Les Mondes Chimériques

Association de Jeu de Rôle de Mandres les Roses (94)
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Episode 1.1 : Earade, Les orcs des collines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
DarkSide
Tisseur de Rêves
avatar

Messages : 547
Date d'inscription : 18/03/2008
Age : 51

MessageSujet: Episode 1.1 : Earade, Les orcs des collines   Ven 21 Mar 2008 - 11:39

Episode 1, Scène 1 : Le départ

Bientôt, la place du village fut noire de monde. Tout le monde parlait de cette attaque, et pestait contre le Seigneur qui était partit il y a quelques jours avec ses gardes pour effectuer sa tournée d’inspection dans la région. Il ne serait pas de retour avant trois ou quatre jours et la population ne put que faire appel à la Guilde pour aller secourir les malheureux fermiers si, par miracle ils étaient encore en vie. Bien sur, avec elle, rien n’était gratuit mais c’était notre seul recours car, comme vous le savez sans doute, les paysans que nous sommes tous sont bien incapable d’affronter ces créatures féroces qui rodent dans notre contrée.

Baldur, le vieux Maître de Guilde, accéda à notre demande mais précisa que ses maigres forces disponibles, trois guerriers, seraient insuffisante en cas de coup dur. Il invita donc tout un chacun qui se sentait une âme d’aventurier de se présenter avant deux heures à la Maison de la Guilde pour former une expédition au plus tôt.

Les discutions allaient bon train, mais peu à peu la place se vida car peu avaient le courage nécessaire pour affronter les périls qu’ils seraient surs de rencontrer en répondant à l’appel du vieux Baldur ; l’appat du gain n’était hélas pas suffisant. Je rentrais bientôt dans la taverne de mes parents et pris un siège songeur dans un coin de la salle. Les histoires héroïques de ch!eval!iers et de dragons m’avaient toujours fascinée, je les traquaient depuis mon plus jeune âge dans la mémoire des anciens ; n’était-ce pas l’opportunité de ma vie qui ce présentait à moi ? Serais-je le premier à conter les exploits des braves de Sombreforge en étant à leur côté ? Comme mu par une force surnaturelle je montais dans ma chambre, rassemblais quelques affaires dans mon sac à dos et, mon instrument en bandoulière, sortais de la taverne le torse bombé avec juste un petit signe de la main à mes parents médusés par tant d’audace.

Lorsque j’entrais dans la Maison de la Guilde, j’eus l’agréable surprise de reconnaître quelques têtes familières. Il y avait là, en plus des trois guerriers humains de la Guilde, Aramir GALANODEL un jeune rodeur elfe, Marcus le neuveu humain du seigneur dans ses atours de paladin et Dan le moine qui se faisait charrier par les anciens car il ne portait aucune arme. Il nous fit une démonstration de ses talents mais Yvain, le plus agé des trois guerriers, abréga la rigolade pour sonner le départ.

Nous primes le chemin de terre en direction de la ferme qui n’était qu’a une vingtaine de minutes de marche. Nous passâmes le lavoir puis les dernières maisons du village pour nous enfoncer sous les frondaisons des arbres.


Dernière édition par DarkSide le Ven 21 Mar 2008 - 16:04, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DarkSide
Tisseur de Rêves
avatar

Messages : 547
Date d'inscription : 18/03/2008
Age : 51

MessageSujet: Re: Episode 1.1 : Earade, Les orcs des collines   Ven 21 Mar 2008 - 11:40

Episode 1, Scène 2 : La ferme

Arrivés au sommet d’une déclivité, Yvain nous arrêta net ; à portée de voix, plus loin sur le chemin, une forme sombre progressait dans la même direction que nous. Elle semblait humanoïde, de taille moyenne et semble-t-il sans grand danger. Nous la hélames sans succès à l’exception d’un bref coup de tête. Ma vue perçante parvint tout de même à identifier l’individu (se dont je tira moult fierté) ; la personne devant nous n’était autre que Dark Schneedor, un ensorceleur demi-elfe avec qui, je dois dire, peu de gens entretenais de bons rapports au village. Pourtant, sa mère apothicaire était de toute bontée et son père, le joaillier, était bien connu du village pour son grand art. Se fils, peut communicatif était très renfermé et se tenait souvent à l’écart des autres jeunes de notre âge.

Nous accourûmes vers lui et Yvain lui déconseilla de se promener seul dans la campagne car grand danger y régnait. Il nous affirma qu’il était parti en quête pour résoudre l’énigme qui nous concernais tous. Je ne pensait pas cet être noir capable de tel courage et nous réussîmes, non sans mal, à le convaincre de se joindre à nous ; je vous avouerai que je me sentais mal à l’aise en sa présence d’autant qu’il avait troqué ses habits habituels contre une longue cape noire très impressionnante.

Arrivés au plus près de la ferme mais hors de vue, Yvain demanda des volontaires pour aller reconnaître les lieux. Aramir le rodeur partit dans les bois sur la gauche pour contourner la ferme, Dan le moine s’ecclipsa sur la droite, Dark Schneedor s’enfonça dans le sous bois sur la droite, quand à moi, votre serviteur, je longeait la haie bordant le chemin droit vers la bâtisse pas, mais pas du tout, rassuré. Ma petite taille et mes facultés de discrétion innées me permirent de m’approcher jusqu’au portail de la ferme sans être remarqué. Le spectacle qui s’offrait à moi était des plus inquiétants ; une carcasse de vache dépecée gisait dans la boue, un tas de foin avait été éparpillé, nulle trace des poules et cages à lapins dont pourtant je connaissait l’existence car habitué à ce lieu, la porte dégondée pendait lamentablement et l’essieu de la charrette était brisé.

Ecoutant avec attention, j’entendis de faibles râles en provenance de la maison. Je rassemblait tout mon courage et progressait à découvert vers la porte, scrutant les alentours. Arrivé près du chambranle, je m’appuyais par mégarde sur le battant de la porte qui émit un grincement affreux dans ce silence. M’attendant à être découpé vif dans l’instant je m’immobilisait aux aguets. Rien ne se produisit et les râles insistant montaient toujours de l’intérieur de la maison. Je me décidait donc à glisser un œil par l’ouverture de la porte. Je fus tétanisé d’effroi ; une énorme créature monstrueuse me fixait de ces yeux rouges, son corps allongé sur la table détruite avait pris un angle bizarre, comme un pantin désarticulé qu’on aurait jeté là. Dans sa main droite, une hache double aussi grande que moi semblait prête à s’envoler pour défoncer mon crâne, une flaque de sang s’écoulait sous lui. J’eu à peine le temps de remarquer le corps de la fermière, la gorge tranchée, gisant le long du mur, avant de prendre mes jambes à mon cou pour rejoindre le groupe qui attendais sur le chemin.

Je vis Dan, seul au milieu de la route, qui semblait donner des explications. Me rapprochant, je compris qu’il avait découvert le corps sans vie du fermier dans un champ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DarkSide
Tisseur de Rêves
avatar

Messages : 547
Date d'inscription : 18/03/2008
Age : 51

MessageSujet: Re: Episode 1.1 : Earade, Les orcs des collines   Ven 21 Mar 2008 - 11:41

Episode 1, Scène 3 : L’embuscade

Je compris aussi rapidement que quelque chose ne tournait pas rond. Les trois guerriers et le paladin étaient allongés dans l’herbe bordant le chemin et Yvain s’escrimait à mettre Dan à couvert. Il semblait qu’il y eu une mésentente et finalement tout ce petit monde se releva pour écouter mon histoire que j’avais de la peine à conter en reprenant mon souffle. Tout le monde sauf un : Georges. Le guerrier était resté couché, semblant ne prêter aucune attention à mon récit pourtant agrémenté de moultes fioritures qui d’ordinaires ravissaient les badauds. Dan le secoua, en vain. Après l’avoir retourné et ausculté il constata son décès sans pour autant en trouver la cause. Yvain, plus expérimenté, découvrit d’un rapide coup d’oeil la source de nos problème ; un dard avait roulé dans l’herbe, hors la plaie qui avait du tuer Georges sur le coup entre ses clavicules. Après un rapide examen, Yvain décida que le danger était venu du côté droit du chemin et nous invita à nous mettre sur nos gardes.

Quelques secondes plus tard, des bruits de lutte proches (une vingtaine de mètres) arrivèrent à nos oreilles ; des grognements épouvantables, le bruit de haches s’abattant à toutes volées sur un tronc. Pris de panique, j’avisait un arbre proche et l’escaladais prestement. Une fois installé à califourchon sur une branche, je sortais ma fronde et l’armait d’une pierre. La cime d’un arbre bougeait devant moi, comme secoué par un géant. Je vis mes compagnons foncer vers le lieu des combat les armes hautes. Après quelques secondes, je réalisait ma totale inutilité. Je posait ma fronde, sortit mon instrument de musique et entama un chant guerrier dans lequel je mis toute mon âme pour encourager et transcender ses fiers guerriers qui combattaient à quelques mètres de moi sous les frondaisons. Des cris de rage, de douleur et de mort fusèrent bientôt sur une bonne trentaine de mètres le long du chemin.

La bataille pris rapidement fin faute de combattant. J’arrêtait de jouer lorsque Dan revint, se traînant, le pied en sang. Le bilan était très lourd Yvain et son compagnon étaient tombés sous les coups des Orques, nous nous retrouvions donc seuls et sans expérience face à l’adversité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DarkSide
Tisseur de Rêves
avatar

Messages : 547
Date d'inscription : 18/03/2008
Age : 51

MessageSujet: Re: Episode 1.1 : Earade, Les orcs des collines   Ven 21 Mar 2008 - 11:42

Episode 1, Scène 4 : La confrontation

Après avoir fait le compte des survivants, j’allais donc voir de plus près à quoi ressemblaient ces créatures. Leur horrible visage verdâtre faisait peur rien qu’a le regarder, les canines saillantes et leurs yeux de braises n’avaient rien de rassurant. Je fouillait quelques cadavres à la recherche d’indices notables sur leur appartenance ou leur provenance. Remarquent un signe qu’ils portaient tous sur l’épaule, je découpait le tissu pour récupérer le dessin figuratif dans lequel ont pouvait imaginer une tête d’Orque barrée en diagonale d’une longue estafilade sanguinolente.

J’entendis un échange de propos houleux entre mes compagnons et le ton semblait monter. Le temps que je revienne sur le chemin, la querelle avait cessée. Aramir et Dan étaient très mécontents, ils accusaient Dark Schneedor d’avoir fait les poches des dépouilles de nos camarades et de les avoir attaqués alors qu’ils s’interposaient ; ce dernier c’était évanoui dans la nature.

On me prêta main forte pour réparer le moyeux de la charrette du fermier et nous pûmes y entasser nos morts et notre blessé. L’Orque de la ferme ayant fini par succomber aussi à ses blessures fit aussi partis du voyage, à mon grand regret.

Alors que nous arrivions en vue de Sombregorges, nous vîmes une foule postée à l’entrée du village, les hommes étaient armés d’objets divers. Inquiet, nous nous arrêtâmes et je fus envoyé en éclaireur. Cela ne sentait pas bon du tout, un vent de félonie soufflait sur nos têtes. On nous accusa, oh triste jour, de rébellion et d’avoir tué nos trois compagnons d’armes pour nous approprier leurs biens. Heureusement, la sagesse de l’ancêtre du village n’était pas un vain mot et il fut convenu que la question serait réglée dans l’après-midi car l’heure était grave et nos compagnons décédés méritais d’être portés en terre dignement. Lorsque je vis Dark Schneedor parmis la foule, je compris d’ou venait l’accusation.

La triste cérémonie se déroula dans un grand recueillement dans le cimetière à proximité du temple. Plus tard, le Conseil des Sages composé du doyen de chaque races présentes à Sombregorges s’était réuni dans l’auberge. Nous fumes tous invités à donner notre version de faits. Le conseil délibéra et, dans sa grande sagesse, décida que notre baptême du feu nous avais fait perdre le tête et nous recommandais la plus grande sérénité. Il nous confia la lourde responsabilité de poursuivre la mission et de traquer ces affreuses créatures jusqu'à leur repaire pour les en déloger.

Je montrais au vieux nain le symbole Orque que j’avais arraché aux créatures. Il fut affirmatif et insista sur le fait que ce clan n’était pas de la région et que c’était sûrement un clan guerrier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DarkSide
Tisseur de Rêves
avatar

Messages : 547
Date d'inscription : 18/03/2008
Age : 51

MessageSujet: Re: Episode 1.1 : Earade, Les orcs des collines   Ven 21 Mar 2008 - 11:43

Episode 1, Scène 5 : Traque dans les collines

Tandis que la Guilde nous attribuait deux jeunes guerriers, Aramir, Marcus et Dan restèrent pour assurer la protection du village en cas d’attaque. L’après-midi était bien avancé quand nous reprîmes la route de la ferme.

Nous finîmes par retrouver la piste de la bande d’Orque qui avait pillée la propriété agricole. De lourdes traces traversaient un gué quelques dizaines de mètres après les champs de blé en herbe. Nous reprîmes donc notre chemin avec précaution.

Bientôt, la piste sortît du chemin et s’enfonçât dans la forêt clairsemée sur la droite. Nous gravîmes avec précaution le flanc de la colline pour nous arrêter à l’orée d’une une vaste clairière ouvrant sur un falaise abrupte. Au pied du mur gisait d’énormes blocs de rochers qui s’étaient détachés au fil du temps pour venir s’écraser en contrebas. Les traces devenues beaucoup plus nombreuses semblaient disparaître derrière les rochers. En les suivant, nous découvrîmes une superbe embrasure de porte taillée dans le roc. Elle était sculptée sur tout son pourtour et après inspection, ces très anciennes inscriptions révélèrent des symboles de Loi et de Bien d’une confrérie guerrière aujourd’hui oubliée.

La nuit allait bientôt tomber et j’avais remarqué l’état de décomposition prématuré des cadavres d’Orques près de la ferme. Me revint une légende disant que certaines créatures craignaient la lumière du soleil. Si les Orques en étaient, notre temps était compter : affronter tout un clan à nous quatre était suicidaire.

Après une brève concertation, il fut décidé que je rentrerai au plus vite à Sombregorges pour dépêcher un courrier chercher du renfort au village le plus proche tandis que Dark Schneedor et les deux jeunes guerriers allumeraient un brasier devant l’ouverture pour enfumer les Orques ou au moins semer la pagaille dans leurs rangs.

Je me dépêchais du haut de mes courtes jambes pour arriver avant la nuit. Il fût difficile de trouver quelqu’un d’assez courageux pour prendre la route à cette heure tardive.

Plus tard, alors que le manteau noir recouvrait le monde, nous vîmes du haut des tours de la Maison de la Guilde une grande lueur monter des collines. Le brasier était gigantesque. Nous priâmes pour nos compagnons. Malheureusement, nous apprîmes plus tard qu’ils étaient morts en héros. Dark Schneedor fut retrouvé le corps transpercé de part en part par huit javelots de ces immondes créatures, que Vecna (car je sais maintenant qu’il vénérait cette déesse) garde à tout jamais son âme aux côtés des autres créatures dont la bravoure survivra au temps.

Fin de l’épisode.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Episode 1.1 : Earade, Les orcs des collines   

Revenir en haut Aller en bas
 
Episode 1.1 : Earade, Les orcs des collines
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Episode 457 One piece
» 04. Episode n°4 ; La générosité de Noel
» Episode 1 - American Beauty
» Episode 443 One Piece
» Le devenir des orcs après la destruction de l'Anneau.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mondes Chimériques :: Représentation publique :: Contes et Légendes à achever :: Donjons & Dragons :: D&D 3.5 : Sombregorges-
Sauter vers: