Les Mondes Chimériques

Association de Jeu de Rôle de Mandres les Roses (94)
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Complots sur Byzantium Secundus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Montaginois lubrique
Grand Ancien
avatar

Messages : 1604
Date d'inscription : 18/03/2008
Age : 44
Localisation : La chambre de mère Noel

MessageSujet: Complots sur Byzantium Secundus   Ven 14 Nov 2008 - 10:25

Clic, clic, clic, clic…
Les pattes mécaniques du Prince Hiram Décados cliquetaient sur le marbre de la salle d’audience alors que le chef de la Maison Décados y faisait les cents pas.
« - Bonne nouvelle mon Prince, le plan semble des dérouler sans accroc. »
La femme qui venait d’entrer avait un air résolu et impassible comme toujours. N’était-elle pas la fille de « l’Indomptable ». Malgré ses quarante ans passés, elle n’en paraissait pas trente grâce aux sérums de longévité qu’elle prenait en abondance.
« - C’est normal, duchesse Nadia, MON plan est parfait. »
« - Oui, et bien sur, l’échec de votre neveu dans l’affaire Chauki était prévu ! »
« -C’était une éventualité. Qui n’est de toute façon sans importance dans le Grand Plan, MON Grand Plan. »
« - Mais pourquoi le récompenser ? »
« - Voyons, Nadia. Tu me connais. Je ne l’ai pas récompensé. C’est pour ma petite fille, elle ne peut être qu’au moins Comtesse. Et je ne pouvais le nommé marquis ou duc, ça aurait quand même fait trop. Il en aurait eu la grosse tête. Bon, assez parler de mon neveu ! Parlons plutôt…Echec. Est-ce que les pions sont à leur place ? »
« - Oui, notre…allié nous a prévenu que les…Cavaliers sont près a passé à l’action. »
« - Tu te méfies de lui ? »
« - Il ne semble s’intéressé qu’aux ingénieurs mais il me met quand même mal à l’aise. »
« - Et notre Reine Noire ? »
« -Elle a quitté… le Roi, pour être en place au moment de l’exécution de la Reine Blanche. »
« - Bien, bien… On va pouvoir s’occuper de l’autre Reine…

_________________
Algar Pulla, le pilote de l'YT2400 qui vient de sortir de l'hyperespace, n'est pas très rassuré. Le petit vaisseau cargo se trouve tout seul au beau milieu d'une flotte de l'Empire. Son copilote, allume la radio et leur dit : "Ici le Sisyphe, de la Nouvelle République. Rendez-vous, vous êtes cernés..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montaginois lubrique
Grand Ancien
avatar

Messages : 1604
Date d'inscription : 18/03/2008
Age : 44
Localisation : La chambre de mère Noel

MessageSujet: Re: Complots sur Byzantium Secundus   Ven 14 Nov 2008 - 10:26

Tape, Tape, Tape, Tape…
Les bottes ferrées d’Alexius Hawkwood résonnaient sur le marbre de la salle d’audience alors que l’Empereur y faisait les cents pas.
« - C’est fait. Elle a franchi le portail sans incident. »
La femme qui venait d’entrer avait un air résolu et impassible comme toujours. N’était-elle pas à son poste depuis plus de dix ans. Malgré ses soixante dix ans passés, elle en paraissait la trentaine grâce aux sérums de longévité qu’elle prenait en abondance.
« - Bien. Mais ça m’inquiète toujours de la savoir loin. »
« - Vous l’aimez donc autant ? »
« - Voyons, duchesse Oelestre. Ne soyez pas ridicule ! C’est une Décados ! Nous, les Hawkwood, nous apprenons à les haïr dès le berceau ! »
« - Mais pourtant, vous êtes inquiet. »
« - Je n’aime pas qu’elle soit loin de ma surveillance. C’est tout. »
« - A propos, j’ai rencontré Sœur Théafana, elle vous cherche. »
« - Eh oui, je suis très demandé. Elle a sûrement appris que sa rivale est partie et veut combler le vide. »
« - Oui, elle ne va sûrement plus vous quitter, surtout pendant le bal. »
« - Certes, c’est un grand événement. Le retour d’une Maison Noble qu’on croyait disparue. » « - Le comte Jerek cyan Li Halan va sûrement s’y pavaner avec sa nouvelle décoration. »
« - Oui, Votre agent ne passe jamais inaperçu. »
« - C’est vrai, Votre Chancelier attire tous les regards, mais pendant ce temps, Mes agents peuvent travailler tranquillement. De toute façon, personne, même pas lui, ne pourra s’approcher de vous, temps que la marquise Théafana vous gardera jalousement. »

_________________
Algar Pulla, le pilote de l'YT2400 qui vient de sortir de l'hyperespace, n'est pas très rassuré. Le petit vaisseau cargo se trouve tout seul au beau milieu d'une flotte de l'Empire. Son copilote, allume la radio et leur dit : "Ici le Sisyphe, de la Nouvelle République. Rendez-vous, vous êtes cernés..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montaginois lubrique
Grand Ancien
avatar

Messages : 1604
Date d'inscription : 18/03/2008
Age : 44
Localisation : La chambre de mère Noel

MessageSujet: Re: Complots sur Byzantium Secundus   Ven 14 Nov 2008 - 10:28

Tape, tape, tape, tape…
Les scandales de l’Archevêque Palamon résonnaient sur le sol de la cathédrale Sainte Myia alors que le hiérophante de Byzantium Secundus y faisait les cent pas.
« J’apporte des nouvelles Très Révérend Père. »
La femme qui venait de rentrer était d’âge moyen, voûtée, aux cheveux sombres et à la peau mate. Sa peau, couverte de tatouages d’icônes et de bijoux symboliques démontrait qu’elle faisait parti d’une branche orthodoxe qui pense qu’il faut porter les signes du Pancréateur sur son propre corps.
« Ha ! Évêque Yétari, je suis content de vous voir. »
« Je n’ai rien appris de plus sur le phénomène psychomancien du Palais. Il semble pourtant que l’œil Impérial ait des informations. »
« Autant dire, que nous ne saurons rien. »
« Par contre, j’ai appris que le Très Révérend Père Drual a eu une conversation avec un représentant de la Maison Li Halan. Il semble qu’elle en sait plus mais je ne sais pas si les Li Halan ont révélé quelque chose. »
« En fait, vous ne savez pas grand-chose en définitive. »
« Oui, mais j’ai appris quand même que le Très Révérend Père Drual a ordonner un blocus par les vaisseaux de l’Eglise de la planète capitale. »
« Oui, oui, je sais. J’ai appris la nouvelle par l’évêque Phipps. Ça serait pour rechercher l’assassin de la chanoine Amalthéenne morte avant-hier, qui serait un dangereux psychomancien. »
« Ha ? Heu… oui…mais pourtant, le capitaine Alberline n’a pas trouvé d’indices. »
« Bah ! Ce n’est qu’un prétexte pour les manigances de Drual. »
« Oui… et c’est pourquoi, je vous conjure de faire alliance avec l’archevêque Nadia pour contrer l’archevêque Drual. Vos visions démontrent que nous aurons besoins d’un Patriarche fort dans l’avenir. L’archevêque Jordano ne sera qu’un jouet entre les mains de l’archevêque Drual et quand le cataclysme débutera seul un Patriarche puissant et autonome pourra nous aider… »
« Je le sais bien. J’ai soutenu l’Empereur pour les mêmes raisons ! »
« Bien, alors je vous laisse, avec votre permission. Je vais parler avec l’Inquisiteur Phipps pour avoir plus de détaille sur le blocus du Très Révérend Père Drual… »
« Oui, faite, faite… »

_________________
Algar Pulla, le pilote de l'YT2400 qui vient de sortir de l'hyperespace, n'est pas très rassuré. Le petit vaisseau cargo se trouve tout seul au beau milieu d'une flotte de l'Empire. Son copilote, allume la radio et leur dit : "Ici le Sisyphe, de la Nouvelle République. Rendez-vous, vous êtes cernés..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montaginois lubrique
Grand Ancien
avatar

Messages : 1604
Date d'inscription : 18/03/2008
Age : 44
Localisation : La chambre de mère Noel

MessageSujet: Re: Complots sur Byzantium Secundus   Ven 14 Nov 2008 - 10:28

Slich, slich, slich…
Les pages de l’Evangile Oméga crissaient alors que le Très Révérend Père Drual lisait dans son bureau de la Cathédrale St Halvor.
« J’ai fait comme vous me l’avait ordonné, Très Révérend Père. »
La femme qui venait d’entrer était petite, environ 1m30, mais elle impressionnait par son regard instance et son corps d’athlète malgré sa petite taille. Ses longs cheveux bruns étaient tressés en une seule natte dans son dos et seul les quelques rides de son visage témoignaient de ses 45 ans. 45 années au service de l’Eglise dont 30 au service du Très Révérend Père Sigmund Drual, chef du Syneculla.
« Je n’en doutais pas, évêque Avila. Qu’est-ce que l’Empereur a décidé ? »
« Il n’était pas d’accord avec votre blocus mais il ne pouvait s’opposer à la chasse d’un dangereux psychomancien. Etant par la même une affaire de l’Eglise, l’Empereur ne pouvait que s’incliner. »
« Oui, je suppose qu’il se doute que c’est pour traquer tous les psychomanciens de la cour. Nous ne savons rien sur le phénomène psychomancien du Palais mais au moins cela nous a permis de découvrir tous les psychomanciens cachés présent à cette fête. »
« Oui, et le phénomène s’est fait ressentir dans toute la Cité Impériale. Nos agents traquent actuellement les psychomanciens cachés dans les quartiers pauvres. Et vous aviez raison, un phénomène similaire a eu lieu le 24 février 5000. Trois vaisseaux de l’Eglise ont tenté d’arrêter un vaisseau de la guilde du carnaval dans le système de Criticorum. Sur le point d’être détruit, le vaisseau a soudainement disparu, provoquant un choc brutal à tout les théurges présent, comme lors de la fête au Palais. Et le vaisseau des hérétiques a été retrouvé à une cinquantaine d’Unité Astronomique, beaucoup trop loin pour un temps si court. »
« Pensez-vous que c’est la même personne qui a provoqué ce choque psychique ? »
« Nos agents ne le savent pas. Les hérétiques ont été pardonnés par l’Empereur et ils sont actuellement sous la protection des Ingénieurs. »
« Oui, les Ingénieurs… Ils sont souvent présent là où on ne les attend pas. Yathrib, Criticorum… Il faudra un jour s’en occuper…»
« Et quand est-il de votre entretien avec le marquis Alrich Li Halan, votre Grâce ? »
« Je me méfie de la Maison Li Halan. Ils me certifient qu’ils ne sont au courant de rien mais je pense qu’ils me cachent des choses. En ce moment, les Li Halan semblent très proche de l’Empereur. Mais bah … ! Occupons-nous du plus pressé! Cela fait des années que je prépare la succession du Patriarche et je sais qu’il ne lui reste que quelque semaine à vivre. Nous avons maintenant des nouveaux arguments pour pousser les Grandes Maisons et les archevêques à soutenir mon candidat. Enquêtez sur les psychomanciens. Ne les arrêtez pas ! Trouvez les liens qu’ils ont avec les personnes importantes et obligez les à choisir selon Ma Volonté et celle de l’Eglise… »

_________________
Algar Pulla, le pilote de l'YT2400 qui vient de sortir de l'hyperespace, n'est pas très rassuré. Le petit vaisseau cargo se trouve tout seul au beau milieu d'une flotte de l'Empire. Son copilote, allume la radio et leur dit : "Ici le Sisyphe, de la Nouvelle République. Rendez-vous, vous êtes cernés..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montaginois lubrique
Grand Ancien
avatar

Messages : 1604
Date d'inscription : 18/03/2008
Age : 44
Localisation : La chambre de mère Noel

MessageSujet: Re: Complots sur Byzantium Secundus   Sam 15 Nov 2008 - 16:16

« Tic, tac, tic, tac… »
Le silence était presque palpable dans le bureau, alors que la grande pendule murale égrainait les heures. Son occupant, assis, silencieusement, dans un grand fauteuil, devant la cheminée, ruminait ses sombres projets. Plongé dans ses pensées, il n’entendit pas le chef de ses services secrets ouvrir la porte dérobée derrière la bibliothèque.
« Mon seigneur, mon agent a échoué » dit-il.
Bien que surpris, le noble resta très calme, ne laissant rien paraître. Il avait l’habitude des entrées furtives de son agent aux milles visages.
« Et pourquoi n’a-t-il pas réussi a tué une faible femme ? Il a réussi a empoisonné un duc Hawkwood sans que personne ne le sache ! Comment la duchesse Gisèla Hawkwood a-t-elle pu échapper à votre assassin ? »
« Elle a été sauvé par un parent à elle, le baron Aethius Justinien. On ne sait comment, il a repéré notre homme et empêché l’empoisonnement de la duchesse. »
« Cette femme doit mourir ! Et il n’est pas question que quelqu’un se mettent entre moi et ma proie ! »
« Oui, mon seigneur, il ne vous dérangera plus. »
« Je l’espère pour vous…je n’aime pas être contrarié… »
Mais son homme était déjà parti, volatilisé comme un fantôme. Son regard alors se porta au dessus de la cheminée, là où trônaient les armoiries de sa famille, une tête de Garloup…

_________________
Algar Pulla, le pilote de l'YT2400 qui vient de sortir de l'hyperespace, n'est pas très rassuré. Le petit vaisseau cargo se trouve tout seul au beau milieu d'une flotte de l'Empire. Son copilote, allume la radio et leur dit : "Ici le Sisyphe, de la Nouvelle République. Rendez-vous, vous êtes cernés..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montaginois lubrique
Grand Ancien
avatar

Messages : 1604
Date d'inscription : 18/03/2008
Age : 44
Localisation : La chambre de mère Noel

MessageSujet: Re: Complots sur Byzantium Secundus   Sam 15 Nov 2008 - 16:18

« Tip, tape, tape tip… »
Le Grand Maître Claudius de Moley pianotait sur la grande table du Chapitre de la Chapelle Ste Narcisse, démontrant par là qu’il s’impatientait. Cette fébrilité était on ne peut plus visible à côté de la jeune femme assise calmement près de lui. Son visage n’exprimait aucun sentiment mais, pourtant, son regard démontrait qu’elle restait vigilante, habitude qu’elle avait prise sur Stigmate, un lieu où la moindre distraction pouvait coûter la vie.
La porte s’ouvrit alors, laissant le passage à une jeune femme d’une trentaine d’année aux cheveux pourtant blancs. Sur sa soutane, se détachait nettement le symbole de l’Ordre Eskatonique auquel elle appartenait.
« Ha, enfin, il était temps Magister Wilson ! Ne sait-on pas être à l’heure chez les Eskatoniques ? » S’écria de Moley.
« Veuillez pardonner mon retard, frère Claudius. Mais j’ai cru être suivi depuis la cathédrale St Horace. J’ai du faire plusieurs détours pour me sentir en sécurité. »
« Oui, passons. Il est vrai que cette réunion doit rester secrète. Enfin, s’il est possible qu’une chose reste secrète dans la Cité Sainte. » Il se tourne alors vers l’autre jeune femme.
« Je vous présente sœur Théafana, que vous devez connaître, du moins de réputation. »
Les deux femmes se saluèrent d’un signe de tête.
« C’est elle que j’ai chargé de traquer et d’éliminer le démon. Mais, racontait lui plutôt pourquoi nous pensons que l’éventreur de la Chapelle blanche est Amadeus Li Halan. »
« Et bien voilà. » la Magister Ada Wilson sembla faire une pose et commença son récit.
« Le 12 mars de cette année mes frères et sœurs du monastère de St Odel, ainsi que moi-même, avons soudain ressenti une grande paix tomber sur la région de Bespa, au nord de Spectre. Nous avons d’abord cru que nos prières avaient porté leurs fruits et que le Mal s’était enfin retiré dans les profondeurs des abysses démoniaques. Mais, il n’en était rien, nous l’avons compris après les deux récents meurtres. Tout laisse penser que l’esprit démoniaque d’Amadeus Li Halan est revenu d’entre les morts 666 ans, jour pour jour, après avoir été vaincu par mon ancêtre St Odel. Les corps mutilés, les cœurs dérobés et la présence d’une rose noire portent la signature de ses méfaits. Nous sommes quasiment sûr qu’il cherche à réaliser le rituel qu’il n’a pu finir en 4334 afin de créer un corps immortel. Si c’est bien le cas, il va tuer encore quatre fois. Il ne faut pas que cela arrive ! »
« Oui, nous l’en empêcherons. » s’écrièrent en cœur les deux Frères d’Armes.
« Nous avons appris que deux nobles et un ingénieur ont proposé leur aide à l’Archevêque Palamon. Sœur Théafana ici présente va rejoindre leur équipe. » Repris le Grand Maître de Moley. « La menace est trop sérieuse pour que nos conflits politiques s’immiscent dans l’affaire. Nul n’ignore mon opposition aux choix du Très Révérend Père Palamon mais je vais l’aider dans sa lutte contre le démon même si cela n’arrange pas les menés de Son Eminence Drual. »
« Oui, je vais de ce pas traquer l’immonde menace et la détruire. » dit sœur Théafana en se levant.
« Mais faites attention ! » ajouta la Magister, très pâle. « La dernière fois l’explosion qui a résulté du combat contre Amadeus a détruit 600 km de côte… »

_________________
Algar Pulla, le pilote de l'YT2400 qui vient de sortir de l'hyperespace, n'est pas très rassuré. Le petit vaisseau cargo se trouve tout seul au beau milieu d'une flotte de l'Empire. Son copilote, allume la radio et leur dit : "Ici le Sisyphe, de la Nouvelle République. Rendez-vous, vous êtes cernés..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montaginois lubrique
Grand Ancien
avatar

Messages : 1604
Date d'inscription : 18/03/2008
Age : 44
Localisation : La chambre de mère Noel

MessageSujet: Re: Complots sur Byzantium Secundus   Sam 15 Nov 2008 - 16:20

« Scitch, scritch, scritch… »
La craie crissait sur les dalles, dessinant petit à petit un cercle théurgique d’Exorcisme.
« Vade retro mens sceleratus dicere nihile sol ubi nullus lumen nitere.” Dit-elle dans un mauvais latin. « Quitte ce corps qui n’est pas le tient ! » Continua-t-elle en teyrien.
« Pauvre folle ! Tu ne peux rien contre moi ! Ton Pancréateur ne brille pas ici ! Ha, ha, ha… »
« Amadeus, s’il te plaît, laisse là tranquille. On a besoin d’elle. »
« Bah, de toute façon, à chaque fois, elle ne se souvient de rien. »
« Ce n’est pas une raison, je suis obligé d’effacer toutes les conneries qu’elle dessine »
« Tu manque d’humour mon ami. »
« Mes Maîtres ne m’ont pas créé pour faire de l’humour. Je veux juste que tu te dépêches de finir ton rituel, afin que je puisse continuer la mission que mes Maîtres m’ont assignée. »
« Et ça ne fait rien que je devienne un démon immortel arpentant le monde ? »
« Non, tu t’oppose à la soi disante sainte Eglise qui me considère comme une abomination au même titre que toi. Je suis même heureux, qu’ils fassent dans leur froc. »
« Ô, puissant procréateur, fait leur subir ta sainte colè… »
« TA GUEULE ! DORS PUTAINS ! ET OUBLIE ! » Finalement, c’est vrai qu’elle est pénible à la longue… »
« Oui, mais moi, je resterai avec elle, une fois que tu seras parti mettre le monde à feu et à sang… »
« Oh là, là, pauvre petit… Allons, j’ai envie d’un cœur frais. Partons en chasse ! »

_________________
Algar Pulla, le pilote de l'YT2400 qui vient de sortir de l'hyperespace, n'est pas très rassuré. Le petit vaisseau cargo se trouve tout seul au beau milieu d'une flotte de l'Empire. Son copilote, allume la radio et leur dit : "Ici le Sisyphe, de la Nouvelle République. Rendez-vous, vous êtes cernés..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montaginois lubrique
Grand Ancien
avatar

Messages : 1604
Date d'inscription : 18/03/2008
Age : 44
Localisation : La chambre de mère Noel

MessageSujet: Re: Complots sur Byzantium Secundus   Dim 30 Nov 2008 - 14:34

Plic, ploc, plic…
Quelque part, loin sous la surface, l’ombre est penchée sur le bassin. Elle regarde les trois cœurs baignant dans le sang de ses victimes.
Bam, bam…bam, bam…faisaient les cœurs à l’unisson.
« Que cette musique est douce à mes oreilles… »
« Quelle nuit…j’ai bien cru qu’on ne s’en sortirait pas… »
« Peuh…Créature de peu de Foi…À aucun moment, nous n’avons été en danger. Ils sont trop occupés à leurs manœuvres politiques. Je me suis follement amusé. »
« Je ne trouve pas ça très drôle. Le Syneculla vient, grâce à eux, de s’approprier la Cité Sainte. Nous sommes de plus en plus menacés. »
« Penses-tu, grâce au Syneculla, nous sommes seulement, maintenant, entre nous. Mon adversaire est l’Eglise Universelle, pas les sois disantes puissances des Mondes connus. Et en plus,ils recherchent Jag l’éventreur, pas Amadeus Li Halan»
« Il reste pourtant une Grande Maison ! »
« Non, elle a un autre gibier que moi…un gibier très intéressant, certes, mais qui ne m’intéresse pas actuellement. Il y a trois cœurs de vierges qui m’attendent…Surtout le sixième…Je me délecterai de sa souffrance… en souvenir de lui… »

Bip, bip, bip, bip…
« Oui ?»
« Mon seigneur ? La première reine blanche est…tombée. Le cavalier noir a bien travaillé.»
« Bien, tout se passe comme je l’avais prévu…Remercier le marquis…le cavalier noir. Et la reine noire ? »
« Elle est placé sur l’échiquier, où vous la vouliez. Nous n’attendons plus que la chute du fou blanc pour avancer les pions noirs. »
« Ha, ha, ha…J’ai hâte de voir la tête du roi blanc quand ma surprise sera dévoilé… »

Tching, tching, tching…
Le poignard repassait régulièrement sur la pierre à aiguiser. Elle était furieuse…C’était la deuxième fois qu’il lui échappait.
« Ma sœur ? »
« Oui mon frère. Que se passe-t-il ? »
« Il a quitté la Cité Sainte pour rejoindre la Cité impériale. Je ne pense pas qu’il pourra revenir ici. Le Syneculla a complètement fermé la Cité. »
« Ce n’est pas grave…Cela fait deux ans que j’attends ce moment, je peux attendre une journée de plus. De toute façon, il est déjà mort…Seulement, il ne le sait pas encore… »

Bip, bip, bip, bip…
« Oui ?»
« Il est enfin de retour de la Cite Sainte. Dois-je l’éliminer maintenant ? »
« Non, cela pourrait être dangereux, si une personne comme lui venait à disparaître actuellement…Ou peut être… »
« Oui, mon seigneur ? »
« Serait-il possible que le démon l’élimine ? »
« Hum…Je vais voir ce que je peux faire… »

_________________
Algar Pulla, le pilote de l'YT2400 qui vient de sortir de l'hyperespace, n'est pas très rassuré. Le petit vaisseau cargo se trouve tout seul au beau milieu d'une flotte de l'Empire. Son copilote, allume la radio et leur dit : "Ici le Sisyphe, de la Nouvelle République. Rendez-vous, vous êtes cernés..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montaginois lubrique
Grand Ancien
avatar

Messages : 1604
Date d'inscription : 18/03/2008
Age : 44
Localisation : La chambre de mère Noel

MessageSujet: Re: Complots sur Byzantium Secundus   Jeu 29 Jan 2009 - 10:14

Boum, Baboum, Broum…
Le chef de la sécurité du baron Sébastian Ricardo de Guang de la Maison Cameton, regardait l’armée impériale bombarder les défenses de son seigneur.
« Le château va bientôt tombé » dit-il tout haut. « Je vais devoir me trouver un nouveau noble à manipuler. C’est dommage, celui-là me plaisait bien, ambitieux, sans scrupule, près à assassiner père et mère pour gagner du pouvoir. Il était parfait pour me venger des Maisons nobles qui ont détruit ma famille. »
L’homme fit demi-tour, le spectacle de la chute de Guang ne l’amusait plus.
« Je me demande si Alexius va garder les hupilales du sous-sol. Ça serait un gâchis de laissez perdre le poison le plus puissant des Mondes Connus… » Ajouta-t-il. De toute façon, grâce à lui les hupilales ne disparaîtraient pas, il avait la technologie pour les recréer…

Toc, toc, toc…
« Entrez », ordonna l’Empereur Alexius.
La duchesse Oelestre Xanthippe entra et s’inclina devant le seigneur des Mondes Connus.
« Mes agents confirment la présence d’hupilales dans la château du baron de Guang. » dit-elle. »Tout porte à croire que c’est bien le Cameton qui a fomenté l’assassinat de sœur Théafana.
« Oui, et ça ne serait pas son premier meurtre d’après Aethius Justinien. » répondit Alexius. « A-t-on trouver des preuves de la participation des Décados ? »
« Non, et d’après nos analyse, l’espionne Décados aurait été en stase depuis plusieurs mois. On pense que ce n’était qu’un leurre et qu’elle était morte bien avant l’attentat. »
« Donc aucune preuve de leur culpabilité ? »
« Il y a bien cette disparition inopinée d’armes Décados à l’arsenal de Novgarod. Mais encore une fois, ça ne prouve rien. »
« Et pourtant je suis sur que c’est les Décados qui l’on fait…ça les arrange trop… »
« Et, mon seigneur, que faisons nous du baron Aethius ? »
« Mon cousin ? J’ai bien envie d’en faire un duc. La duchesse Gisèla ne veut-elle pas qu’il épouse sa fille ? »
« Il ne voudra pas devenir un Hawkwood. Il adhère à la philosophie de la comtesse Carolina. »
« Oui, mais j’ai une autre idée. Contactez le cardinal Fang Li-Halan afin qu’il rende le sceptre de vote de la Maison Justinien. Il est temps que cette Maison redevienne une grande Maison… »

Bam, Boum, Bam, Boum…
Les cinq cœurs battaient à l’unisson. C’était une musique délectable à la personne qui les observait.
« Plus qu’un, seulement un…le meilleur pour la fin… » Marmonnait l’éventreur.
« J’aurais bien pris celui de la prêtresse Amalthéenne mais le dernier est spécial. Loué sois-tu, Zayaalath ! Bientôt, je serai immortelle et l’univers pliera devant mon pouvoir ! »
Sa voie résonnait dans les catacombes et pour une fois ses voix intérieures le laissaient tranquille.
« Plus qu’un, seulement un… »

_________________
Algar Pulla, le pilote de l'YT2400 qui vient de sortir de l'hyperespace, n'est pas très rassuré. Le petit vaisseau cargo se trouve tout seul au beau milieu d'une flotte de l'Empire. Son copilote, allume la radio et leur dit : "Ici le Sisyphe, de la Nouvelle République. Rendez-vous, vous êtes cernés..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Complots sur Byzantium Secundus   

Revenir en haut Aller en bas
 
Complots sur Byzantium Secundus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Restauration, petits complots et marchandages...
» Intrigue: disgrâces royales et complots à Versailles
» Gateaux et Complots vont de paire ! [Pv Silent]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mondes Chimériques :: Représentation publique :: Contes et Légendes à achever :: Fading Suns-
Sauter vers: