Les Mondes Chimériques

Association de Jeu de Rôle de Mandres les Roses (94)
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Épisode 1 : Traîtrise sur la plage (Introduction) 7/09/2007

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
DarkSide
Tisseur de Rêves
avatar

Messages : 547
Date d'inscription : 18/03/2008
Age : 51

MessageSujet: Épisode 1 : Traîtrise sur la plage (Introduction) 7/09/2007   Ven 3 Oct 2008 - 13:29

Préambule.

L'idée générale de cette campagne est de nous permettre d'inverser les rôles tels qu'ils sont habituellement distribués à D&D : les joueurs incarnent les méchants monstres et le MJ les gentils "aventuriers". Le but étant de découvrir la face habituellement cachée du décor et de nous permettre de mieux cerner le comportement "monstrueux".

Vos personnages vont donc être des "monstres" au sens D&D. L'ensemble des créatures peuvent être utilisées a cet effet (avec certaines restrictions bien sur). Votre alignement doit être "Chaotique mauvais", "Neutre mauvais" ou "Loyal mauvais".

Je vous encourage à jouer a fond ces alignements inhabituels pour vous. Au demeurant et pour nous permettre a tous de pouvoir jouer correctement, ayez toujours a l'esprit que c'est un jeu dont la mécanique première est le groupe. En conséquence, trouvez des raisons "roleplay" pour ne pas vous entre-tuer a chaque séance. En tant que MJ je ferai capoter tout meurtre de PJ par un autre sans raison valable partagée par les 2 parties.

La campagne se déroule dans le monde originel de D&D : Greyhawk.


Dernière édition par DarkSide le Ven 3 Oct 2008 - 13:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DarkSide
Tisseur de Rêves
avatar

Messages : 547
Date d'inscription : 18/03/2008
Age : 51

MessageSujet: Re: Épisode 1 : Traîtrise sur la plage (Introduction) 7/09/2007   Ven 3 Oct 2008 - 13:30

Épisode 1 : Traîtrise sur la plage 7/09/2007

L’hiver s’en va. Avec le printemps qui arrive, la communauté exsangue et affamée espère des jours meilleurs. Avec une forte proportion des ressources réquisitionnées par Iuz pour subvenir aux besoins de ses armées il ne reste plus que le cuir des charognes à ronger et de maigres racines pourries qui ne remplissent guère le ventre. L’hiver à été rude. Les heurts avec les communautés voisines ont été nombreux et le nombre de femelles pleines est insuffisant pour assurer le remplacement de ceux qui sont morts cette année.

Alors que l’aube allait poindre son nez après une longue nuit de labeur harassant, un membre du Clergé de Iuz et son escorte sont arrivé dans votre communauté. Il a rassemblé la population et choisis quelques individus après les avoir questionné et examiné avec attention. Puis il a donné l’ordre de le suivre sur le champ, cette injonction n’admettant pas de refus. Les quelques jeunes effrontés qui ont essayés de parlementer ont été passé par les armes dans l’instant pour l’exemple, sans aucun secours de leurs congénères. Les familles et compagnes de ces jeunes enrôlés ne pouvaient que pleurer leur départ et se lamenter sur le sort déjà précaire du village.

Après de nombreuses nuits de marche forcée sur les sentiers boueux puis sur l’horrible Route des Crânes ou votre groupe en a rejoint d’autres, vous arrivez en vue de Dorakaa. Posée au fond d’une cuvette, la sombre capitale de Iuz dresse ses hautes murailles jusqu’au ciel de nuages noirs dont la présence semble permanente depuis quelques jours déjà. Aussi appelée la Cité des Crânes, elle s’ouvre a vous par une gigantesque porte que vous passez avec crainte et respect. Loin au fond de la ville, le palais de Iuz se dresse tel un avertissement à toute tentative de rébellion. A votre grande surprise on vous dirige vers celui-ci. Levant les yeux vers les toits, vous apercevez ça et la d’énormes silhouettes aillés vous fixant de leur regard infernal. Vous vous surprenez à frissonner malgré votre assurance. Qu’avez-vous donc fait pour que Iuz l’Ancien, Seigneur de la souffrance, Maître des ténèbres, vous fasse venir en son palais. Nul de vos compagnons d’infortune ne semble le savoir, et les prêtres sont muets comme des taupes. On vous parque dans une caserne.


Dernière édition par DarkSide le Ven 3 Oct 2008 - 13:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DarkSide
Tisseur de Rêves
avatar

Messages : 547
Date d'inscription : 18/03/2008
Age : 51

MessageSujet: Re: Épisode 1 : Traîtrise sur la plage (Introduction) 7/09/2007   Ven 3 Oct 2008 - 13:32

Au crépuscule du 3ème jour, on vous ordonne de vous préparer car vous allez être présentés à Iuz, votre Dieu. Vous et la centaine de recrues êtes poussés au travers de corridors jusqu'à la salle du Trône. Après d’énormes portes de bronze, Iuz vous y attends. Vous êtes surpris par son apparence de vieillard juchée au sommet de son trône faits d’ossements en argent duquel rayonne la crainte et la haine. Il repose sur des dais noirs. Les encens acres brûlent dans des chaudrons de bronze en forme de démons. Les décorations sont terrifiantes et répugnantes. Il tient a la main une coupe en forme de crâne, plaquée d’or et sertie de gemmes. A ses cotés les deux abominables grandes prêtresses, Althea et Alga. Plus loin plusieurs laquets Dretch s’occupent des concubines démoniaques affichant des degrés d'humanité variables. Devant lui, les dalles de la salle sont gravées d’une immense double pentagramme imbriqué d’une vingtaine de pas de diamètre. Dix prêtres sont postés au pourtour de celui-ci formant un cercle.

Après qu’il eu fini une discussion avec ses grandes prêtresses un sourire sadique aux lèvres, il s’adresse a vous d’une voix lugubre et terrifiante.
- Mes minions ! Trente parmi les meilleurs d’entre vous auront l’immense honneur de me prouver leur valeur et seront récompensés au delà de leur imagination. Avant cela vous devez passer l’épreuve que voici.
Le sourire qui s’affiche alors sur son visage vous glace le sang. D’une main noueuse il désigne dans votre groupe six individus.
- Toi, toi, toi, toi, toi et toi ! Approchez vous devant moi ! Dans le cercle !
Les pauvres sélectionnés avancent prudemment, courbant l’échine et s’arrêtent au centre du cercle, les uns a proximité des autres pour se donner du courage. C’est alors qu’il énonce les règles de l’épreuve.
- Vous ne pouvez sortir du cercle sous peine de décomposition instantanée. Le combat s’arrêtera quand il n’en restera que deux ! BATTEZ VOUS !
Après un moment de flottement et quelques décharges électriques dans les jambes des prostrés la mêlée devint brutale, les amitiés nouées pendant le voyage volant en éclat. Dans un déchaînement de violence désordonnée et de pouvoirs disparates les groupes de six combattants se succédèrent aussi vite que possible, les cadavres restant sur place. Votre tour arriva bien trop vite à votre goût. Vos forces quintuplées par l’impérieux besoin de survivre vous remportez votre épreuve sans pour autant en sortir indemne.
Le sol est couvert d’une mer de sang. Les pentagrammes gorgées du liquide de vie luisent maintenant d’un rouge menaçant. Les trente vainqueurs, fanfaronnant maintenant qu’ils se savent élus et sauvés, attendent maintenant leur récompense. Hélas, la véritable épreuve est a venir.
- Commando des Légions de la Terreur ! Vous allez maintenant pouvoir servir votre Seigneur et accomplir une mission de la plus haute importance. L’infâme Seigneur de la Baronnie de Willip, le Baron Xanthan Butrain, nous défie depuis trop longtemps ! Je VEUX sa tête ! Mes informateurs m’ont appris que ses Paladins ont été appelés plus au Sud, le laissant avec une garde réduite. C’est le moment de frapper, de décapiter ce corps hideux et par la même d’affaiblir les forces ennemies de Furyondie. Pour assurer une frappe furtive, rapide et décisive nous allons ouvrir une porte qui vous mènera dans l’instant sur une plage bordant le Nyr-Dyv, a proximité immédiate de la Cité de Willip. Frappez vite et bien ! Rapportez-moi pour preuve sa tête et votre avenir sera fait. Bien que je ne puisse l’imaginer, il vaudra mieux pour vous mourir que d’échouer.
Sur ces mots, les prêtres poussèrent le groupe dans le cercle et commencèrent le rituel. Au milieu des incantations, Iuz, d’un bras tendu, souleva l’un des vôtres à distance d’au moins trois fois sa hauteur qui se mit à hurler de terreur. Son corps écartelé par des forces invisibles se déchira en deux parties d’où tombèrent une pluie de sang et de chairs mêlées. De cette averse horrible attirée par le centre des pentagrammes naquit une porte dimensionnelle aux contours ondulants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DarkSide
Tisseur de Rêves
avatar

Messages : 547
Date d'inscription : 18/03/2008
Age : 51

MessageSujet: Re: Épisode 1 : Traîtrise sur la plage (Introduction) 7/09/2007   Ven 3 Oct 2008 - 13:33

- Allez ! Pressez vous vers votre devoir ! Passez la porte car sa durée est comptée !
Passant au travers de la porte, vous vous retrouvez en compagnie de votre groupe d’infortune sur une plage de sable gris. De ce coté ci, nulle trace de la porte. Impossible de revenir en arrière. La nuit est encore profonde et la mer est calme. Une brise légère souffle de la mer. Après avoir repris ses esprits, le commando se consulte sur la tactique à employer. La cité est bientôt repérée à l’ouest de la plage. Tout semble désert. N’arrivant pas a s’entendre sur une tactique commune, la discussion gagne en volume sonore. Un hennissement venant des dunes fais taire les échanges. Rien. La conférence reprend de plus belle.
Soudain, une boule de lumière aveuglante explose haut dans le ciel, illuminant de ses feux la totalité de la plage. Encore sous l’effet de la surprise, vous voyez arriver vers vous cent cinquante chevaliers en armure, leurs destriers dévalant les dunes à bride abattue, flancs à flancs, formant une ligne unique, dans une charge monstrueuse de puissance. D’un coté la mort, de l’autre la mer. Vous êtes pris au piège. Le chaos fait rage. L’air sent la mort et n’est plus que hurlements et bruits de chairs transpercés. Quelques uns résistent, la plupart tente de fuir. Embarqué dans cette vague de destruction vous ne réfléchissez plus. Votre instinct à pris le dessus, les coups pleuvent, vous ne sentez plus les blessures. Le noir total, plus rien …. Vous vous effondrez au sol. (Chaque joueur retrouve ici la façon dont il à échappé a la mort.)
Vous ouvrez un œil sanguinolent. Il fera bientôt jour, l’aube pointe à l’horizon. Les vagues glaciales de la mer montante vous ont douchées et éveillé. Vous n’avez donc pas encore rejoint le royaume des morts. Un coup d’œil a gauche, un coup d’œil a droite, vous êtes seul vivant parmi les cadavres. Plus de cavaliers à l’horizon. Perçant l’obscurité de la nuit vous remarquez un poste de garde à l’extrémité nord de la plage. Hennissements dans les dunes à l’ouest, direction oubliée. Dans la plus grande discrétion vous vous traînez vers le sud pour gagner au plus vite les fourrés aperçus dans cette direction. Vous y êtes ! Sauvé ! Soudain un râle sur votre gauche. Prostrés sous les hautes herbes un petit groupe de rescapé vous accueille parmi eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Épisode 1 : Traîtrise sur la plage (Introduction) 7/09/2007
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Traîtrise chez les Naugrims
» Traîtrise chez les Naugrim
» Chantage et traîtrise : Épopée d'un Manipulateur.
» [Septembre à Novembre 1754] Les ombres de la traîtrise [Pv Kappa]
» [Justice] Le statut de félon, de traitre et d'ennemi de la Couronne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mondes Chimériques :: Représentation publique :: Contes et Légendes à achever :: Donjons & Dragons :: D&D 3.5 : La main de IUZ-
Sauter vers: