leur exposant une vision grandiose de nouvelle république de marchands dont ils seront les chefs.
En 4980, lors de la conquête de Malignatus par la Maison Décados, les conspirateurs n’hésitent pas à faire sauté la centrale à fusion pour éviter que la Maison Décados ne découvre le projet. Seul la surface de la cité est détruite, la base secrète profondément enfoncer sous la surface résiste à l’explosion. Il mettront 4 ans, avec l’aide d’une haute technologie inconnue, pour mettre au point le système d’illusion, créé à base de psychomanciens captifs, pour effrayer les habitants de Malignatus très superstitieux. Les morts-vivants, qui donneront la réputation de lieu maudit au site, sont le résultat d’un accident de clonage qui à mal tourné.
Les psychomanciens prisonniers voient leur pouvoir emplifié par leur association à travers la machine. Ce sont 5 jeunes personnes douées de pouvoir psy qui ont été enlevées, quasiment lobotomisées et intégrées à l’ordinateur d’Olg. Ces 3 jeunes hommes et ces 2 jeunes femmes ont été enlevés à travers les mondes connus avec l’argent impérial (la subvention).
La conspiration comprenait Clément Nimoy, son fils Léonard, capitaine de la police de Viliouïsk, William Shatner, capitaine aurige et commandant en second de l’astroport, Georges Takei, Caïd, chef des fouinards des bas quartiers et leader de la famille mineur Takei, la Très Révérende mère Michelle Nichols, Evêque Orthodoxe de la basilique sainte Mya de Viliouïsk et corali, Deforest Kelley, Maître de la guilde des apothicaires de Viliouïsk, Walter Koening, Capitaine et chef des recruteurs des bas quartier de Viliouïsk, James Doohan, artisan des Ingénieurs et administrateur de la Grande Tour.

Tout se déroulait très bien jusqu’à l’entrée en scène d’Albert Dutek, obscur intendant impérial de la cité impérial qui en comprend des milliers. Celui-ci est tombé par hasard sur un formulaire de subvention de 20 000 fénix par ans concernant un laboratoire pharmaceutique à Olg, sur Malignatus. Cela l’intrigue, car il a vu la veille un reportage de lanterne magique concernant Malignatus. Dans ce reportage, il est dit clairement qu’Olg a été détruite durant les guerres impériales. Comment peut-on subventionné un laboratoire qui a été détruit depuis des dizaines d’années ?
En faisant des recherches, il s’aperçoit que cette subvention a été crée par le régent Rafael lui-même et qu’elle n’a jamais été stoppé et chose encore plus étrange, l’argent est toujours prélevé par le gouverneur Nimoy. L’intendant Dutek voit là l’occasion de monter en grade. Il décide de prendre un congé pour enquêter sur place pour découvrir la vérité et récolté seul les lauriers.
A peine débarqué, le 20 juillet, le temps de déposer ses valises à l’Hôtel Paradis, il se rend dans l’immeuble de l’ambassade impérial. Sous prétexte de venir saluer ses collègues pour qu’ils lui parlent de la ville et les invités à dîner, il se renseigne sur la banque qui possède le compte subventionné. Il s’agit de la Banque Malignatienne de Crédit, la BMC, banque appartenant aux baillis. Le lendemain, il se fait passé, à la banque, pour un inspecteur impériale et arrive discrètement à connaître l’identité de la personne qui prélève la subvention, Clément Nimoy.
Le fils du gouverneur Nimoy ne semble pas habité Viliouïsk mais son petit fils, le capitaine Nimoy habite sur la première terrasse nord. Il ne peut pas utiliser les moyens de l’agence impériale et il décide alors de le faire suivre par un détective privé. Les meilleurs et les plus sures font parti de la guilde des recruteurs. Il se rend alors dans le bas quartier à la guilde des recruteurs. C’est comme cela que les comploteurs vont apprendre l’existence de cette enquête. Cependant Walter Kœning en déplacement à Novjakovgrad ne l’apprend qu’un mois plus tard, c’est le lieutenant Klink, son second qui a accepté le contrat voulant se faire bien voir. Entre temps grâce au détective fourni par la guilde, le privé Thomas Magnum, il a pu pénétrer dans la demeure du capitaine Nimoy. Là, il découvre une machine pensante très développé NT 9 heureusement encore allumé (le capitaine Nimoy a quitté précipitamment son domicile pour arrêter une manifestation dans les bas quartier). Il a alors accès à des programmes que ni lui ni le détective ne peuvent comprendre. De tout cela ils ne parviennent qu’à ne reconnaître que des schémas de vaisseau et des cartes montrant l’Alakshak et particulièrement les ruines d’Olg. Les cartes montrent l’existence d’une base secrète sous les ruines. Après avoir fait une copie sur cristaux (malheureusement ils n’arriveront pas à copier les plans d’Olg trop bien protégés), il décide d’aller voir ce laboratoire secret de plus près. Thomas Magnum est partant pour l’affaire, les gains que cela peut apporter valent les risques. Ils demandent de l’aide à Jessica Fletcher, compagnon ingénieur et amie de Thomas, qui leur fourni tout un tas de gadget de haute technologique dont trois écrans psy (pour se protéger des zuranistes psychomanciens). A l’aide d’un guide zuraniste, Laruto Punk, ils se rendent sur place. Pendant ce temps, Walter Koening, de retour, apprend par son subordonné qu’un responsable impérial fait une enquête secrète sur le chef de la police (il a fait sa propre enquête). Fou de rage, il vire le lieutenant Klink et se précipite chez son ami Leonard Nimoy. A l’aide des autres comploteurs (sauf l’Evêque Michelle et Georges Takei), il cherche Albert et son privé Thomas et découvre qu’ils ont quitté la ville depuis un mois. Nimoy, qui a trouvé quelque chose de bizarre après son retour de l’émeute comprend qu’on a piraté son ordinateur et appel alors ses complices à Olg. Quant à l’ex lieutenant Klink, il se cache depuis qu’il a miraculeusement échappé à un « accident fatale ».
A Olg, Albert, Thomas et leur guide, assistent médusé à l’essai d’un nouveau type de vaisseau pouvant se rendre invisible. Thomas reconnaît parmi les spectateurs l’Evêque, le fouinard Takei et un homme d’une 40taine d’année ressemblant au capitaine Nimoy. Ils filment toute la scène quand soudain un homme armé, un soldat, surgit de terre et parle à Nimoy. C’est alors la panique, le vaisseau est rentré, les spectateurs aussi et une armée d’homme en blanc surgit du sol et commence a quadrillé le secteur. Pour le groupe c’est une course poursuite qui commence mais ils arrivent quand même à regagner Viliouïsk. Albert Dutek, après avoir fait une copie des documents qu’il possède, décide de regagner Bysantium Secundus par le premier vol en partance, « le feu de glace ». Quant à Thomas Magnum, il va se cacher chez un ami à Kazatchie en attendant son retour (son train n’arrivera jamais, il va être attaqué et détruit par des « terroristes zuranistes »). Le sort d’Albert sera scellé quand le capitaine Shatner verra son nom sur la liste des passagers. Les autres passagers et l’équipage sont des « martyres de la cause ».

Entre alors en scène le chancelier Jerek Cyan Li Halan qui aidé des ingénieurs va mené l’enquête sur l’explosion du « feu de Glace ». Celui-ci va échouer dans son enquête, se fiant aux renseignements des conspirateurs, qu’il ne soupçonne pas un instant, qui vont lui donner une fausse piste et des faux coupables, les zuranistes. Averti par le Chancelier l’armée de la Maison Décados en feront un exemple et provoquera le massacre de centaines d’hommes, femmes et enfants innocents. Pendant ce temps, l’initié Dahn, un des seuls rescapés de l’équipage du vaisseau, a trouvé une pierre Philosophale dans la cabine de son capitaine, qui interresse fortement les ingénieurs.

Les conspirateurs, enfin tranquilles, passent à la phase deux de leur plans, déstabiliser l’Empire. A l’aide de leurs vaisseaux occultés ils vont provoqués des incidents entre les grandes maisons nobles (voir les articles de la rubrique « Nouvelles des Mondes connus ») aidés par l’intervention inopinée des flottes barbares. Leur but était d’affaiblir les flottes des grandes Maisons et arrivé en sauveur une fois celles-ci trop affaibli pour devenir un obstacle.

Le Chancelier Jerek Cyan Li Halan va finalement reprendre son enquête en décembre 4999.
Le compagnon ingénieur Jessika Fletcher se cache depuis la mort de son petit ami Thomas Magnum. Elle a très peur, n’a confiance en personne car elle sait que des personnes importantes sont impliquées. Elle a une copie des informations trouvées par l’intendant Duttek. Elle sait que le chef de la police Leonard Nimoy, l’évêque Nichelle et le fouinard Takei sont impliqués mais ne connaît pas les autres. Son seul allier est son ami d’enfance, le compagnon Dahn. Elle lui a donné rendez-vous en code dans un petit hôtel des bas quartiers où les deux compagnons et le détective ont vécu une soirée mémorable il y a longtemps. Malheureusement, les hommes de Takei ont retrouvé la jeune femme. Elle frappe à la porte de la chambre qu’a réservé Dahn, alors qu’au même moment Takei prépare un malheureux « accident » de conduit à fusion mal entretenu. Elle avait pu échapper aux personnes qui la recherchaient grâce à l’intervention invisible d'une mystérieuse entité (voir plus haut) mais à l’instant de la rencontre il est trop fasciné par l’esprit artificiel de la pierre philosophale pour sentir le danger.

L’explosion qui se produit quelque instant plus tard n’a laissé que quelques minutes au deux amis pour se parler. Mais à l’instant du drame, la pierre philosophale dans la poche de Dahn ouvre un portail miniature qui le sauve (c’est dommage que le capitaine Tanaka ne l’avait pas sur lui lors de la destruction du « feu de Glace » et c’est heureux que les expériences des ingénieurs l’ait rechargé à fond…). Cependant, il n’y a pas de protection contre l’effet Sathra…Le quartier de l’hôtel du litufant est pratiquement dévasté et Dahn en sécurité.
Ce que ni Nimoy, ni les conjurés ne pouvaient prévoir c’est le « réveil » d’un de leurs psychomanciens. Victor Filas, 19 ans, était le plus doué. Originaire de Teyr sainte, il fut le premier connecté à la machine, une intelligence artificielle très développée. Normalement, tout ce qui existait de Victor aurait du être définitivement effacer comme ce fut le cas pour les 4 autres. Il y a donc eu un miracle le 12 juillet 4992 quand Victor s’est réveillé (voir le topique précédent).
Tout cela, Victor en prend conscience lorsque l’hôtel, le litufant, explose. Il était lié psychiquement à Dan lorsque celui-ci est victime de l’effet sathra. En un court espace temps les deux connaisse la révélation, toute la vérité sur l’univers, le but de la vie… puis tout s’efface. Dan redevient tel qu’il était mais avec un désir de recommencer l’expérience (accoutumance à l'effet sathra) et Victor se rappel de sa vie. Il va alors vouloir retrouver sa liberté mais il ne peut le faire seul. C’est pourquoi il va essayer d’aider les Pjs…
Il va d’abord vouloir communiquer par l’intermédiaire de l’initié Dahn mais celui-ci est trop perturbé par son expérience Sathra. Il va se tourner alors vers une psychomancienne Obun, Nosca-Neese. Celle-ci à l’aide de la communauté xénomorphe de Vilïousk dirigé par le Dirga Valtaro Karatak va parvenir à faire parler l’esprit de la défunte Jessika et obtenir certains noms des conjurés. Un peu avant, les ingénieurs ont emprisonné James Doohan qui leur a révélé, avant de mourir (comme le premier empereur Vladimir, des flammes sortant de ses orbites, sa tête consummée de l'intérieure), le nom de leur chef, Léonard Nimoy. Celui-ci, sentant le danger arrivé, à simuler sa propre mort en utilisant un clone et a commencé à éliminer les conjurés un par un. Ceux-ci sont victime d’accident fatal, l’Evêque reçoit la cloche de l’Eglise sur le corps…etc. Finalement, les enquêteurs guidés par Victor Filas, par l’intermédiaire de Nusca-Neese, arrivent à Olg. En plus des troupes impériales commandées par le Chancelier Jerek Cyan Li Halan, ils ont avec eux des Kosaques commandé par la boyarichna Natalia Décados de l’Agence Jakovian et 2 golems de combats des ingénieurs accompagnés de deux cyborgs. Tout ce petit monde arrive dans une base secrète sur le point de s’autodétruire. Ils arrivent à libérer les psychomanciens mais un vaisseau arrive à s’enfuir. Des croiseurs de la maison Décados le poursuive dans l’espace mais il arrive à s’échapper sur une petite lune. Celle-ci qui est en fait un très grand vaisseau, créée un portail de saut et s’y engouffre…
La conspiration a pris fin mais les têtes pensantes du groupe, qui semblent posséder une technologie supérieure à celle des mondes connus, se sont échappés. Quant aux vaisseaux barbares, ils semblent avoir complètement disparus…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Complot sur Malignatus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE COMPLOT NE PASSERA PAS
» HAITI COMPLOT CONTRE ET POUR LA DERIVE !PATI DE PWOBLEM ET DE SOLUTIONS
» Un sombre complot [Illumina, Ision, Esprit, Ash] [TERMINÉ]
» UN NOUVEAU COMPLOT GNBIST/LAVALAS CONTRE LE PEUPLE HAITIEN !
» Un sombre complot

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mondes Chimériques :: Représentation publique :: Contes et Légendes à achever :: Fading Suns-
Sauter vers: